Archives pour la catégorie Recettes Algerienne

TOUS LES BIENFAITS DES ÉPICES DE CUISINE…..

CURCUMA, GINGEMBRE, ROMARIN, TOUS LES BIENFAITS DES ÉPICES DE CUISINE

Incorporer dans tous les plats, les épices permettent de réduire la quantité de sel, également elles apportent certaines vertus médicales : antibactériennes, anti ballonnements, ou anti inflammatoires.

En outre, mangé épicé semble faire partie des habitudes qui peuvent améliorer la qualité de vie, voire sa longueur  comme le suggère une étude observationnelle de sept ans sur 500’000 Chinois et publiée en 2015.

Par ailleurs, certaines épices sont particulièrement vertueuses comme:

  • Le curcuma: possède aussi des vertus anti-inflammatoires et favorise la digestion, il stimule et active le travail du foie.
  • La cannelle: soulage les problèmes de digestion ,elle est antispasmodique.
  • Le gingembre: il prévient les nausées et les vomissements chez les personnes sujettes au mal des transports et chez les femmes enceintes.
  • Le romarin: favorise la digestion, traite les troubles hépatiques et gastro-intestinaux, soulage les maux de tête et lutte contre le stresse.
  • Le piments de Cayenne, le cumin, la coriandre et la cannelle: aident à régulier l’insuline et la Glycémie, ce qui facilite la perte de graisse
  • La citronnelle, la noix de muscade, les feuilles de laurier et le safran: aident à combattre la fatigue, le surmenage et sont indiquées dans le traitement des douleurs menstruelles, tonique, digestif et hépatique.
  • L’ail et les graines de moutarde: sont excellents pour le cœur.
  • Le poivre noir est utilisé comme: un anti-oxydant et un anti-inflammatoire.

Dolma, ce plat riche et équilibré.

Dolma, ce plat riche et équilibré.

 


dolma2
Ce plat venu avec les ottomans et répandu à travers les pays conquis par l’Empire est très présent dans les pays balkaniques, orientaux et dans les rives méditerranéennes. Le mot dolma qui vient du verbe turc dolmak signifie en français remplir ou farcir.

Les cuisiniers les plus fins, remplissent différents légumes avec de la viande de mouton assaisonnée d’épices (cannelle, poivre noir) et de plantes aromatiques, comme le persil ou la coriandre, à laquelle on rajoute une poignée de riz cru ou de la chapelure. Ceci dit, on fait aussi de la dolma avec des feuilles de vignes ou des feuilles de choux, mais l’appellation est différente, on appelle ce plat sarma, du verbe sarmak qui signifie emballer ou entourer

Si en Algérie on farcie les différents légumes comme l’artichaut, la pomme de terre, les poivrons et la courgette, ailleurs, en Roumanie, par exemple, où le plat est appelé sarmale, on le cuisine soit en farcissant des feuilles de chou, soit des feuilles de vigne. Ce plat est composé de viande hachée (porc ou bœuf), légumes, aneth et est souvent servi avec de la crème fraîche. Il est généralement servi en entrée.

Qu’elle soit préparée en sauce blanche ou rouge, la dolma reste un plat riche et équilibré puisqu’il contient des fibres et des protéines, en plus des oligoéléments que contiennent les différentes plantes aromatiques ajoutées à la farce.

Comment choisir une pastèque

Comment choisir une pastèque

Beaucoup de personnes n’ont pas la moindre idée sur la façon de choisir une pastèque. Elles frappent juste sur la peau de ce fruit volumineux comme si elles s’y connaissaient. Bien qu’il soit difficile de déterminer la maturité du fruit en se basant simplement sur l’extérieur, il existe quelques moyens ingénieux pour choisir la parfaite pastèque. Lisez la suite pour découvrir ces astuces.

