Archives pour la catégorie Ecoles-Universités-Formation-Etudes

Il est intrinsèquement lié à la liberté d’expression et d’opinion. Selon le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit de réunion pacifique et d’association, « la capacité de se rassembler et d’agir collectivement est fondamentale pour le développement démocratique, économique, social et personnel, l’expression des idées et la promotion d’une citoyenneté engagée ».

INFO ET INTOX SUR LE DROIT DE MANIFESTER

Le droit de manifester est garanti par la Déclaration Universelle des droits de l’Homme dans son article 20 : « Toute personne a droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques ». Un droit trop souvent contesté.

Il est intrinsèquement lié à la liberté d’expression et d’opinion. Selon le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit de réunion pacifique et d’association, « la capacité de se rassembler et d’agir collectivement est fondamentale pour le développement démocratique, économique, social et personnel, l’expression des idées et la promotion d’une citoyenneté engagée ».

Il peut néanmoins être l’objet de certaines restrictions.

Lire aussi : le droit de manifester menacé en France

FAUX : UNE MANIFESTATION DOIT NÉCESSAIREMENT ÊTRE AUTORISÉE PAR LES AUTORITÉS POUR ÊTRE LÉGALE

Le droit de manifester ne peut pas être soumis à autorisation préalable. Les États peuvent cependant mettre en place un système de déclaration préalable (notification), visant à faciliter l’exercice de ce droit en permettant aux autorités de prendre des mesures pour garantir l’ordre public (c’est le cas en France). En outre, Si une manifestation peut être interdite par les autorités sur des motifs précis, parler de « manifestation autorisée » est donc un abus de langage.

FAUX : UNE MANIFESTATION NON DÉCLARÉE EST ILLÉGALE

Le droit international prévoit la possibilité de rassemblements spontanés en réaction à l’actualité par exemple, ne pouvant donc faire l’objet de déclaration préalable. De manière générale, l’absence de notification aux autorités de la tenue d’une manifestation ne rend pas celle-ci illégale et, par conséquent, ne doit pas être utilisée comme motif de dispersion de la manifestation. Les organisateurs qui ne notifient pas la tenue d’une manifestation ne doivent pas être soumis à des sanctions pénales ou administratives se soldant par des amendes ou des peines d’emprisonnement.

En France pourtant, les organisateurs peuvent être poursuivis sur cette base.

L’état d’urgence va encore plus loin, puisque le non-respect d’une mesure d’urgence, notamment l’interdiction d’un rassemblement public, constitue un délit. A ce titre, des manifestants participant à un rassemblement interdit peuvent faire l’objet de poursuites.

VRAI : IL EXISTE DES RESTRICTIONS LÉGALES AU DROIT DE MANIFESTER

Définition de parcours, rassemblement statiques, horaires… etc, des restrictions peuvent être imposées si elles remplissent les 3 conditions suivantes :

l’interdiction est prévue dans la loi,

elles ont pour objectif de protéger un intérêt public, comme l’ordre ou la moralité publique, ou de protéger les droits et libertés d’autres personnes,

est démontrée la nécessité d’une telle restriction pour atteindre cet objectif.

VRAI : LE GOUVERNEMENT PEUT INTERDIRE UNE MANIFESTATION

Une manifestation doit être présumée légale et ne constituant pas une menace à l’ordre public. Une interdiction ne peut venir qu’en dernier recours face à une menace exceptionnelle, après évaluation d’autres formes de restrictions permettant de garantir l’ordre public et l’exercice du droit de manifester.

L’interdiction doit être motivée en termes clairs par les autorités pour éviter tout pouvoir discrétionnaire abusif.

Depuis l’adoption de la loi de juillet 2016 de prorogation de l’état d’urgence, sous ce régime des rassemblements sur la voie publique peuvent être interdits sous prétexte du manque de ressources policières pour assurer la sécurité. Il s’agit d’une violation grave du droit de manifester, qui doit être abandonnée, et en aucun cas être intégrée dans le droit commun.

