Archives pour la catégorie LÉGUMOLOGIE

recoltes ….

https://twitter.com/WorldAndScience/status/924908772497285120

Comment choisir une pastèque

Comment choisir une pastèque

Beaucoup de personnes n’ont pas la moindre idée sur la façon de choisir une pastèque. Elles frappent juste sur la peau de ce fruit volumineux comme si elles s’y connaissaient. Bien qu’il soit difficile de déterminer la maturité du fruit en se basant simplement sur l’extérieur, il existe quelques moyens ingénieux pour choisir la parfaite pastèque. Lisez la suite pour découvrir ces astuces.

Partie1

Choisir une pastèque

  1. Image intitulée Select a Watermelon Step 1
    1

    Repérez celles qui ont une forme homogène. Recherchez une pastèque ferme, symétrique, sans meurtrissures, coupures, ni bosses. Si la pastèque a des bosses, il se peut qu’elle ait reçu une quantité irrégulière de soleil ou d’eau durant sa croissance.
  2. Image intitulée Select a Watermelon Step 2
    2

    Soupesez-la. La pastèque devrait être lourde comparée à sa taille. Cela signifie qu’elle est chargée d’eau et donc mûre et savoureuse. Essayez de comparer le poids de votre pastèque avec une autre de même taille. La plus lourde sera la plus mûre. Ce conseil s’applique à la plupart des fruits et légumes.
  3. Image intitulée Watermelon yellow 2
    3

    Cherchez la tache jaune. La partie inférieure de la pastèque devrait avoir une tache d’un jaune crème. Il s’agit du point qui a été en contact avec le sol tandis que la pastèque mûrissait au soleil. Donc plus ce point est foncé et mieux c’est. Si cette tache est blanche, voire inexistante, c’est que la pastèque a sûrement été récoltée trop tôt et qu’elle ne sera pas mûre.[1]
  4. Image intitulée Select a Watermelon Step 4
    4

    Inspectez sa couleur. Une pastèque qui est parfaitement mûre devrait être d’un vert profond mat et non brillant. Une pastèque brillante n’est souvent pas arrivée à maturité.
  5. Image intitulée Select a Watermelon Step 5
    5

    Essayez de tapoter dessus. La technique consistant à frapper quelques petits coups sur la pastèque n’est pas facile à maîtriser, mais certains fans de pastèque ne jurent que par elle. Donnez un petit coup ferme avec vos doigts et écoutez le bruit que fait la pastèque. Une pastèque mûre doit faire un son plein, plus ténor que grave. Évitez celles qui ont un bruit sourd ou profond, car cela signifierait que votre pastèque n’est pas mûre.[2]
  6. Image intitulée Select a Watermelon Step 6
    6

    Sachez ce que vous devez rechercher lorsque vous choisissez une pastèque qui a déjà été coupée. Si vous achetez une pastèque qui est déjà coupée, il vous faut prêter attention à quelques points. Sélectionnez les morceaux dont la chair est d’un rouge vif et les graines d’un noir ou d’un marron profond. Évitez les morceaux qui ont des traînées ou de nombreuses graines blanches. Vous devriez également éviter ceux dont la chair semble sèche, farineuse ou séparée des graines.[3]

Partie2

Conserver et couper une pastèque

  1. Image intitulée Select a Watermelon Step 7
    1

    Conservez correctement la pastèque. Une pastèque entière, non coupée, peut être conservée jusqu’à une semaine au réfrigérateur. N’oubliez pas de manipuler la pastèque avec précaution afin d’éviter des meurtrissures.

    • Ne conservez jamais une pastèque à une température inférieure à 5°C, car le froid pourrait endommager le fruit.
    • Si vous souhaitez faire mûrir votre pastèque après l’avoir achetée, gardez-la à température ambiante pendant deux jours. Cela permettra à la pastèque de mûrir légèrement, mais pas de manière exceptionnelle. Une pastèque qui a été cueillie trop tôt n’arrivera jamais complètement à maturité.
  2. Image intitulée Select a Watermelon Step 8
    2

    Coupez la pastèque. Pour la couper en petits morceaux, commencez par la mettre sur une planche à découper et à enlever ses deux extrémités à l’aide d’un couteau effilé. Cela permettra que la pastèque reste stable sur l’une des extrémités coupées.