Partie1

Choisir une pastèque

  1. Image intitulée Select a Watermelon Step 1
    1

    Repérez celles qui ont une forme homogène. Recherchez une pastèque ferme, symétrique, sans meurtrissures, coupures, ni bosses. Si la pastèque a des bosses, il se peut qu’elle ait reçu une quantité irrégulière de soleil ou d’eau durant sa croissance.
  2. Image intitulée Select a Watermelon Step 2
    2

    Soupesez-la. La pastèque devrait être lourde comparée à sa taille. Cela signifie qu’elle est chargée d’eau et donc mûre et savoureuse. Essayez de comparer le poids de votre pastèque avec une autre de même taille. La plus lourde sera la plus mûre. Ce conseil s’applique à la plupart des fruits et légumes.
  3. Image intitulée Watermelon yellow 2
    3

    Cherchez la tache jaune. La partie inférieure de la pastèque devrait avoir une tache d’un jaune crème. Il s’agit du point qui a été en contact avec le sol tandis que la pastèque mûrissait au soleil. Donc plus ce point est foncé et mieux c’est. Si cette tache est blanche, voire inexistante, c’est que la pastèque a sûrement été récoltée trop tôt et qu’elle ne sera pas mûre.[1]
  4. Image intitulée Select a Watermelon Step 4
    4

    Inspectez sa couleur. Une pastèque qui est parfaitement mûre devrait être d’un vert profond mat et non brillant. Une pastèque brillante n’est souvent pas arrivée à maturité.
  5. Image intitulée Select a Watermelon Step 5
    5

    Essayez de tapoter dessus. La technique consistant à frapper quelques petits coups sur la pastèque n’est pas facile à maîtriser, mais certains fans de pastèque ne jurent que par elle. Donnez un petit coup ferme avec vos doigts et écoutez le bruit que fait la pastèque. Une pastèque mûre doit faire un son plein, plus ténor que grave. Évitez celles qui ont un bruit sourd ou profond, car cela signifierait que votre pastèque n’est pas mûre.[2]
  6. Image intitulée Select a Watermelon Step 6
    6

    Sachez ce que vous devez rechercher lorsque vous choisissez une pastèque qui a déjà été coupée. Si vous achetez une pastèque qui est déjà coupée, il vous faut prêter attention à quelques points. Sélectionnez les morceaux dont la chair est d’un rouge vif et les graines d’un noir ou d’un marron profond. Évitez les morceaux qui ont des traînées ou de nombreuses graines blanches. Vous devriez également éviter ceux dont la chair semble sèche, farineuse ou séparée des graines.[3]

Partie2

Conserver et couper une pastèque

  1. Image intitulée Select a Watermelon Step 7
    1

    Conservez correctement la pastèque. Une pastèque entière, non coupée, peut être conservée jusqu’à une semaine au réfrigérateur. N’oubliez pas de manipuler la pastèque avec précaution afin d’éviter des meurtrissures.

    • Ne conservez jamais une pastèque à une température inférieure à 5°C, car le froid pourrait endommager le fruit.
    • Si vous souhaitez faire mûrir votre pastèque après l’avoir achetée, gardez-la à température ambiante pendant deux jours. Cela permettra à la pastèque de mûrir légèrement, mais pas de manière exceptionnelle. Une pastèque qui a été cueillie trop tôt n’arrivera jamais complètement à maturité.
  2. Image intitulée Select a Watermelon Step 8
    2

    Coupez la pastèque. Pour la couper en petits morceaux, commencez par la mettre sur une planche à découper et à enlever ses deux extrémités à l’aide d’un couteau effilé. Cela permettra que la pastèque reste stable sur l’une des extrémités coupées.

    • Faites passer la lame du couteau tout autour de la pastèque afin de séparer la peau de la chair. Ensuite, coupez-la en disque puis coupez chaque disque en cubes d’environ 2 cm.
      Image intitulée Select a Watermelon Step 8Bullet1
    • Si vous ne les mangez pas immédiatement, mettez les morceaux de pastèque dans un récipient fermé et placez ce dernier au réfrigérateur. Vous pouvez les conserver ainsi pendant 3 à 4 jours.[4]
      Image intitulée Select a Watermelon Step 8Bullet2
  3. Image intitulée Select a Watermelon Step 9
    3

    Enlevez les graines de la pastèque. Si vous voulez enlever les graines d’une pastèque, il vous suffit de la couper en deux puis de la couper en quartiers. Coupez la chair remplie de graines avec un petit couteau.

