Audrey Azoulay : une amie d’Israël à la tête de l’UNESCO Comme représentante de Macron, un président dont l’un des premiers gestes « diplomatiques » a été d’inviter le bourreau de la Palestine Netanyahou à commémorer l’anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv l’été dernier à Paris, on peut bien sûr déjà savoir à quoi s’en tenir sur la nouvelle directrice.

Audrey Azoulay : une amie d’Israël à la tête de l’UNESCO Israël a peut-être quitté son siège à l’UNESCO (voir notre article http://www.europalestine.com/spip.php?article13519) , mais

1 2 3