Survivre à l’extinction

Animaux du futur : survivre à l’extinction

Qu’est ce que la biologie spéculative ? Comment allier une démarche scientifique avec l’imagination pour projeter la biodiversité du futur ? Que peut nous apprendre la paléontologie sur l’évolution de la biodiversité ?

Pourrait-on un jour revoir une espèce disparue comme le Mammouth laineux ?
Pourrait-on un jour revoir une espèce disparue comme le Mammouth laineux ?• Crédits : Flying Puffin (CC BY-SA 2.0)

Pour cette semaine de fêtes de fin d’année, nous avons changé un peu les atours de la Méthode scientifique. Nous ne sommes plus tout à fait dans le présent, pas non plus vraiment dans le futur, mais sur un pont à cheval entre les deux. Tout au long de la semaine, nous allons examiner des propositions un peu futuristes, mais les deux pieds ancrés dans la réalité de la recherche scientifique d’aujourd’hui. Appelons ça une semaine prospectiviste, même si ça n’est pas un terme très « esprit de Noël ». Et pour commencer cette semaine comme chaque lundi par le vivant, nous allons nous demander comment la faune va s’adapter, survivre, évoluer après le bouleversement climatique en cours. A quoi ressembleront les animaux du futur ?

Animaux du futur : survivre à l’extinction : c’est le programme sauvage qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans la Méthode scientifique.

Et l’autre particularité de cette semaine spéciale, c’est que nous rassemblons autour de la table de la Méthode des scientifiques, bien entendu, mais aussi des auteurs pour confronter leurs points de vue et laisser entrer dans la prospective une part d’imaginaire. Et nous sommes ravis de retrouver pour cette première émission thématique Catherine DUFOUR, autrice d’« Entends la nuit » et Grand Prix de l’Imaginaire pour « L’immaculée conception », et côté scientifique, Patrick BLANDIN, écologue, Professeur émérite au Muséum national d’Histoire naturelle, tout premier directeur de la Grande Galerie de l’Evolution, auteur de « Biodiversité, l’avenir du vivant » et en duplex depuis Valence, Sébastien STEYER, paléontologue au CNRS, affecté au Muséum national d’Histoire naturelle et co-auteur avec Marc BOULAY de « Demain, les animaux du futur ».

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.