La monarchie marocaine illustre le mauvais voisin. Dans la biographie du Messager d’Allah, Sidna Mohammed (SAAWS), l’histoire du Juif qui fut son voisin, et qui ne cessa de le provoquer, Mohammed(SAAWS) répondait aux provocations par la patience,, jusqu’à ce que le Juif mauvais voisin soit « battu », et se convertit à l’Islam. « Eddouem yetkoub erkham », dit un dicton de chez nous, la persévérance finit par trouer le marbre. M6 n’est pas musulman, pas plus que ne le fut son père, il se peut qu’il le devienne, notre président à de la bonne culture,plein de sagesse, il espère éviter le pire,le peuple marocain est notre frére… ce voisin actuel est ce Juif du temps de Mohammed (SAAWS) ! C’est une lecture parmi d’autres…

La MAP marocaine relaie un message de Bouteflika non diffusé via l’APS

Maroc Bouteflika

Bouteflika recevant Saâd-Eddine El-Othmani en 2012. New Press

Par R. Mahmoudi – Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a félicité, jeudi, le roi du Maroc, Mohammed VI, à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, rapporte l’agence officielle marocaine MAP, alors que l’agence algérienne n’en a fait aucune mention dans ses comptes-rendus.

Pourtant, loin d’être banale, une telle information souligne la volonté d’Alger d’appeler à l’apaisement, au moment où les relations entre les deux pays traversent de nouvelles zones de turbulence à cause, notamment, des accusations portées contre l’Algérie pour un prétendu rôle dans l’encadrement du Polisario par le mouvement de résistance libanais, le Hezbollah.

Dans sa forme, comme dans son contenu, le message adressé par le chef de l’Etat au souverain alaouite s’est confiné à des expressions usuelles, dénué de la moindre allusion aux relations tendues entre les deux pays mais, dans le langage diplomatique, un tel geste est perçu comme un premier pas vers un dégel des tensions qui devraient être suivies d’autres initiatives allant dans le même sens.

A rappeler que le président Bouteflika avait, il y a quelques mois, pris l’initiative d’adresser un message de félicitations à l’occasion d’une fête nationale marocaine,  en plein milieu d’échange d’hostilités entre les deux capitales, suite à de nouvelles croisades menées par Rabat et ses relais politico-médiatiques contre l’Algérie et menaçant d’intervenir militairement contre les positions de l’armée sahraouie, y compris sur le territoire algérien.

Ce nouveau message du président Bouteflika coïncide également avec une nouvelle levée de boucliers au Maroc, après l’exercice militaire de Mers El-Kebir, début mai. Dans un message plutôt destiné à remonter le moral des troupes, le roi Mohammed VI a promis, dans un «ordre du jour» aux officiers et aux sous-officiers, lu à l’ouverture d’une parade militaire organisée à l’occasion du 62e de la création des Forces armées royales, développer davantage cette institution, à moderniser ses équipements et à promouvoir ses ressources humaines et ses capacités d’intervention, en vue de la mettre «au diapason des armées les plus développées du monde».

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.