Archives pour la catégorie Santé….

Préparation d’une chirurgie oculaire au laser

https://twitter.com/MedicaIGuide/status/1042707542294454272

Nouvelle technologie opératoire sur l’épilepsie testée avec succès au CHUV

Nouvelle technologie opératoire sur l’épilepsie testée avec succès au CHUV

Par rapport à une chirurgie classique, la durée du séjour hospitalier est raccourcie après une opération de thermo-ablation. (image d'illustration)
Par rapport à une chirurgie classique, la durée du séjour hospitalier est raccourcie après une opération de thermo-ablation. (image d’illustration) [Laurent Gillieron – Keystone]
En première européenne, le CHUV à Lausanne a traité une patiente souffrant d’épilepsie en brûlant la région cérébrale responsable des crises grâce à une fibre laser. L’opération, dite de thermo-ablation, s’est bien déroulée et la patiente se porte bien.

Réalisée par la professeure Jocelyne Bloch, spécialisée en neurochirurgie stéréotaxique et fonctionnelle, l’opération a eu lieu début août. Elle consiste à implanter précisément une sonde laser au centre d’un foyer épileptique.

Une fois en place, la sonde délivre de l’énergie de façon à augmenter la température de manière bien délimitée et à détruire la zone cérébrale malade.

Période d’observation

« Cette intervention est indiquée chez des patients présentant une épilepsie résistante aux médicaments et dont le foyer causant les crises a été clairement identifié », a expliqué le professeur Philippe Ryvlin, chef du Département des neurosciences cliniques du CHUV.

Par rapport à une chirurgie classique, la durée du séjour hospitalier se voit raccourcie. La patiente est rentrée chez elle et se porte bien. On ne peut toutefois pas encore dire si elle est guérie. Il faut attendre quelques semaines pour savoir si elle va de nouveau être en proie à des crises d’épilepsie.

ats/kkub

Publié à 15:26 – modifié à 16:40

Première européenne

La technologie de la thermo-ablation vient d’être homologuée comme dispositif médical par l’Union européenne et la Suisse. Le CHUV est le premier hôpital européen à l’avoir utilisée.

Qui n’a pas senti cette petite douleur, cette petite brûlure qui démange jusqu’au matin venu ?

Les p’tits bobos de l’été – Les piqûres de moustiques

L’été et ses douces soirées passées à l’extérieur mais aussi ce bruit agaçant trouble la quiétude de la nuit. Et oui, le moustique est là. Il rôde, vous frôle et finalement vous pique. Quels remèdes naturels peuvent nous aider à atténuer ce p’tit bobo de l’été ?

Le moustique, symbole des p'tits bobos des nuits estivales
Le moustique, symbole des p’tits bobos des nuits estivales 

Qui n’a pas senti cette petite douleur, cette petite brûlure qui démange jusqu’au matin venu ? Trois remèdes naturels pour soigner ce p’tit bobo de l’été.

L’huile essentielle de lavande aspic

Connue depuis longtemps pour ses vertus calmantes et anti-inflammatoires, l’huile essentielle de Lavande aspic dégage une odeur herbacée très agréable.

Utilisée à l’état pur, il suffit de verser une à deux gouttes dans le creux de la main puis de l’appliquer, à l’aide d’un doigt, directement sur la piqûre.

Attention ! À ne pas utiliser pour les enfants de moins de six ans, les femmes enceintes et celles qui allaitent.

La peau de banane

Mais quelle idée ! La peau de banane ? Et oui, la chair de la peau de banane est très nutritive et atténue efficacement les démangeaisons liées aux piqûres de moustiques et d’insectes en général.

Son usage est tout bête ! Après avoir désinfecté la zone avec de l’eau et du savon, il suffit d’appliquer directement la chair sur la piqûre pendant cinq à dix minutes. Et voilà !

