Protégez votre cœur : le temps froid et venteux peut augmenter votre risque de crise cardiaque

Protégez votre cœur : le temps froid et venteux peut augmenter votre risque de crise cardiaque

 

 

 

 

Une récente méta-analyse menée sur des centaines de milliers de personnes révèle que le nombre de crises cardiaques est plus élevé lorsque les températures sont basses et les vents très forts.

 

Les températures glaciales de l’hiver augmentent-elles les risques de crise cardiaque ? Oui, répond la plus grande étude menée à ce jour sur le sujet. Les chercheurs ont ici examiné les données de plus de 274 000 patients suédois ayant souffert d’une crise cardiaque entre 1998 et 2013. Ils les ont comparées avec les données météorologiques disponibles. Il en ressort que le nombre de crises cardiaques augmentait de manière significative lorsque les températures de l’air passaient en dessous de 0°Clorsque la pression atmosphérique était moins élevée, le vent plus fort et la durée d’ensoleillement plus courte.

 

« Il s’agit de loin de la plus grande étude sur les intempéries et les crises cardiaques. », explique David Erlinge, professeur de cardiologie à l’Université de Lund en Suède, et principal auteur de l’étude publiée dans Jama Cardiology. « Nous sommes très intéressés par les déclencheurs de crises cardiaques, car si vous connaissez ces déclencheurs, vous pourrez peut-être vous protéger ».

 

 

Ciel nuageux

Photo : pour illustration – Les températures froides et les vents forts favoriseraient les risques de crises cardiaques

 

 

Pour les chercheurs, les températures plus fraîches pourraient provoquer un rétrécissement des artères, et exercer une pression supplémentaire sur un cœur déjà en souffrance. « Le temps froid et venteux entraîne une contraction des vaisseaux sanguins dans la peau afin de conserver l’énergie et la température. », poursuit le chercheur. « Cela augmente la charge de travail du cœur et accentue le risque de crise cardiaque ».

 

D’autres facteurs pourraient également entrer en jeu : un changement d’alimentation, plus grasse, un manque d’exercice physiqueun stress plus prononcé durant la saison hivernale, ou encore la dépressionLes infections respiratoires et la grippesont également courantes pendant l’hiver, et ces maladies sont également connues pour favoriser les risques de crise cardiaque.

 

Si vous êtes une personne à risque, pensez alors à bien vous couvrir pendant l’hiver tout en essayant de maintenir une hygiène de vie adaptée (alimentation saine et exercices physiques au quotidien). Bien évidemment, cela vaut aussi pour tout le monde.

 


 

Homme - Hiver

nos conseils pour se sentir bien pendant l’hiver

La recette magique pour profiter de la saison la plus froide de l’année ? Des chaussettes en laine, une boisson chaude au creux des mains et une poignée d’amis. Trois fois rien.

Comment survivre à la saison la plus froide de l'année ?

Hygge, hominess, cocooning, chiller… Peu importe le nom, ces concepts sont plus ou moins les mêmes d’un pays à l’autre : ils parlent de bien-être, dans son corps, dans sa tête, en solo ou entre amis et prennent tout leur sens en plein cœur de l’hiver. Quand la saison la plus froide de l’année est à son paroxysme, les journées sont courtes, la nuit tombe tôt, le vent se lève. Glacé, il fouette nos visages tandis que nos corps tremblent sous les couches de tissus en grosses mailles de laine.

Mais l’hiver, c’est aussi la saison idéale pour les chocolats chauds(dans lesquels on fait tremper des marshmallows), à déguster enroulée dans un plaid tout doux comme un doudou devant une série Netflix à binger le week-end. Même en sachant tout ça, le nez qui coule, les orteils congelés, le manque de soleil vous font quand même déprimer ? Pas de panique, Girls a pensé à tout et vous prodigue des conseils pour vous sentir bien pendant l’hiver.

Enfilez de grosses chaussettes en laine

L’été, c’est merveilleux : on peut sentir la douceur de la moquette ou du parquet sur nos pieds nus. Mais quand les températures s’approchent du négatif, nos petons passent moins de temps à l’air libre (au risque de finir comme un plat surgelé Picard). L’occasion idéale pour sortir de sa commode cette paire de grosses chaussettes en laine. Sobres, kitsch, originales… On les choisit surtout parce qu’elles sont confortables. Cela fonctionne aussi avec des chaussons rigolos.

Le combo parfait ? Ajouter à cela la dégustation d’un chocolat chaud en lisant une bonne fiction au coin d’un feu de cheminée, et vous obtiendrez l’une des situations classiques d’un moment « hygge »(prononcez « hou-ga »), un art de vivre du feel good à la danoise (1).

Autorisez-vous un bon bain chaud (ou une douche brûlante)

L’hiver, dix minutes dehors suffisant à transformer n’importe quelle enveloppe corporelle en un glaçon grande-taille. Si vous avez la chance de posséder une baignoire, il n’a rien de plus réconfortant au monde qu’une salle de bain pimpée en sauna. La condensation de l’eau brouille la vue, sa température vous réchauffe les membres en un rien de temps. Vous voilà transportée dans un autre monde, loin de la tempête qui fait rage dehors

 

Occupez vos 10 doigts

Écrire une nouvelle sur une vieille machine à écrire, apprendre le tricot, immortaliser les paysages glacés de l’hiver, s’inscrire à un cours de poterie, cuisiner son déjeuner pour des repas homemade… Regarder des séries lovée dans son fauteuil préféré c’est bien ; occuper ses 10 doigts c’est mieux. Il n’y a rien de mieux que de se sentir créatif pour cultiver un sentiment de bien-être et d’accomplissement personnel. Soyez audacieuse, laissez-vous guider par vos envies et vous trouverez ce qui vous fera vibrer pour combler vos après-midi de libre.

Sortez prendre l’air

Une fois qu’on est bien chez soi, on a parfois tendance à y rester… au risque de tourner en rond. L’hiver n’est pas synonyme d’hibernation.Même s’il fait trop froid selon vous, essayez de sortir ne serait-ce qu’une heure pour vous dégourdir les jambes et profiter des paysages tout blanc. L’idéal : une promenade en pleine nature, loin de la vie urbaine, de la pollution ou des réseaux sociaux. S’il neige, la question ne se pose même pas : c’est le moment de sortir la luge ou de déclencher une bataille de boules de neige. Une pause qui vous fera le plus grand bien. Mais attention, couvrez-vous bien avant de mettre le nez dehors !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.