    • Faites passer la lame du couteau tout autour de la pastèque afin de séparer la peau de la chair. Ensuite, coupez-la en disque puis coupez chaque disque en cubes d’environ 2 cm.
      Image intitulée Select a Watermelon Step 8Bullet1
    • Si vous ne les mangez pas immédiatement, mettez les morceaux de pastèque dans un récipient fermé et placez ce dernier au réfrigérateur. Vous pouvez les conserver ainsi pendant 3 à 4 jours.[4]
      Image intitulée Select a Watermelon Step 8Bullet2
  3. Image intitulée Select a Watermelon Step 9
    3

    Enlevez les graines de la pastèque. Si vous voulez enlever les graines d’une pastèque, il vous suffit de la couper en deux puis de la couper en quartiers. Coupez la chair remplie de graines avec un petit couteau.

    • Maintenant, enlevez la partie que vous venez juste de couper. À l’aide d’une fourchette, débarrassez cette partie des graines. Enlevez également celles qui restent sur la partie principale de la pastèque.
      Image intitulée Select a Watermelon Step 9Bullet1
    • Il s’agit d’une méthode idéale pour ensuite la couper en dés et l’utiliser pour un goûter, dans une sauce, la mélanger à une boisson ou pour toute autre recette faisant intervenir la pastèque.

Partie3

Recettes utilisant la pastèque

  1. Image intitulée Make a Watermelon Salad Step 2
    1

    Faites une salade à la pastèque. La pastèque est la touche idéale à ajouter à une salade fraîche pour une saveur plus juteuse. Vous pouvez faire une salade de pastèque, concombre, noix de cajou et fromage féta.
  2. Image intitulée Make Watermelon Lemonade Intro
    2

    Faites une limonade à la pastèque. Pouvez-vous imaginer quelque chose de plus rafraîchissant pour une journée d’été qu’une limonade glacée aromatisée à la pastèque ? Utilisez une pastèque très sucrée pour de meilleurs résultats.
  3. Image intitulée Make Watermelon Donuts Step 6
    3

    Faites des beignets de pastèque. Les beignets de pastèque ne sont pas de vrais beignets. Il s’agit en fait de tranches de pastèque coupées en forme de gros beignet. Ajoutez du sucre et des amandes effilées sur le dessus et vous aurez un délicieux goûter.
  4. Image intitulée Make Deep Fried Watermelon Step 17
    4

    Faites frire la pastèque. Il s’agit d’une option savoureuse, mais pas très bonne pour la santé. Elle est souvent servie ainsi lors de fêtes foraines ou d’autres foires. Finalisez avec du sucre en poudre et vous aurez un juteux « péché mignon » !

Le cumin, cette épice au parcours millénaire

 



Le cumin, de son nom arabe kammoun, tire probablement son origine du latin cuminum, lui-même issu du grec kuminon, est une graine aromatique pilée d’une plante «orientale» de la famille des ombelliféracées, dont le goût est herbacé et piquant. Il apparaît comme épice à fumer certains mets car quand il n’est pas apprêté, son goût est terreux. Cette épice ombellifère ne doit pas être confondue avec le carvi, cette autre ombellifère qui lui ressemble beaucoup, dont le nom latin est carum carviet mais qui, parfois, est nommée cumin des près, ou anis des près, dont la saveur est proche du fenouil, de l’anis et de l’aneth.

Probablement originaire du bassin méditerranéen, dans la vallée du Nil, il est également cultivé dans les îles de Malte et de Sicile pour en faire commerce et en apporter à toute l’Europe.

