Depuis + d’un mois chaque vendredi, les Algériens descendent massivement dans les rues. Des manifestations monstres qui se déroulent de manière pacifique et pratiquement sans incident.

Le capitaine de la protection civile explose de douleur Il fait des accusations sérieuses et révèle des choses choquantes qui se produisent à l’intérieur de l’appareil: «nous sommes devenus des esclaves structurés»!