Ce déni de l’autonomie du citoyen est aggravé par le paternalisme : les citoyens ne sont que des enfants qu’il faut nourrir… ou leur faire peur pour éviter qu’ils fassent trop de bêtises.

Initialement publié sur HIRAK-CONNECT.DZ 20/21 :
Le monde est un rapport de police : le tout-sécuritaire, l’autre contre-révolution A-M Vendredi 28 juin 2019 La campagne de la police algérienne contre le drapeau amazigh, identifié comme portant « atteinte à l’unité nationale », renseigne sur la puissance du carcan sécuritaire et sa vision paranoïaque et paternaliste Face-à-face entre une manifestante et un policier à Alger-Centre lors du… Continuer de lire Ce déni de l’autonomie du citoyen est aggravé par le paternalisme : les citoyens ne sont que des enfants qu’il faut nourrir… ou leur faire peur pour éviter qu’ils fassent trop de bêtises.