Lire aussi : 5 décision à prendre dès maintenant par la France pour le respect du droit de manifester

FAUX : LA DÉTENTION D’UNE CARTE DE PRESSE EST REQUISE

Tout individu, journaliste ou cinéaste, est autorisé à documenter, photographier et à filmer l’espace public ce qui inclue les rassemblements publics, et les forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions même dans les situations où ils ont recours à la force. La détention d’une carte de presse n’est pas requise. Les personnes ne peuvent être empêchées de documenter ces événements sur la voie publique et leur matériel ne peut être saisi ou endommagé.

FAUX : LA PRÉSENCE D’INDIVIDUS VIOLENTS JUSTIFIE L’UTILISATION DE LA FORCE CONTRE L’ENSEMBLE DES MANIFESTANTS

L’usage de la force ne doit répondre qu’à un objectif impérieux de maintien de l’ordre, afin de prévenir ou de faire cesser des violences contre des personnes ou d’empêcher des dommages graves contre les biens. Ce recours à la force ne peut viser que les individus responsables de ces violences et doit être proportionné à la menace. En aucun cas la présence de manifestants violents ne justifie l’usage de la force contre les manifestants de manière indiscriminée ou la dispersion d’un rassemblement par ailleurs pacifique.

MANIFESTER EST UN DROIT, PAS UNE MENACE !

Encore un étudiant algérien génie en informatique qui meurt à Paris

Encore un étudiant qui rentre en Algérie dans un cercueil.

Encore un étudiant qui rentre en Algérie dans un cercueil.

Il est décrit par l’ensemble de ses amis et de ses connaissances comme étant un génie en informatique et comme un garçon calme, discret, posé et jovial. Il était très heureux d’avoir intégré une université parisienne dans laquelle il était académiquement épanoui et où il commence à entrevoir la possibilité d’exploiter à plein ses capacités intellectuelles. Il commençait à amorcer, en pratique, et avec les moyens scientifiques et techniques mis à sa disposition, les projets informatiques dont il rêvait. Il était extrêmement satisfait de la qualité des enseignements dispensés et du corps professoral.

Pour des raisons qui demeurent encore à l’heure actuelle inconnues et mystérieuses, ce jeune homme que l’on prénommera Hilal, originaire de Bouira, a été retrouvé inconscient et inanimé au petit matin du 17 janvier au pied d’un immeuble dans le département du 77 en Ile-de-France.

Agé d’une vingtaine d’années, ce jeune étudiant en informatique a succombé à ses blessures après avoir plongé dans le coma dans un établissement hospitalier de la banlieue sud de Paris.

Hilal est arrivé sur le territoire français en novembre 2016 afin d’y poursuivre des études en sécurité et réseaux informatiques à l’université de Paris-6. Au dire de ses amis interrogés poursuivant le même Master que lui, ses professeurs ont été impressionnés par sa capacité d’adaptation et d’absorption du travail malgré son arrivée tardive en France en novembre 2016. En effet, Hilal devait arriver à Paris fin août. Il a été bloqué en Algérie à cause d’un problème rencontré dans le refus des autorités compétentes de lui délivrer sa carte militaire en Algérie. Après un parcours du combattant , le fameux sésame lui a finalement été octroyé.

Nombreux sont les étudiants à rencontrer ces tracasseries administratives, ce qui retarde d’autant plus leur arrivée en France et n’est pas sans conséquence sur leur installation et leur cursus d’études.

Hospitalisé une première fois pour un malaise et gardé une nuit en observation deux jours avant ce dramatique incident par l’hôpital de Montreuil (région parisienne département 93), après avoir été examiné par l’équipe médico-psychologique, il a été sommé de regagner son domicile.

Une enquête policière a été ouverte afin de déterminer les causes de ce tragique accident. Il semblerait qu’une plainte sous X sera déposée entre les mains du Procureur de la république dans les prochains jours.

