L’appel de St-Lazare que nous avons lancé aux quartiers populaires avec plusieurs collectifs en lutte a réuni plusieurs milliers de personne à Paris samedi dernier. Nous réitérons cet appel pour ce samedi 8 décembre, d’autres collectifs de toute la France nous rejoignent.

Européens et Américains ont impunément pollué la planète pendant deux siècles. Quand chinois et indiens et autres pays essayent de se develloper et ont voulu accéder à la clim, ils leur ont dit: la planète est en danger…..Le bla bla bla…qu’on connait tous….

Aujourd’hui Les Parisiens sont sortis regarder la voiture qui a brûlé avenue Kléber. Derrière eux, une femme qui essaie de vivre sur ce même trottoir. Une réalité Tellement habituelle à Paris que plus personne ne la voit.

Christophe Chalençon: le leader des gilets jaunes accusé d’islamophobie

Christophe Chalençon: le leader des gilets jaunes accusé d’islamophobie

Christophe Chalençon, artisan du Vaucluse, est devenu une personnalité médiatique en tant que représentant de la contestation dans son département. Mais il est également accusé d’islamophobie, en raison de nombreuses publications sur Facebook. Son profil est celui d’un homme en colère, et certains affirment qu’il profite du mouvement des gilets jaunes pour diffuser ses idées.

Le profil Facebook de Christophe Chalençon affiche de nombreux commentaires véhéments sur la question de l’Islam et de l’immigration

Après un nouveau week-end durant lequel la manifestation parisienne des gilets jaunes a été émaillée de violences, la question du manque d’organisation et de représentants du mouvement s’est à nouveau posée, même si certaines personnalités ont émergé.

Parmi elles, Christophe Chalençon, artisan forgeron du Vaucluse, leader des gilets jaunes dans son département. Une personnalité qui illustre le problème de la légitimité des portes-parole, de l’aspect hétéroclite des revendications des gilets jaunes, de leur colère continue et parfois des excès.

De fait, l’homme est devenu le représentant départemental des gilets jaunes, non sans heurt selon La ProvenceCertains lui reprochent un discours « proche de l’extrême droite ». « Il profite de toutes les réunions pour tenir un discours sectaire. Il dit parler en notre nom à tous mais c’est faux », rapporte le quotidien. Il écume désormais plateaux télé et radio. Ce lundi 3 au matin, il proposait sur Europe 1 que le gouvernment soit « disqualifié » et que le général de Villiers en assume les fonctions.

Certains internautes lui prêtent des propos ouvertement racistes, et plus particulièrement islamophobes. Au fil de son profil Facebook, où se suivent les nombreux coups de gueule contre les politiques, on peut en effet relever des écrits véhéments contre ce que l’homme décrit comme l’extrémisme musulman.

« MUSULMANS DE FRANCE! Aujourd’hui vous êtes arrivés à la croisée des chemins. Soit défendre les valeurs de la République! Soit être de l’autre côté », lançait-il ainsi en 2017. « Il est grand temps de purger une bonne fois pour toute ce cancer qui ronge notre République », déclarait-il aussi en légende d’une publication interrogeant sur les liens entre Islam et terrorisme. « A la santé des musulmans extrémistes », écrivait-il en légende du résultat d’une partie de chasse au sanglier.

Sympathisant des Harkis affichant parfois la photo de Jean Moulin en guise de profil, Christophe Chalençon a également partagé de nombreux contenus ouvertement à droite voire à l’extrème droite dénonçant les « nouveaux immigrés ».

Celui qui dénonçait la gauche sous François Hollande n’est cependant pas plus tendre avec la droite, bien qu’il ait soutenu Bruno Le Maire en 2015. Il dénonce ainsi régulièrement « l’oligarchie » au pouvoir et le rôle des partis politiques. Selon lui, ceux-ci divisent les Français. Il affirme d’ailleurs avoir été approché aussi bien par l’extrême gauche et l’extrême droite que la Franc-maçonnerie, mais n’avoir jamais été encarté nulle part.

Certains propos qui lui ont été prêtés, capture d’écran à l’appui, n’apparaissent pas sur sa page Facebook. Montages ou suppression? Impossible désormais de le dire.

Plus généralement, son profil illustre les ressentiments souvent relevés chez les gilets jaunes: la colère contre les élites, le désaveu de la politique, le scepticisme envers les médias, et une dose de complotisme.

Voilà le vrai chalencon ilets jaunes et j'en passe


Voilà le vrai chalencon et j’en passe

informations compromettantes

K.K.K Ki-Kasse-Koi surtout faire attention à ceux qui cherche les boucs-émissaire

Ki-Kasse-Koi 

La diaspora Algerienne  a toutes les raisons de s’inquiéter de l’escalade de la tension en Gaule. Des voix, là-bas – et des voix qui comptent – appellent de plus en plus fort à l’intervention de l’armée contre les valeureux militants et courageux combattants connus sous leur nom de djihad de «Gilets jaunes». Ça peut être un tournant dangereux ! Impliquer la junte militaire, ce n’est jamais bon pour la démocratie ! En démocratie, les chars n’ont rien à faire sur le pavé. Surtout dans cette guerre sans images, puisque, de tous les affrontements, seuls ceux de Paris, la capitale, ont droit au focus. Qui nous dit qui casse vraiment en Province ? Ki-Kasse-Koi ? Pourquoi, diable, des casernes situées à proximité des Champs-Elysées n’ont-elles pas bougé ? Des témoins affirment sous le sceau de l’anonymat – de peur des représailles – que des commandos vêtus de gilets jaunes seraient en fait des agents infiltrés de la DGSE qui se seraient mêlés aux manifestants et auraient commis des exactions, notamment le saccage du magasin du PSG au cœur des Champs ! Pour l’heure, le Qatar n’a pas réagi à cette agression contre ses intérêts directs. Mais jusqu’à quand les investisseurs étrangers vont-ils tenir dans ce climat de guerre civile ? On a même entendu la patronne d’un parti d’extrême droite, ou de droite extrême, lancer un slogan terrible : «La peur doit changer de camp ! » Quand on en arrive là, c’est que le chaos généralisé n’est plus très loin. Notre diaspora doit s’y préparer. La plus part habitent les proches banlieues, de cette poudrière permanente. Sans faire dans l’alarmisme ni attiser des feux qui n’ont même plus besoin de l’être tellement ils brûlent déjà fort, Notre diaspora doit se protéger contre la déferlante à venir. Et, d’ores et déjà, il faut que notre pays refuse systématiquement toute demande urgente d’achat de grenades lacrymogènes par la france pour pallier la pénurie qui touche les CRS français. 

IL BRULE SON OUTIL DE TRAVAIL….Rendez-vous bien compte de la misère actuelle : un ambulancier a mis le feu à sa propre ambulance par désespoir.