ALGERIE:Une stèle commémorative des martyrs du village de Semaoune vandalisée

Une stèle des martyrs vandalisée à Béjaïa : les harkis sont parmi nous

Les chouhada dérangent. Ici, le monument aux martyrs à Alger.
Une stèle commémorative des martyrs du village de Semaoune, dans la commune de Chemini, distante de 60 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, a été saccagée et son portail défoncé, dans la journée de mardi, par des inconnus.

 
Les images relayées par des proches des chouhada illustrent la violence avec laquelle les auteurs de cet acte de profanation ont voulu s’en prendre à un symbole de la Révolution du 1er Novembre 1954. Sur les réseaux sociaux, les indignations sont aussi nombreuses que les interrogations sur les raisons ayant pu motiver les instigateurs de cette atteinte grave à la mémoire de nos martyrs.

Erigée dans les années 1980 au lieu-dit Guer-Iverdan, où tomba le premier chahid du village Semaoune, dans un accrochage avec l’armée coloniale, cette stèle commémorative porte les noms de 42 martyrs dont l’écrasante majorité est issue d’une même famille : Djerroud. Celle-ci passe pour être l’une des familles ayant donné le plus de martyrs à l’échelle de tout le pays.

Les habitants du village ont déjà alerté les autorités, à plusieurs reprises, sur l’état d’abandon dans lequel était laissé ce monument aux morts. Finalement, la construction d’une cloison autour de la stèle à l’effet de la protéger du délabrement n’aura pas servi à la protéger d’un acte de vandalisme aussi révoltant.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.