[…]

 

Croyances et superstitions autour du cumin 

Dans l’Antiquité, le cumin servait aux médecins et aux sorciers des villages égyptiens et grecs dans leurs compositions mystiques des drogues à ingérer. En Inde, également, il faisait «planer» les femmes du harem qui s’évadaient en fumant de la cardamome, des clous de girofle et des grains verts de cumin. Quant aux marchands, ils offraient ces fameuses graines aux clients pendant qu’ils regardaient la marchandise… Allez savoir pourquoi !

Par ailleurs, le cumin servait de gage de fidélité et symbolisait la preuve de sa loyauté à son fiancé dans certains pays d’Europe. Au Moyen-Age, on portait sur soi une petite bourse de graines de cumin, c’était pour se protéger du mauvais sort et des sorcières.

De façon plus générale, cette épice, autrefois très onéreuse, a toujours été associée aux personnes avares car on l’utilisait avec beaucoup de parcimonie.

Il faudrait souligner que les épices étaient retrouvées sur les tables des familles les plus aisées. Aujourd’hui, cette plante est plus régulièrement importée du Maroc, de l’Iran, du nord de l’Afrique, de la Chine et des Amériques, et le marché important se situe en Europe centrale. La portion consommable de la plante est la graine qui est préalablement séchée et/ou pulvérisée pour en faire une épice. Il est également possible d’en obtenir des huiles essentielles par distillation (procédé chimique consistant à extraire des composés liquides d’une plante).

La pomme de terre est un légume

La pomme de terre est un légume faisant partie de la famille des Solanacées. Elle est originaire d’Amérique du Sud.

Les semis se font  en pleine terre :

  • Fin avril pour les régions aux températures les plus rigoureuses
  • Mi-mars dans l’Ouest
  • Fin février dans le Midi
FLEURS LILAS
Certains jardiniers préconisent d’attendre la
floraison du lilas 
pour commencer à planter
les pommes de terre.

pommes dre terreLES VARIETES DE POMME DE TERRE

Plus de 100 variétés de pommes de terre sont proposées sur le marché du jardinier amateur, il nous sera donc difficile de vous les énumérer toutes.

 

Il vous faudra choisir entre :

  • les variétés précoces (ou hâtives) : récolte 80 à 90 jours après la plantation
  • les variétés  mi -hâtives (ou semi-tardives) : récolte 90 à 120 jours
  • les variétés tardives : 120 à 150 jours
Les variétés de pommes terre Le tableau récapitulatif
A B C D E F J K M N O P R S T
LA PLANTATIONgif pommes de terre

La pomme de terre aime les sols profonds et riches, il faut donc bien enrichir (avec un engrais riche en potassium) la terre et bien labourer.

Il faut déposer les tubercules dans des sillons profonds de 15 cm, les germes vers le haut.
Il n’est pas nécessaire de tasser la terre, jeter la tout simplement pour combler le sillon.

Chaque sillon doit être espacée d’environ 50 cm

distance de plantation de pommes de terre

Température minimale : 10°

La pomme de terre n’aime pas les températures élevées et la sécheresse.
Tout au long du dévellopement il faudra procéder à des buttages (commencer lorsque la plante fait 10/15cm de hauteur) car cela favorise le rendement, empêche la stagnation de l’eau et maintien l’humidité.

ATTENTION : il ne faut pas cultiver les pommes de terre deux années de suite au même emplacement. Il ne faut pas non plus qu’elles succèdent à des tomates, des aubergines, des piments, des poivrons (famille des SOLANACEES)

pieds de pommes de terre                           FLEURS DE POMMES DE TERRE

LA RECOLTE

On peut arracher les pommes de terre au fur et à mesure de ses besoins, dans ce cas il faut les consommer rapidement car elles ne se conserveront pas.

Pour les conserver longtemps attendez que le pied soit intégralement séché.

Attention ne laissez pas vos pommes de terre à la lumière car elles verdiront et deviendront toxiques.
BANNIERE LES MALADIES DES POMMES DE TERRE

LES VIRUS DE LA POMME DE TERRE

Il existe de nombreux virus pouvant contaminer les plants de pommes de terre.
En général, l’achat de plants certifiés permet d’avoir des plants plus résistants aux virus.