Les glaçons

Rien de plus simple. Qui lors de ses soirées ne verse pas dans sa boisson des glaçons pour qu’elle soit bien fraîche ? Et oui, le froid soulage efficacement les démangeaisons des piqûres de ces visiteurs du soir. Rapide, efficace et économique, ce remède soulage que pour une courte durée.                                                                                       Et la  derniere qui est la méthode radicale que perso j’utilise toujours 

Heureusement que j’ai une section bien-être sur mon blog parce que sinon je n’aurais jamais pu vous faire découvrir cet article sur le truc super efficace contre les piqures de moustiques : la cigarette.

Mais de quoi parle-t-elle ?

Bon fumer ce n’est pas bien, on le sait tous, c’est marqué sur tous les paquets de cigarettes mais voilà je fume… c’est sûr je ne suis pas un exemple à suivre.  En revanche grâce à mon addiction à ce fichu tabac j’ai découvert quelque chose qu’il fallait absolument que je partage avec vous.

L’été c’est la saison des moustiques et plus on descend vers le Sud plus ces saletés de bestioles sont virulentes et sans qu’on leur ait rien demandé les femelles nous piquent pour se gorger de notre sang… en plus elles font du bruit et nous empêche de dormir mais là n’est pas le sujet.

Bref on se retrouve avec les jambes, les bras couverts de pustules rouges qui démangent à la folie.

J’ai lu quelque part qu’en nous piquant elles laissaient du venin et que la chaleur détruisait ce venin et ailleurs j’ai lu (je lis beaucoup finalement) que la chaleur de la cigarette détruisait ce venin.

Le test a été fait : un moustique (enfin « une » moustique) m’ayant laissé un souvenir d’elle sur l’avant bras j’ai tenu à environ 1 cm de la piqure le bout incandescent de la cigarette. J’ai fait ça le plus près possible de la peau mais sans me brûler, là où la douleur est encore soutenable.

J’ai senti sur mon bras que ça travaillait et je l’ai laissé ainsi pendant un peu plus d’une minute. Si ensuite cela démange encore un peu recommencer jusqu’à ne plus avoir cette sensation.

Miracle : plus de démangeaisons et le lendemain plus aucune trace du passage de cette dame moustique alors que d’habitude ça reste là au moins une semaine en faisant un cicatrice.

Donc voilà le truc, si vous êtes piqué et qu’il y a autour de vous un fumeur, demandez lui une cigarette pour la bonne cause !!

Trop souvent, les gens découvrent qu’ils avaient un problème de cœur en subissant, du jour au lendemain, une crise cardiaque, une personne sur quatre meurt d’une maladie cardiovasculaire (infarctus, AVC…).

Ces signes peuvent cacher une maladie cardiaque

Les maladies cardiovasculaires (infarctus et accidents vasculaires cérébraux) tuent une personne sur quatre en Occident. Selon Adam Taylor, maître de conférence à l’Université de Lancaster, il existe des signes qui pourraient montrer que vous souffrez d’un problème cardiaque. Les voici.

Trop souvent, les gens découvrent qu’ils avaient un problème de cœur en subissant, du jour au lendemain, une crise cardiaque. En Occident, une personne sur quatre meurt d’une maladie cardiovasculaire (infarctus, AVC…).

Certes, sans la technologie d’imagerie spécialisée, nous ne pouvons pas voir si notre cœur bat normalement derrière notre poitrine. Pourtant, selon Adam Taylor, directeur du Clinical Anatomy Learning Centre et maître de conférences à l’Université de Lancaster (Grande-Bretagne), il existe des signes extérieurs visibles qui peuvent témoigner de problèmes cardiaques.

