les médias auront été les meilleurs chiens de garde du pouvoir et de la police, mais aussi les révélateurs du mépris des élites et des journalistes pour les gilets jaunes, ces ploucs défavorisés

Une France qui se tient sage par Stéphane Delorme Aveugles et hostiles à l’intelligence d’un mouvement qui retourne contre le néo-pouvoir les valeurs qu’on lui inculque (disruption, mobilité, agilité) et qui renvoie la police à sa violence archaïque (blindés, voltigeurs et police montée), les médias auront été les meilleurs chiens de garde du pouvoir et de la police, mais aussi les révélateurs du mépris des … Continuer de lire les médias auront été les meilleurs chiens de garde du pouvoir et de la police, mais aussi les révélateurs du mépris des élites et des journalistes pour les gilets jaunes, ces ploucs défavorisés

Pour tous les observateurs objectifs, les gilets jaunes ont réussi à faire trembler non seulement le gouvernement et nombre d’élus…. mais aussi toute l’oligarchie (médias et Medef, crif) qui vit du système

Les Gilets jaunes ! c’est le réveil de la France laborieuse et silencieuse. J’ai attendu plusieurs jours avant de vous faire part de mes sentiments à propos des événements qui se déroulent sous nos yeux depuis novembre 2018, j’ai attendu les premières réactions de l’oligarchie et les voeux de Macron. Pour tous les observateurs objectifs, les gilets jaunes ont réussi à faire trembler non seulement le … Continuer de lire Pour tous les observateurs objectifs, les gilets jaunes ont réussi à faire trembler non seulement le gouvernement et nombre d’élus…. mais aussi toute l’oligarchie (médias et Medef, crif) qui vit du système

Regardez les salopards qui se moquent des fautes d’un chauffeur routier : j’aimerais voir ces beaux esprits derrière un volant à 4 heures du matin, charger au transpalette le bahut, puis se taper 8 heures de livraisons

Continuer de lire Regardez les salopards qui se moquent des fautes d’un chauffeur routier : j’aimerais voir ces beaux esprits derrière un volant à 4 heures du matin, charger au transpalette le bahut, puis se taper 8 heures de livraisons