Ce sont LES PUCERONS qui en général transmettent ces virus.

Les plus courants en France sont :

  • Le virus Y  ordinaire :
    symptômes : taches nécrotiques noires sur les feuilles, sur les nervures (bigarrure). Les feuilles cassantes se déssèchent en restant attachées à la plante. Déformation des feuilles (frisolée) qui ont un aspect gauffrées (la feuille semble boursouflée et rugueuse)

 

  • Le virus Y  nécrotique :

symptômes :les mêmes que le virus Y ordinaire, mais les taches noires sur la plante sont plus nombreuses (sur les feuilles ces tâches peuvent en forme de feuille de chêne),

  • Le virus X :

symptômes : ils sont de type mosaïques

FEUILLE SAINE FRISOLEE MOSAIQUE
 FEUILLE SAINE DE POMME DE TERRE  virose sur feuille de pomme de terre  mosaque sur une feuille

LOGO CREATIVE COMMONSsource photos : wikipedia auteur : RASBAK / RASBAK   /Howard F. Schwartz

VIRUS Y SUR TUBERCULE
LOGO CREATIVE COMMONSsource : wikipedia photo de Chrisvis

  • Le virus A : symptômes : semblable à la mosaïque
  • Le virus S : symptômes : le feuillage est rugueux au toucher et le plant est de taille réduite et à un port retombant
  • Le virus M : symptômes : les feuilles du sommet de la plante s’enroulent (feuilles en cuiillères) . Il existe également des symptômes semblable à la mosaïque (mosaïque internervaire)
  • Le virus de l’enroulement : symptômes : les feuilles du sommet de la plante s’enroule, jaunissent ou rougissent. Le tubercule se nécrose.

LES VIRUS CONTAMINENT LES PLANTS EN DEUX TEMPS : 

  1. en attaquant les plants au niveau des feuilles et des tubercules la première année,
  2. en utilisant l’année suivante des tubercules issus de plants contaminés l’année précédente. Cette contamination est souvent plus virulente;

 PRINCIPES POUR LA LUTTE CONTRE LES VIRUS

  • ROTATION DES CULTURES : ne pas planter des pommes de terre deux années de suite au même endroit
  • LUTTER CONTRE LES PUCERONS : en utilisant par exemple de l’huile minérale, des cultures pièges, …
  • ARRACHER LES PLANTS CONTAMINES : en évitant lors de l’arrachage de les mettre en contact avec les plants sains,
  • PRENDRE DES PLANTS CERTIFIES : surtout lorsque l’on n’est pas sur de l’absence de contamination de ses plants.

LES MALADIES FONGIQUES DE LA POMME DE TERRE

Les maladies fongiques sont des maladies provoquées par des champignons, les principales maladies fongiques de la pomme de terre sont :

LE MILDIOU 
On peut observer plusieurs symptômes :
  • sur les jeunes pousses : une sorte de duvet blanc
  • sur les feuilles : elles se décolorent deviennent « huileuse » puis se brunissent (le pourtour devenant  vert clair)
  • sous les feuilles : on retrouve du duvet blanc
  • sur le haut de la plante : les feuilles brunissent et racornissent
  • sur les tiges : elles brunissent et se nécrosent
  • sur les tubercules : lorsqu’on les coupent  on trouvent des parties de couleur rouille

mildiou de la pomme de terremilidiou de la pomme de terre
LOGO CREATIVE COMMONSWIKIPEDIA : photos de FK et de Blazar82

mildiou de la pomme de terre

 

La contamination par le mildiou est favorisée par une forte humidité et une température
supérieure à 16° .

PRECAUTIONS A PRENDRE :

  • destructions des tas de déchets,
  • traitement préventif dès les premières pousses jusqu’aux récoltes avec de la BOUILLIE BORDELAISE
  • Dès l’apparition du mildiou, seul un traitement anti-mildiou peut stopper la contamination avec l’arrachage (avec précaution) des plants malades.
L’ALTERNARIOSE

Cette maladie est provoquée par deux champignons Alternaria solani et A. alternata.