Les lobes d’oreille plissés

L’un de ces indicateurs externes est le pli diagonal des lobes de l’oreille – connu sous le nom de signe de Frank, du nom de Sanders Frank, un médecin américain qui a été le premier à décrire ce signe. Des études ont montré qu’il existe une association avec le pli externe visible sur le lobe de l’oreille et un risque accru d’athérosclérose. Il s’agit de la perte d’élasticité des artères due à la sclérose, elle-même provoquée par l’accumulation de corps gras (essentiellement le mauvais cholestérol) au niveau de la tunique interne des artères. Plus récemment, on a constaté que ces plis sont également impliqués dans les maladies cérébrovasculaires qui attaquent les vaisseaux sanguins du cerveau.

Les bosses graisseuses

Un autre indicateur externe des problèmes cardiaques peut-être l’apparition de bosses graisseuses au niveau des coudes, des genoux, des fesses ou des paupières. Souvent de couleur jaunâtre, ces bosses inoffensives sont connues sous le nom de « xanthomes ». Elles sont le plus souvent observées chez les personnes atteintes d’une maladie génétique appelée hypercholestérolémie familiale. Les personnes atteintes de cette maladie présentent des taux exceptionnellement élevés de cholestérol à lipoprotéines de basse densité – ce qu’on appelle le « mauvais cholestérol ». Les niveaux de ce cholestérol sont si élevés qu’ils se déposent sur la peau. Malheureusement, ces dépôts graisseux sont aussi déposés dans les artères qui alimentent le cœur.

La déformation des ongles

Les ongles qui changent de forme, devenant plus épais et plus larges, en raison de la production d’un plus grand nombre de tissus peuvent également témoigner d’un problème avec votre cœur. Le changement est généralement indolore et se produit sur les deux mains. La raison pour laquelle ce changement indique des problèmes cardiaques est que le sang oxygéné n’atteint pas correctement les doigts. Les cellules produisent alors un « facteur » qui favorise la croissance pour essayer de rectifier le problème. Le claquement des doigts est le plus ancien symptôme médical connu. Il a été décrit pour la première fois par Hippocrate au Ve siècle avant Jésus-Christ.

Halo autour de l’iris

Les dépôts de graisse peuvent également être vus dans l’œil, comme un anneau gris autour de l’iris, la partie colorée de l’œil. Cet « arcus senilis » commence en haut et en bas de l’iris avant de progresser pour former un anneau complet. Il n’interfère pas avec la vision. Environ 45 % des personnes de plus de 40 ans ont cet halo graisseux autour de l’iris, ce qui représente environ 70 % des personnes de plus de 60 ans. Il a été démontré que la présence de cet anneau gras est associée à certains des facteurs de risque de maladie coronarienne.

Les dents qui se déchaussent

(Photo : Fotolia)

L’état de votre santé bucco-dentaire peut aussi être un bon indicateur de votre état de santé cardiovasculaire. La bouche est pleine de bactéries, bonnes et mauvaises. Les « mauvaises » bactéries peuvent pénétrer dans le sang par la bouche et provoquer une inflammation des vaisseaux sanguins, ce qui peut entraîner des maladies cardiovasculaires. Des études ont montré que les dents qui se déchaussent et les gencives enflammées (parodontite) sont des marqueurs de maladies cardiaques.

Les lèvres bleues

(Photo : DR)

Un autre indicateur de santé est la couleur de vos lèvres. Elles sont habituellement rouges, mais elles peuvent prendre une couleur bleutée ou violacée (cyanose) chez les personnes souffrant de problèmes cardiaques, en raison de l’incapacité du système cardiovasculaire à fournir du sang oxygéné aux tissus. Bien sûr, les gens ont aussi les lèvres bleues s’ils ont extrêmement froid ou s’ils ont été à haute altitude. Dans ce cas, elles retrouveront naturellement leur couleur d’origine.

Adam Taylor tient tout de même à vous rassurer, l’ensemble de ces symptômes peuvent également avoir une cause bénigne. Mais si vous êtes inquiet ou dans le doute, vous devriez communiquer avec votre médecin généraliste ou autre professionnel de la santé pour en avoir le cœur net.