    • Maintenant, enlevez la partie que vous venez juste de couper. À l’aide d’une fourchette, débarrassez cette partie des graines. Enlevez également celles qui restent sur la partie principale de la pastèque.
      Image intitulée Select a Watermelon Step 9Bullet1
    • Il s’agit d’une méthode idéale pour ensuite la couper en dés et l’utiliser pour un goûter, dans une sauce, la mélanger à une boisson ou pour toute autre recette faisant intervenir la pastèque.

Partie3

Recettes utilisant la pastèque

  1. Image intitulée Make a Watermelon Salad Step 2
    1

    Faites une salade à la pastèque. La pastèque est la touche idéale à ajouter à une salade fraîche pour une saveur plus juteuse. Vous pouvez faire une salade de pastèque, concombre, noix de cajou et fromage féta.
  2. Image intitulée Make Watermelon Lemonade Intro
    2

    Faites une limonade à la pastèque. Pouvez-vous imaginer quelque chose de plus rafraîchissant pour une journée d’été qu’une limonade glacée aromatisée à la pastèque ? Utilisez une pastèque très sucrée pour de meilleurs résultats.
  3. Image intitulée Make Watermelon Donuts Step 6
    3

    Faites des beignets de pastèque. Les beignets de pastèque ne sont pas de vrais beignets. Il s’agit en fait de tranches de pastèque coupées en forme de gros beignet. Ajoutez du sucre et des amandes effilées sur le dessus et vous aurez un délicieux goûter.
  4. Image intitulée Make Deep Fried Watermelon Step 17
    4

    Faites frire la pastèque. Il s’agit d’une option savoureuse, mais pas très bonne pour la santé. Elle est souvent servie ainsi lors de fêtes foraines ou d’autres foires. Finalisez avec du sucre en poudre et vous aurez un juteux « péché mignon » !

En 2017 : Ramadan devrait débuter la soirée du 27 Mai ou 28 Mai.(Allah ya aalem)

Recette ramadan 2017

Recette ramadan 2017

Recette ramadan 2017

Parce que le cycle du calendrier lunaire ne correspond pas au calendrier solaire, les dates du Ramadan décalage par environ 11 jours par an. En 2012 :  Ramadan a commencé le 20 Juillet. En 2013, le 9 Juillet. En 2017 : ramadan devrait débuter la soirée du 27 Mai ou 28 Mai.

La fin du Ramadan est marquée par la fête de l’Aïd el-Fitr, qui a lieu soit 29 ou 30 jours après le début du mois. On célèbre l’Aïd el-Fitr, après la prière du matin en visitant famille, proches et ami(e)s.

Qu’est ce que le Ramadan?

Ramadan est le 9e mois du calendrier islamique. Il a été établi comme un mois sacré pour les musulmans après que le Coran ait été révélé a notre Prophète Muhammad (saw) en 610 de notre ère, à l’occasion appelé Laylat al-Qadr, souvent traduit par «la Nuit du destin.

Respect de Ramadan est obligatoire dans le Coran, sourate 2, verset 185.

Pendant le mois de Ramadan, les musulmans jeunent de l’aube au coucher du soleil, sans eau ni nourriture. Avant le lever du soleil les musulmans font ce qu’on appelle le S’hour (ou un repas avant l’aube).

Au coucher du soleil, les familles se rassemblent autour d’un repas afin de rompre le jeune « Iftar ».

Les musulmans rompent le jeune en commençant avec des dates et un verre de lait en suivant la Sunnah de notre Prophète.

 

Le jeûne est l’un des cinq piliers de l’Islam, et exige que les personnes s’abstiennent de manger, de boire, de fumer etccc.