Elle est surtout présente dans les régions à climat continental à savoir le Nord Est de la France, mais les autres régions ne sont pas pour autant épargnées.

Sa présence est liée à la « sénescence » de la plante c’est-à-dire à son vieillissement, c’est donc

sur les plants en fin de culture sur les feuilles les plus vieilles (après la floraison) que les premiers symptômes apparaissent.

 

LES SYMPTOMES
MALADIE DE LA POMME DE TERRE ALTERNARIOSE

  • FEUILLE SAINE DE POMME DE TERRESur les feuilles : taches noires dites nécrotiques situées sur les feuilles du bas du plant

de pommes de terre (sur les taches les plus grandes on peut appercevoir des anneaux concentriques)

  • pommes dre terreSur les tubercules : pourritures brunes et noires sèches qui forment un creux sur la pomme de terre

LUTTE CONTRE L’ALTERNARIOSE 

La lutte est uniquement préventive :

  • Evitez de « stresser » vos plants :
    •  évitez l’excés d’eaugif jardinier sous la pluie et la sécheresse et ne mouiller pas les feuilles
    • Maintenez la fertilité du sol avec un apport d’engrais (évitez les carences en azote et en magnésium)
    • clipart pulvérisateurLes fongicides anti-mildiou fonctionnent sur ces champignons, vous pouvez donc utiliser préventivement la Bouillie Bordelaise.

    Certains traitements chimiques efficaces existent mais au vue de leur toxicité ils sont à utiliser avec précaution et modération : LISTE DES TRAITEMENTS et ne sont pas utilisable en agriculture biologique.

    • Dès que la maladie est déclarée : arrachez les plants maladesARRACHAGE DE POMMES DE TERRE en ne laissant rien sur le sol (ni feuilles, ni tiges, ni tubercules)
    • L’année suivante : privilégiez les variétés de pommes de terre résistante à l’alternariose
    • Surtout pratiquez la rotation des légumes : les plants de pomme de terre ne doivent pas être plantés (au minimum) deux années de suite au même emplacement.

    Attention : la pomme de terre fait partie de la famille des SOLANACEES, donc on ne plante pas non plus sur une parcelle ayant reçu la même famille de légumes !
    Exemples de SOLANACEES : tomates, poivrons, piments, aubergines.

LA DARTROSE

Comme toutes les maladies fongiques c’est un champignon le Colletotrichum coccodes qui cause la dartrose.
C’est au cours des étés chauds que ce champignon aime proliférer -température optimum entre 25 et 30°- il apparait sur des plantes en fin de période végétative.

JAUNISSEMENT PLANT DE POMME DE TERRE LES SYMPTOMES

Sur la végétation
On observe :

  • un jaunissement de la plante alors que la tige reste verte,
  • un enroulement vers le haut puis la tige se déssèche,
  • à la fin on peut voir une destruction des racines avec un décollement de leurs enveloppes, ainsi que de nombreux points noirs assez gros.

Sur le tubercule

On peut voir des plaques de couleur grise à brun, ternes, avec des points noirs.
Sur les tubercules les plus infectés on observe un pourrissement.
Une autre maladie peut être confondue avec la dartrose, il s’agit de la gale argentée.

Comment différencier la dartrose de la gale argentée? 

La tache argentée n’attaque pas la partie aérienne (végétation) du plant de la pomme de terre.
Concernant le tubercule qui est contaminé il est très difficile de faire la différence entre ces deux maladies sauf de sortir le microscope !

Pour info, dans la gale argentée les anomalies de coloration semblent mieux délimitées et moins rugueuses.
Malheureusement, bien souvent les deux maladies coexistent.

Attention : des tubercules sains entreposés pendant plusieurs mois peuvent avoir une peau terne et rugueuse ressemblant à la dartrose, mais il ne s’agit que de déssèchement superficiel de la peau de la pomme de terre.