Les maladies cardiovasculaires (infarctus et accidents vasculaires cérébraux) tuent une personne sur quatre en Occident. Selon Adam Taylor, maître de conférence à l’Université de Lancaster, il existe des signes qui pourraient montrer que vous souffrez d’un problème cardiaque. Les voici.

Trop souvent, les gens découvrent qu’ils avaient un problème de cœur en subissant, du jour au lendemain, une crise cardiaque. En Occident, une personne sur quatre meurt d’une maladie cardiovasculaire (infarctus, AVC…).

Certes, sans la technologie d’imagerie spécialisée, nous ne pouvons pas voir si notre cœur bat normalement derrière notre poitrine. Pourtant, selon Adam Taylor, directeur du Clinical Anatomy Learning Centre et maître de conférences à l’Université de Lancaster (Grande-Bretagne), il existe des signes extérieurs visibles qui peuvent témoigner de problèmes cardiaques.

 

 Santé : Sachez que… 

 

Tonique pour avoir une belle peau
Préparez-le en mixant un concombre moyen avec un demi-citron. Si ce dernier est d’origine biologique, vous pouvez garder son écorce. Le concombre est très riche en eau, hautement rafraîchissant et permet de nettoyer, ainsi que de désenflammer la peau du visage. C’est un tonique très utile si vous vous réveillez avec le visage ou les paupières gonflés. Le citron est un agent nettoyant efficace, idéal pour les peaux qui souffrent de problèmes comme l’acné, les points noirs, ou les taches.

Soulager les ongles cassés
Une crème naturelle préparée à partir d’ail et d’aloe vera apporte des antioxydants et des acides aminés aux ongles. Ces derniers aident à renforcer leur structure et à réduire les casses.
Ils possèdent des propriétés antimycotiques et antibactériennes qui combattent les champignons et les autres microorganismes qui peuvent provoquer des infections. Incorporez 1 dent d’ail et 3 cuillères à soupe de gel d’aloe vera (45 g) dans le mixeur et mixez jusqu’à obtenir une pâte crémeuse. Frottez le traitement sur les ongles et les cuticules puis laissez-le agir pendant 30 minutes. Rincez et répétez l’application 3 fois par semaine.

La grenade améliore les performances sportives
Il semble que la grenade (rommane) peut être bénéfique pour la performance physique, comme le jus de betterave. Dans une étude sur 19 athlètes courant sur un tapis de course, 1 gramme d’extrait de grenade 30 minutes avant l’exercice a considérablement amélioré le flux sanguin. Cela a mené à un retard dans l’apparition de la fatigue et une augmentation de l’efficacité de l’exercice.

L’origan réduit la pression artérielle
L’origan (zâatar) possède un ingrédient actif connu sous le nom de carvacrol qui, après avoir été assimilé dans le corps, contribue à réduire la pression artérielle élevée. Cette substance exerce un effet anti-inflammatoire et vasodilatateur qui régule la fréquence cardiaque et le passage du sang à travers les artères. Vous pouvez le préparer en infusion ou, si vous le souhaitez, l’ajouter dans vos jus.

Gelée de pétales de rose
La rose apporte de nombreux bienfaits : elle équilibre et détend le corps et l’esprit et fait fuir les idées négatives. Elle aidera à retrouver un bon sommeil. La rose possède également des propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques. Elle va détoxifier l’organisme en stimulant le foie et la vésicule biliaire et en aidant à éliminer la rétention d’eau. On y trouve aussi des antioxydants.
La rose est très efficace pour tous les problèmes respiratoires.
Prenez 1 marmite de pétales de rose, soit environ 550 grammes de pétales (sans pesticide!!!) Ajoutez 1,2 litre d’eau et 1 jus de citron frais pressé. Portez à ébullition puis laisser cuire à petit feu durant 20 minutes. Laissez refroidir. Filtrez le jus et pressez bien les pétales pour en retirer tout le jus. Mettez 2 sachets (environ) de gélifiant, portez à ébullition, ajoutez 1 kg de sucre brut et laissez cuire durant 5 minutes. Mettez en pot. Choisissez une variété de roses qui a beaucoup de parfum. Ajoutez quelques roses rouges pour donner une belle couleur à la gelée.