Il y va également de la responsabilité et du devoir des autorités consulaires algériennes de se préoccuper de la situation sociale et administrative de nos étudiants. Un rapport très alarmant a déjà été produit et rendu public au mois d’avril dernier par l’association franco-algérienne ADRA, l’Association des Algériens des Deux Rives et leurs Amis (association-addra.com) relativement à La situation difficile des étudiants Algériens en France.

L’association Addra a attiré l’attention des autorités sur la dramatique situation d’étudiants algériens en France.

Ces étudiants sont nés en Algérie. Ils y ont vécu jusqu’à l’âge de leur majorité pour ensuite quitter leur pays qui n’a pas su les retenir ni leur offrir – ne serait-ce qu’une lueur d’espoir – d’abriter leurs rêves.

Ils et elles viennent en France avec le doux rêve qu’ils caressent de devenir des cadres supérieurs, d’éminents experts et chercheurs ! Hélas, la réalité est toute autre pour un certain nombre d’entre eux.

Sans aucune structure d’accompagnement ni d’accueil, nos valeureux étudiants sont confrontés à de nombreuses et incommensurables difficultés. Après coup, ils découvrent que la France n’a rien à voir avec l’eldorado tant espéré tel qui leur a été narré par leur famille et amis en France.

Souvent, livrés à eux-mêmes, précarisés, ils doivent faire face aux lourdeurs administratives et à des lois inadaptées qui les asphyxient… Ils finissent malheureusement par sombrer dans la solitude, la dépression et la déchéance !

En l’espèce, il y va de la responsabilité et du devoir des autorités consulaires et du ministère des Affaires étrangères, qui sont manifestement au courant et au fait de ces épineux et lancinants problèmes, de prendre en charge de manière pragmatique et efficace les problèmes de leurs nationaux ici en France. Il est également du devoir des ressortissants algériens établis en France de faire du lobbying sur les députés algériens qu’ils ont élus afin que leurs préoccupations soient prises en compte et que des réponses concrètes soient apportées aux préoccupations de ces étudiants.

Il est impératif que les autorités algériennes procèdent à l’insertion d’un nouvel avenant à l’accord bilatéral franco-algérien du 27 décembre 1968 afin de renforcer la protection des droits des étudiants algériens concernant leurs conditions d’entrée, de séjour, de travail et de circulation en France.

L’association évoque également le problème du rapatriement des dépouilles mortelles d’Algériens décédés à l’étranger, dénonçant la « passivité » et le « laxisme » des autorités algériennes sur la prise en charge de cette question : elle demande solennellement au gouvernement algérien de « dégager rapidement des fonds pour le rapatriement des dépouilles mortelles en application de la loi de finances 2015 ».

Le Coran est la Parole de Dieu. Elle est un trésor aux multiples merveilles. La méthodologie pour découvrir ces merveilles et comprendre le Saint Livre est révélée par la Parole elle-même notamment dans la sourate « Al Kahf » ou « La Caverne ». Le Livre de Dieu reste silencieux tant qu’il ne devient pas une parole pratique chez ses adeptes. Seyyed Yahia nous parle du Livre en tant que chercheur et acteur des versets (ou signes). Il nous livre les clefs qui permettent de percer les joyaux du Livre ; C’est ainsi que le Livre devient comme Dieu le dit : « une direction pour les éveillés » (II:2).

Voila a quoi devrait servir l’argent publique et non pas a la guerre, ou à la surveillance de ses citoyens ou pour payer des Élus qui ne servent a rien.

L’école du futur en Finlande sera le premier pays à mettre fin aux matières scolaires

par Laurent Freeman – 

Voila a quoi devrait servir l’argent publique et non pas a la guerre, ou  à la surveillance de ses citoyens ou pour payer des Élus qui ne servent a rien.

