LES ÉTUDIANTS(e) S’EXPRIMENT ET DISENT « NON »au 5éme Mandat

LES ÉTUDIANTS S’EXPRIMENT ET DISENT « NON »

Plusieurs milliers d’étudiants ont manifesté un peu partout sur le territoire national. Maghreb Emergent a couvert les manifestations estudiantine à Alger et revient avec les meilleurs moment à la faculté de médecine de Ben Aknoun ainsi qu’à l’université d’Alger 3 (ITFC).

Les étudiants déclament le serment de la police, pour leur rappeler leur engagement vis-à-vis le peuple.
Les étudiants essayent de sortir dans la rue et marcher.
« On ne lâche pas le drapeau ».
Un bouclier des URS pour empêcher les étudiants de la faculté de médecine de sortir dans la rue.
Tous pour le drapeau à l’ITFC
Une pause imposée par un blocus de policiers.
Un étudiant de l’ITFC sur la ligne de front
 » Pour la dignité du citoyen »
les URS n’arrivent pas a contenir les étudiants qui affluent de tous lescôtés.

ALGERIE Aimer son pays… Aimer son peuple

Le texte n’est pas de moi mais je l’ai mis à la sauce Algérienne Aimer son pays, aimer son peuple
Aimer son pays ne requiert aucune justification. Qui a jamais demandé à quiconque raison de l’amour qu’il porte à sa mère ? Un pays, c’est une réalité familiale,politique, historique, géographique, démographique et culturelle. Cette alchimie constitue une substance charnelle et spirituelle – le corps et l’âme – où s’enracine une mystique. Cette mystique est toujours au-delà et en deçà du réel mais elle porte une promesse qui est l’énergie vitale de notre Algérie
Cette énergie se déploie par amour, ou alors elle meurt.
Pays de nos racines de notre naissance, pays de tout nos enracinements, de nos cultures multiples, de nos espérances et de nos rêves, porte par excellence cette mystique qui nous mobilise. Tous les pays et peuples ne la portent pas de la même manière ni au même degré, certains cherchent encore la sève commune,oui ….nous l’avons déjà par notre nif,dans nos gènes ,nous avons reçu cette sève, nous la faisons vivre et elle nous fait vivre. Je dirais que la patrie charnelle de nos chouhadas est en nous immuable
La vie convoque l’amour. Vivre l’Algerie comme une âme, une poésie, une personne, une mère, jusqu’à la sertir au cœur de son âme amoureuse, voilà une belle charité.
Mais n’oublions pas que la vocation de cette charité est de s’exercer – in fine – envers des hommes et des femmes. Aimer son pays dépasse l’abstraction, ou alors elle devient idéologie, idolâtrie. Aimer l’Algerie, c’est aussi aimer son peuple, dans la diversité ».

L’Algerie porte en son écrin millénaire le trésor de l’universalité culturelle arabo-berbéro-musulmane. C’est le mystère particulier de l’Algerie, cette mystique qui le fait aimer par tous les continents, des frères et des amis qui attendent de l’Algerie qu’il soit lui-même, qui le chérissent et l’appellent, parfois avec angoisse, toujours avec tendresse.
Avons-nous au cœur cet humble petit surplus d’orgueil qui est comme l’aiguillon de notre responsabilité ? Est-il un citoyen qui porte amoureusement en son cœur l’âme du pays et qui soit indifférent à ses tourments et démissions du moment ? Allons-nous reprendre conscience de ce que nous sommes ….A nous tous de protéger notre pays,comme en protégerai sa famille….L.B

ALGERIE Ce peuple, ce sont aussi vos familles, vos pères et vos mères, vos frères et vos sœurs, vos oncles et vos tantes, vos enfants et vos petits-enfants, vos neveux et vos petits-neveux et proches

Posez vos casques et rejoignez le peuple dont vous en êtes issue….c’est vos enfants, vos fréres et soeurs qui manifestent pour le bien commun qu’est notre mére-patrie

Share

la voix du patriotisme et de l’amour de notre beau pays, que vous avez décidé de servir toute votre vie, et la voie de la neutralité politique et du rejet de toutes les idéologies et dictatures partisanes ou politiciennes qui corrompent notre pays depuis trop longtemps, je respecte et j’admire ceux qui ont signé un acte d’engagement. Un engagement est une chose importante, respectable et de valeur.

Aujourd’hui, l’Algerie se trouve à un carrefour très important et dans une situation qui pourrait bien s’envenimer jusqu’à devenir une véritable insurrection, une révolte globale et, peut-être, une guerre civile.

Vous êtes, vous-mêmes, sur le terrain, et dans le cadre de votre mission, les témoins et les victimes en prise directe avec cette situation.

Le pouvoir, l’État, la classe dirigeante, le gouvernement et les « élites » de la société Algérienne ont décidé de mépriser et  d’écraser le peuple afin de le museler une fois pour toute et de le maintenir dans une situation proche de l’esclavage. (corruption,abus de faiblesse,détournement,fuites de capitaux mauvaises gestion etc…..

Le peuple Algérien ne peut plus vivre sous cette oppression et cette dictature inhumaine qui aggrave chaque jour un peu plus sa souffrance par des décisions absurdes …..par des incompétent

Nous savons aussi que notre pays s’est énormément appauvri à force de fuites de capitaux, de fuites de cerveaux etc,

Ce n’est pas le peuple qui est responsable.

Parce que le peuple, les seules fois où on lui demande son avis, c’est pour aller voter ou pour lui faire peur des complots ….

Voici dont l’état des lieux,frères et sœurs des forces publique.
La raison et la base de votre engagement, dans le cadre de la loi et de l’obéissance à vos supérieurs hiérarchiques, et aussi de protéger le peuple Algerien
Mais , aujourd’hui vos supérieurs hiérarchiques reçoivent leurs ordres d’hommes qui ont usurpés le pouvoir et détiennent en otage une personne agée qui ne demande que de la tranquillité

Ce peuple Algerien qui manifeste aujourd’hui pacifiquement et exprime sa souffrance et son refus du 5ém mandat, ce peuple est celui auquel vous appartenez et ce peuple n’est pas votre ennemi……
Ce peuple,, ce sont aussi vos familles, vos pères et vos mères, vos frères et vos sœurs, vos oncles et vos  tantes, vos enfants et vos petits-enfants, vos neveux et vos petits-neveux et proches

Ils sont là, face à vous, parce qu’ils veulent avoir une vie heureuse et épanouissante. Ils veulent grandir dans la paix et la sécurité, ils veulent pouvoir aller à l’école, à l’université, à leurs loisirs, à leurs lieux de culte,se soigné dans notre pays et non pas comme le font la plus part de la classe dirigeante …..

Frères et sœurs des force de l’ordre , vous avez vus,ce peuple avec qui vous avez parlé, ils vous ont offert des fleurs ,de l’eau ils sont pleins d’amour pour leur pays ….Ce ne sont pas des ennemis…..L’Algerie stagne depuis des décennies,ils sont là pour crier leur détresse, leurs désarrois, leurs besoins de vivre mieux, plus dignement pour l’avenir commun de notre pays. Ils sont pacifiques et ils manifestent leur malheur que personne ne veut entendre.

Alors, à vous je demande de les entendre et d’être avec eux….Si vous comprenez, si vous voulez être du côté du Bien et de la paix, vous n’aurez pas grand-chose à faire, si ce n’est de TOUS retirer votre casque, poser vos armes et vous asseoir avec le peuple.
Le peuple finira par gagner Amicalement votre frére Lakhdar Bahlouli