Bain de bouche à l’huile
Tous les matins, pratiquez le bain de bouche à l’huile de tournesol. C’est la première chose à faire le matin. Prenez une cuillère à soupe d’huile de tournesol, et faites un bain de bouche durant 10 minutes, puis recrachez. Ensuite, rincez-vous la bouche avec de l’eau et buvez un verre d’eau fraîche. Ceci est une bonne prévention pour les affections ORL, mais également un très bon traitement pour les toux qui ne passent pas, pour les rhumes et les sinusites.

Nettoyer une plaie incrustée de terre
Si la plaie n’est pas trop profonde mais qu’elle nécessite d’être nettoyée car il y a de la terre, du sable, des gravillons, etc, vous battez un blanc d’œuf en neige, ensuite vous appliquez ce blanc d’œuf sur la plaie et vous mettez une gaze sur le blanc d’œuf. Il suffit de laisser une nuit et le lendemain tous les déchets sont pris dans le blanc d’œuf. Il n’y a plus qu’à enlever la bande de gaze et ceci se fait sans aucune douleur. Tous les déchets sont collés au blanc d’œuf et s’enlèvent facilement.

Le persil est très adapté en cas d’anémie
Le persil peut devenir un complément dans votre alimentation et il est plus qu’intéressant dans certains cas de carences, d’anémie ou dans ces périodes où vous vous sentez épuisé à cause du stress. Rappelez-vous toujours que la manière avec laquelle il vous apportera le plus de nutriments c’est en le consommant cru.
Le persil est riche en vitamine A, vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6 et B9 ou acide folique et K). De plus, en ce qui concerne ses minéraux, vous pouvez obtenir un apport très intéressant en potassium, calcium, zinc, phosphore, fer et magnésium.

La sauge pour combattre les varices
Connue comme «la plante pour la femme», la sauge (mirimiya) est une plante aux propriétés antiinflammatoires et diurétiques qui favorise la désenflammation des veines afin d’améliorer la circulation. Ses nutriments favorisent le processus d’élimination des liquides tout en régulant les processus inflammatoires des tissus. Portez une tasse d’eau à ébullition et ajoutez-y les feuilles de sauge. Laissez bouillir pendant 2 minutes puis retirez-la du feu. Laissez reposer jusqu’à ce que vous puissiez la boire. Buvez 2 tasses d’infusion de sauge, 3 fois par semaine.

Contrôler le stress si vous souffrez du côlon
Il est très important de contrôler les préoccupations, les nerfs et l’anxiété. Même si cela peut paraître facile à dire, nous devrions faire notre possible pour ne pas laisser le stress nous gagner. Bien souvent il est question d’attitude et de la manière dont nous prenons chaque situation. Ne vous inquiétez pas trop, ne ramenez pas les problèmes professionnels chez vous, prenez du temps pour faire ce que vous aimez et dormez bien.

Atténuer les lignes d’expression du visage
Les lignes d’expression sont des ridules qui apparaissent à divers endroits du visage à cause des mouvements répétitifs des muscles faciaux.
Avec cette crème maison à la carotte et au yaourt vous pouvez diminuer leur aspect. Riche en vitamine C, bêta-carotène et acide lactique, cette crème naturelle est l’une des solutions efficaces contre les rides qui reflètent l’âge. Ses nutriments raffermissent les tissus cutanés et aident à améliorer la synthèse du collagène et d’élastine. Pelez 1 carotte, coupez-la en morceaux et mélangez-la dans le mixeur avec 5 cuillères à soupe de yaourt nature (100 g) et 1 cuillère à soupe de jus de citron (10 ml). Assurez-vous d’obtenir une pâte épaisse, sans morceaux.
Le soir, après vous être démaquillé, appliquez la crème sur les lignes d’expression et les zones sensibles du visage. Laissez-la agir pendant 30 minutes et rincez à l’eau tiède. Répétez l’opération tous les soirs avant de vous coucher.