Namaste

Laurent

—————-

La Finlande sera le premier pays à mettre fin aux matières scolaires

Regarde à quoi ressemblera cette école du futur

Cela fait longtemps que les psychologues pour enfants répètent qu’il suffit de changer l’approche actuelle de l’éducation pour que les jeunes commencent à vraiment aimer l’école. Car avant de réellement savoir ce qu’est une salle de classe, presque tous les enfants en âge préscolaire disent qu’ils ont hâte d’y aller. Qu’ils ont envie de s’assoir à un pupitre, de porter leur cartable, d’apprendre des choses (chez Sympa-sympa.com en tous cas nous avons tous été comme ça un jour !).

Mais au bout de quelques semaines, ils déchantent. Ils réalisent que l’école est surtout un endroit où il faut rester assis en silence, sans pouvoir jouer, et sans avoir beaucoup de temps pour s’amuser.

À l’école Saunalahti, qui se trouve dans la ville finlandaise d’Espoo, les enseignants ont décidé de changer un peu cette histoire : tout d’abord, le bâtiment est très différent de celui d’une école typique, on dirait plutôt un musée d’art moderne. Les professionnels de VERSTAS Architects ont complètement abandonné la structure typique et ennuyeuse, et réinventé l’agencement habituel des salles de classe.

L’école maternelle, l’école primaire, le collège et le lycée, le club d’étudiants, le théâtre, la cantine, la bibliothèque, la salle de gym, et bien d’autres espaces encore sont rassemblés sur un espace de 10 500 mètres carrés. Les cours ont lieu dans une ambiance détendue, chaque enfant s’assied où il veut, et la communication entre les élèves pendant les leçons est encouragée.

La plupart des cours sont dispensés en ateliers, chaque enfant ayant la responsabilité de s’asseoir sur une chaise de bureau qui s’adapte à sa hauteur et qui peut rouler jusqu’à l’autre bout de la salle de classe. Ceux qui préfèrent faire autrement, peuvent s’asseoir sur des petits fauteuils équipés d’une petite table pour travailler et d’un ordinateur portable. L’ordinateur remplace le tableau noir, et il est connecté à un réseau commun interne.

La cantine est le lieu de rencontre de tous ceux qui participent au processus éducatif ; c’est aussi le décor idéal pour faire des concerts, des fêtes et des festivals.

La cour de jeux est très bien équipée pour que les enfants de différents âges puissent s’y épanouir pendant la récréation.

L’après-midi, l’école devient un centre ludique et sportif pour tous les habitants du quartier. Il y a des ateliers, des activités dans la salle de gym et dans les différents clubs.

Pour les finitions des espaces intérieurs et des façades des bâtiments, les architectes ont utilisé des matériaux écologiques qui créent une ambiance chaleureuse et confortable. Les briques extérieures de l’école ont été placées différemment, en désordre, avec des volumes variés, pour que les enfants les touchent et qu’ils éprouvent différentes sensations. Les zones communes de mobilité sont peintes en couleurs brillantes, chacune a une tonalité spéciale, ce qui évite que les enfants ne se perdent.

Les espaces ouverts sont reliés entre eux par des zones internes affectées à chaque groupe d’âge, mais elles forment une seule unité. Les créateurs du projet ont pensé que s’ils installaient des frontières, les enfants voudraient les transgresser. Pour cette raison, le territoire de l’école est entièrement ouvert, il n’y a pas de surveillants ni de détecteurs de métaux. Il y a des caméras vidéo, mais toutes les mesure de sécurité restent inaperçues.

Les grandes fenêtres avec vue sur la nature et sur la cour de jeu aident les enfants à interagir avec l’environnement, car les couloirs sont placés de façon à ce que l’on n’ait pas l’impression d’être enfermé entre quatre murs.

Les élèves qui vont dans cette école et qui ont abandonné la méthode classique de formation profitent d’une bonne performance académique, avec un niveau très bas de stress (voire nul), ce qui est peu courant chez les enfants de leur âge. En outre, tout le quartier en profite, car il s’agit d’un centre éducatif pour tous les âges (pendant la matinée les enfants, et l’après-midi les adultes), dans lequel les voisins peuvent se rencontrer.

Source des images: livejourna

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'