La charité est une partie très important du Ramadan. Durant le mois de Ramadan, les communautés musulmanes  amassent de l’argent pour les pauvres, distribuent des vêtements et de la nourriture, et organisent les dîners de l’iftar pour les plus défavorisés et aussi lisent le Coran chaque jour.

J’essaie et avec vous bien-sur,de regrouper les recettes de plats, entrées, soupes et dessert  sur ce groupe au fur et à mesure du menu de recette ramadan 2017

Le cumin, cette épice au parcours millénaire

 



Le cumin, de son nom arabe kammoun, tire probablement son origine du latin cuminum, lui-même issu du grec kuminon, est une graine aromatique pilée d’une plante «orientale» de la famille des ombelliféracées, dont le goût est herbacé et piquant. Il apparaît comme épice à fumer certains mets car quand il n’est pas apprêté, son goût est terreux. Cette épice ombellifère ne doit pas être confondue avec le carvi, cette autre ombellifère qui lui ressemble beaucoup, dont le nom latin est carum carviet mais qui, parfois, est nommée cumin des près, ou anis des près, dont la saveur est proche du fenouil, de l’anis et de l’aneth.

Probablement originaire du bassin méditerranéen, dans la vallée du Nil, il est également cultivé dans les îles de Malte et de Sicile pour en faire commerce et en apporter à toute l’Europe.

[…]

 

Croyances et superstitions autour du cumin 

Dans l’Antiquité, le cumin servait aux médecins et aux sorciers des villages égyptiens et grecs dans leurs compositions mystiques des drogues à ingérer. En Inde, également, il faisait «planer» les femmes du harem qui s’évadaient en fumant de la cardamome, des clous de girofle et des grains verts de cumin. Quant aux marchands, ils offraient ces fameuses graines aux clients pendant qu’ils regardaient la marchandise… Allez savoir pourquoi !

Par ailleurs, le cumin servait de gage de fidélité et symbolisait la preuve de sa loyauté à son fiancé dans certains pays d’Europe. Au Moyen-Age, on portait sur soi une petite bourse de graines de cumin, c’était pour se protéger du mauvais sort et des sorcières.

De façon plus générale, cette épice, autrefois très onéreuse, a toujours été associée aux personnes avares car on l’utilisait avec beaucoup de parcimonie.

Il faudrait souligner que les épices étaient retrouvées sur les tables des familles les plus aisées. Aujourd’hui, cette plante est plus régulièrement importée du Maroc, de l’Iran, du nord de l’Afrique, de la Chine et des Amériques, et le marché important se situe en Europe centrale. La portion consommable de la plante est la graine qui est préalablement séchée et/ou pulvérisée pour en faire une épice. Il est également possible d’en obtenir des huiles essentielles par distillation (procédé chimique consistant à extraire des composés liquides d’une plante).

Patrimoine Algerien

Le couscous, une création des numides (partie 1/3)

Featured Image -- 13378

Ter’Algérie©

Dans l’ancienne terre numide verra naître un plat mondialement connu aujourd’hui, un plat berbère d’Algérie dont le nom diffère selon les régions et les pays, et dont les gens retiendront le nom uniforme de couscous. Je vous invite à découvrir l’intégralité de l’histoire du couscous dans cet article complet, composé de recherches émises par des scientifiques passionnés de l’histoire antique au Maghreb.

afrique-du-nord-a-la-mort-de-mssinissa Royaume de Numidie.

Bien avant la fondation du royaume de Numidie (territoire correspondant à l’Algérie antique), les tribus berbères nomades qui peuplaient l’actuelle Algérie, maîtrisaient déjà la culture de la céréale en particulier le blé nécessaire à la confection du couscous. Les recherches sur l’origine du couscous effectuaient par les anthropologues du Centre National de Recherches Préhistoriques, Anthropologiques et Historiques (CNRPAH) dépendant du ministère de la culture algérien, les ont menés dans la région de Kabylie plus précisément dans des grottes proches de la ville d’Akbou(1). Les scientifiques…

Voir l’article original 420 mots de plus