La menthe contre les maux de tête
La menthe a un effet apaisant, et est souvent sollicitée pour traiter la dépression, l’anxiété, la tension et… les maux de tête. Ses vertus sont si puissantes que respirer simplement l’arôme d’une tasse de thé chaud à la menthe peut vous aider à soulager la douleur. Faites donc tremper votre sachet de thé dans l’eau bouillante pendant 10 ou
15 minutes, couvrez un peu votre tasse et appréciez !

Lait et chou soulagent le lumbago
Même si vous avez du mal à y croire, le chou peut vous aider à détendre le dos. Comme il s’agit d’un légume froid, ses composants servent à détendre les muscles.
Pour préparer ce remède et éliminer la douleur lombaire, vous devez introduire un chou dans un récipient contenant du lait et laisser reposer pendant au moins 5 minutes. Nettoyez bien la zone lombaire avant d’appliquer ce mélangez puis placez le chou sur toute la zone et laissez-le agir pendant 15 minutes.
Enfin, prenez un bain d’eau tiède pour vous détendre.

Troubles des reins et de la vessie
Le vinaigre de cidre favorise le rinçage des reins et de la vessie et prévient la formation de calculs rénaux et vésicaux. Buvez aux repas 2 cuillères de vinaigre de cidre diluées dans un verre d’eau. Là aussi, buvez des infusions (de pissenlit ou d’ortie) pour mieux éliminer.

Lyme, fièvre du Nil, Ebola : comment l’érosion de la biodiversité favorise virus et bactéries

Dans la « galerie de la biodiversité » de l’American Museum of Natural History à New York.

Un cas de fièvre du Nil occidental, maladie potentiellement mortelle, vient d’être diagnostiqué à Nice. Le patient est guéri et en bonne santé,  La survenue de cette maladie principalement transmise par des moustiques infectés interroge, tant elle est rare en France. Une des pistes d’explication concerne l’érosion Et pose de la biodiversité et ses effets sur l’équilibre des écosystèmes et la santé des hommes.

La biodiversité connaît aujourd’hui l’une de ses plus importantes altérations : les taux actuels d’extinction des espèces animales sont de 100 à 1 000 fois supérieurs à ceux enregistrés à partir des données fossiles. Ils concernent tous les types d’espèces – oiseaux, reptiles, mammifères. Le rôle primordial des activités humaines dans ce phénomène est de plus en plus étayé, à tel point que certains scientifiques considèrent que nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle ère géologique, l’« anthropocène ».

Si cette altération majeure est généralement étudiée sous l’angle de ses impacts écologiques, elle intéresse également le domaine de la santé, en particulier les maladies infectieuses causées par des agents pathogènes (en particulier les virus et les bactéries). Près de 75 % de ces maladies infectieuses émergentes chez l’homme sont en effet partagés avec des espèces animales sauvages, comme les oiseaux pour le virus de la fièvre du Nil occidental ou les rongeurs pour la maladie de Lyme, une zoonose causée par la bactérie Borrelia burgdorferi.

Nombre de ces agents infectieux, dits « zoonotiques », utilisent de multiples espèces pour leur transmission. Or les bouleversements observés au niveau de la diversité biologique peuvent perturber ce cycle naturel de transmission et avoir de multiples conséquences sur la probabilité de leur émergence et/ou de leur niveau de transmission.

Biodiversité et « effet de dilution »

La biodiversité fournit de nombreux services aux écosystèmes, en contraignant notamment la transmission de certaines maladies infectieuses. C’est le cas de celles propagées par une espèce « vecteur », qui sont des insectes hématophages comme les moustiques ou les tiques qui se nourrissent du sang des individus.