LUTTE CONTRE LA DARTROSE

  • Pratiquer une rotation longue : au mieux 4 ans entre chaque culture au minimum deux ans.
  • Elimination des plants infectésARRACHAGE DE POMMES DE TERRE
  • Stockage des pommes de terre à une température inférieure à 5°
  • En cas de contamination plusieurs années de suite : privilégier des plants de pommes de terres précoces car ils arrivent à maturité avant l’été.

LES AUTRES MALADIES CAUSEES PAR DES CHAMPIGNONS

Il existe bien d’autres maladies causées par des champignons mais elles sont plus rares, on peut citer :

En suivant les liens vous accèderez au fiche technique du site « Le plant de Pomme de Terre français » excellent site sur les pommes de terre.

GIF CANARD

MALADIES DES POMMES DE TERRE LES BACTERIES

Il existe quatres maladies bactériennes attaquant la pomme de terre :

LA GALE COMMUNE

On distingue deux types de gales communes, dont les symptômes sont visibles sur la peau des tubercules.

) _ La Gale Commune en pustule ou en relief

Présence de pustules en relief sur la peau mais qui dans les cas graves forment un cratère dans la pomme de terre.

2°) La Gale Commune plate ou en liège

Salade frisée, avec ou sans permanente ?

ouverturesaladefrisee-02

C’est fou comme la salade frisée ressemble aux coiffures qu’on voit fleurir le samedi soir, peroxydation et mèches blondes en moins. Mais c’est encore dans l’assiette qu’elle est la plus remarquable : amère et croquante…

DÉFAUTS DE FABRIQUE AVANTAGES AVANTAGEUX
Pas mal de pertes sur un pied, à moins de recycler 1 pied de frisée fait plein de salades.
Très amère pour les amerophobes Merveilleusement amère
Très croquante pour les croquophobes Sublimement croquante
Saison pas si longue que ça Pas chère

Choix/Retour de courses

Une salade frisée de bonne qualité et fraîche tient droite : posée sur une table, ses feuilles dentelées ne ploient pas mais, au contraire, restent droites et stoïques. Elle perd rapidement sa vitamine C, consommez-la sans traîner. Carpe diem… N’oubliez jamais.

La santé, c’est le silence des organes

C’est ce qu’on vous rabâche depuis un moment maintenant. Acide folique, vitamine A, vitamine C, potassium, calcium… La frisée, alias chicorée, n’est pas avare de bienfaits. On dit même, à l’occasion, que cette salade est « reminéralisante »… Incroyable, non ? En revanche, on la décrit aussi légèrement laxative, l’envers de la médaille, sans doute.

Un peu de culture sur la culture

L’histoire de la salade frisée est intimement liée à celle de la chicorée sauvage, de l’endive et de la barbe de capucin… Du Moyen-Âge jusqu’au XVIIe siècle, la chicorée est une plante médicinale avec laquelle on préparait, à l’époque, infusions et décoctions. On la connaissait pour ses propriétés stimulantes, digestives, dépuratives… Puis on découvrit que les pousses de chicorée sauvage cultivées par étiolement (en les protégeant de la lumière) formaient de superbes dentelles blanches et jaunes : la fameuse « barbe de capucin » était née.

On découvrit ensuite que ces mêmes feuilles étiolées exposées à la lumière se coloraient en vert… Après sélection, notre salade frisée apparaissait. On remarqua vite sa saveur assez amère et c’est pour cela qu’on lui applique souvent des assaisonnements « traitement de cheval », avec moult vinaigres, poivres et moutardes !

ouverturesaladefrisee-01

Les conseils synoptiques et avisés

La cuisson ni la découpe ne sont des pratiques dont on peut accabler la pauvre salade frisée… Le lecteur, la mort dans l’âme, va donc devoir, cette fois, se passer de nos essentiels conseils incroyablement synoptiques et avisés.

Les préceptes définitifs et incontournables

« La frisée ou encore salade frisée est une cousine germaine de la scarole. » Oui, bravo, quelle érudition ! Ces deux salades sont des descendantes de la chicorée sauvage et possèdent toutes deux cette amertume caractéristique.