Ben Gabriel NBenghabrit défend la décision d’interdire la prière dans les écoles. « Prier à sa place dans la maison. Et l’école c’est l’enseignement et l’apprentissage

Nouvelle déconvenue internationale pour la tentative de coup d’état au VENEZUELA !

VENEZUELA : Le Comité International de la Croix Rouge dit qu’il ne coopèrera qu’avec le Gouvernement de Maduro !

Le Comité International de la Croix Rouge dit qu’il ne coopèrera qu’avec le Gouvernement de Maduro pour envoyer de l’aide et alerte les Etats-Unis sur leur position putschiste.

 
Le directeur des opérations mondiales du Comité International de la Croix Rouge (CICR), Dominik Stillhart, a souligné vendredi que l’envoi de n’importe quelle sorte d’aide au Venezuela en sera possible qu’avec le consentement du Gouvernement du président vénézuélien Nicolás Maduro, réélu conformément à la Constitution aux élections de mai 2018.

Stillhart a mis en avant que le CICR ne participera à ces efforts que s’ils sont exécutés en coordination avec le Gouvernement vénézuélien et avec son approbation.

« Le CICR, actuellement, envoie dans le pays du matériel médical destiné à 6 hôpitaux situés dans tout le pays, » a commenté ce directeur.

 
« Le CICR a prévenu, en outre, Washington des risques de sa décision d’envoyer « de l’aide » au Venezuela sans l’autorisation de Maduro, a déclaré, pour sa part, la chef de la délégation de la Croix Rouge pour les Etats-Unis et le Canada, Alexandra Boivin.

Le Gouvernement étasunien présidé par Donald Trump a commencé samedi à envoyer de l’aide à Caracas après que celle-ci ait été demandée par Juan Guaidó qui s’est autoproclamé « président par interim » du Venezuela de façon anticonstitutionnelle le 23 janvier. Il a été reconnu presque immédiatement par Washington.

 
Guaidó, président de l’Assemblée Nationale (AN) contrôlée par l’opposition et déclarée dans l’illégalité a fait savoir que cette aide vient de centres d’approvisionnement situés en Colombie et au Brésil.

 
Les autorités vénézuéliennes voient ce soi-disant envoi d’aide étasunienne au Venezuela comme un autre complot de coup d’Etat de Washington et ils préviennent que les Etats-Unis utilisent le nom d’aide humanitaire pour fournir des armes à l’opposition et lancer une invasion du Venezuela.

 Le chancelier vénézuélien, Jorge Arreaza, affirme que le président des Etats-Unis , Donald Trump, « cherche une guerre » à travers un coup d’Etat contre Maduro.


L’ONU reconnaît Maduro comme président légitime du Venezuela
 

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a précisé qu’elle reconnaît Maduro comme président du Venezuela et non le putschiste Guaidó et a souligné qu’elle ne coopèrerait avec celui-ci pour envoyer de l’aide humanitaire.

Cette organisation a aussi condamné la pression militaire et économique exercée par Washington contre Caracas et a déclaré que l’utilisation de telles pratiques par des puissances étrangères pour renverser un Gouvernement élu est une violation de toutes les règles du Droit International.

la vidéo montre que le militaire israélien a été visé et touché à son tour par un sniper des Brigades al-Qods.

Un sniper Israélien visé par un franc-tireur palestinien

sniper

Moyent-Orient – Palestine

Les Brigades al-Qods, branche militaire du mouvement palestinien du Jihad islamique, ont revendiqué le tir d’un de leur franc-tireur visant un officier israélien qui tirait sur les civils palestiniens.

Les Brigades al-Qods ont publié une vidéo de ce sniper israélien au moment où il tirait sur des agriculteurs palestiniens qui travaillaient dans leurs champs.

Par la suite, la vidéo montre que le militaire israélien a été visé et touché à son tour par un sniper des Brigades al-Qods.

casques

Le 22 janvier 2019, l’armée de l’occupation a diffusé une photo du casque de son sniper, en annonçant que la balle avait frappé le casque du sniper, le blessant légèrement.

La vidéo a été diffusée par la chaîne libanaise Al-Mayadeen. À ce propos, un responsable des relations publiques du Jihad islamique, Dawoud Shahab, a déclaré que les groupes de la Résistance palestinienne se sont mis d’accord sur la nécessité de riposter aux snipers israéliens qui prennent pour cible les civils palestiniens.

« Notre réaction est nécessaire car nous devons défendre nos civils », a-t-il ajouté. Il a souligné que le Jihad islamique avait décidé de diffuser cette vidéo pour révéler une petite partie des exactions perpétrées quotidiennement par les militaires israéliens contre les civils palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Moyent-Orient – Palestine Les Brigades al-Qods, branche militaire du mouvement palestinien du Jihad islamique, ont revendiqué le tir d’un de leur franc-tireur visant un officier israélien qui tirait sur les civils palestiniens.

Les Brigades al-Qods, branche militaire du mouvement palestinien du Jihad islamique, ont revendiqué le tir d’un de leur franc-tireur visant un officier israélien qui tirait sur les civils palestiniens.

Les Brigades al-Qods ont publié une vidéo de ce sniper israélien au moment où il tirait sur des agriculteurs palestiniens qui travaillaient dans leurs champs.

Par la suite, la vidéo montre que le militaire israélien a été visé et touché à son tour par un sniper des Brigades al-Qods.

casques

Le 22 janvier 2019, l’armée de l’occupation a diffusé une photo du casque de son sniper, en annonçant que la balle avait frappé le casque du sniper, le blessant légèrement.

La vidéo a été diffusée par la chaîne libanaise Al-Mayadeen. À ce propos, un responsable des relations publiques du Jihad islamique, Dawoud Shahab, a déclaré que les groupes de la Résistance palestinienne se sont mis d’accord sur la nécessité de riposter aux snipers israéliens qui prennent pour cible les civils palestiniens.

« Notre réaction est nécessaire car nous devons défendre nos civils », a-t-il ajouté. Il a souligné que le Jihad islamique avait décidé de diffuser cette vidéo pour révéler une petite partie des exactions perpétrées quotidiennement par les militaires israéliens contre les civils palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

igades al-Qods, branche militaire du mouvement palestinien du Jihad islamique, ont revendiqué le tir d’un de leur franc-tireur visant un officier israélien qui tirait sur les civils palestiniens.

Les Brigades al-Qods ont publié une vidéo de ce sniper israélien au moment où il tirait sur des agriculteurs palestiniens qui travaillaient dans leurs champs.

Par la suite, la vidéo montre que le militaire israélien a été visé et touché à son tour par un sniper des Brigades al-Qods.

casques

Le 22 janvier 2019, l’armée de l’occupation a diffusé une photo du casque de son sniper, en annonçant que la balle avait frappé le casque du sniper, le blessant légèrement.

La vidéo a été diffusée par la chaîne libanaise Al-Mayadeen. À ce propos, un responsable des relations publiques du Jihad islamique, Dawoud Shahab, a déclaré que les groupes de la Résistance palestinienne se sont mis d’accord sur la nécessité de riposter aux snipers israéliens qui prennent pour cible les civils palestiniens.

« Notre réaction est nécessaire car nous devons défendre nos civils », a-t-il ajouté. Il a souligné que le Jihad islamique avait décidé de diffuser cette vidéo pour révéler une petite partie des exactions perpétrées quotidiennement par les militaires israéliens contre les civils palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.