Dans le cas où ces « repas de sang » se produisent sur un individu infecté – et appartenant à une espèce animale dite « compétente » dans la transmission du pathogène –, le vecteur se trouvera à son tour infecté. Lorsqu’il se nourrira à nouveau, il pourra alors transmettre le pathogène. Ces individus vecteurs pourront de la sorte contaminer des populations humaines, en faisant office de « pont » depuis d’autres espèces animales.

Toutes les espèces ne sont toutefois pas identiquement « compétentes » à transmettre l’agent pathogène : nombre d’entre elles peuvent ainsi être contaminées, mais sans pouvoir transmettre l’agent pathogène. Or ces espèces, appelées « cul de sac », sont d’autant plus présentes que l’écosystème dans lequel elles évoluent est riche d’une grande biodiversité. La présence de nombreuses espèces aura donc pour effet de « diluer » la transmission de l’agent pathogène. C’est ce que l’on appelle « l’effet de dilution ».

Dans un contexte de biodiversité altérée comme aujourd’hui, on a toutes les raisons de penser que ces espèces « cul de sac » disparaîtront les premières, étant généralement moins abondantes et donc plus vulnérables aux extinctions. Une perte de biodiversité pourra donc entraîner une augmentation de la transmission des pathogènes, les espèces vecteurs piquant dès lors majoritairement des animaux plus compétents à transmettre les maladies.

Cet effet de dilution s’observe concrètement, on pense ici au virus de la fièvre du Nil occidental ou à celui de la maladie de Lyme aux États-Unis. Dans ces deux cas, une diminution du nombre de personnes humaines infectées a été observée dans les zones où la biodiversité s’avère la plus dense. Le recours à l’effet de dilution sert également à agir sur certaines maladies affectant les plantes : en Chine, le développement de cultures mêlant différentes types de riz a permis de lutter contre la propagation de la rouille du riz qui ravageaient les variétés les plus économiquement intéressantes.

Un consensus scientifique encore fragile

Il faut ici souligner que cet effet de dilution fait toujours débat au sein de la communauté scientifique. La principale critique réside dans le fait que les espèces qui s’effacent en premier ne sont pas toujours les espèces « cul de sac ».

Prédire quelles espèces disparaissent en premier est particulièrement complexe ; l’effet de dilution ne peut donc être érigé en règle générale. Une récente étude, comparant un grand nombre de données écologiques et épidémiologiques récoltées au cours des dernières décennies, souligne néanmoins qu’un tel effet se rencontre dans plus de 70 % des cas étudiés.

Un autre aspect, encore peu étudié, doit également être pris en compte : à savoir que, plus il y a d’espèces animales, plus il y a d’agents pathogènes. Par conséquent, la plupart des pathogènes devraient moins se transmettre, mais il y en aura également plus. Il a toutefois été montré sur des plantes en Allemagne que le nombre total d’infections (toutes espèces de pathogènes considérées) diminue avec le nombre d’espèces, suggérant que l’effet de dilution créé par la richesse des hôtes compense le nombre de nouveaux pathogènes présents.

Il est particulièrement intéressant de se pencher aujourd’hui sur les effets sanitaires positifs de certaines mesures de protection de la biodiversité. Car si les bienfaits de la biodiversité demeurent souvent saisissables pour les décideurs publics, l’émergence de nouvelles épidémies – on pense aux virus du Chikungunya, Zika ou Ebola – ne manque pas d’interroger.

L’état actuel des connaissances scientifiques nous indique que la disparition de certaines espèces animales peut entraîner une hausse de la transmission de ces maladies et leur diffusion à grande échelle. Alors que les liens apparaissent de plus en plus imbriqués entre biodiversité et santé humaine, la gestion raisonnée de nos ressources s’avère plus que jamais essentielle.

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'