L’Algerie a t’elle pris des mesures

 

  • Lactalis Caraïbes
  • Lactalis Ocean Indien
  • Lactalis Singapour
  • Gulf CC and Levant
  • Algérie
  • Egypte
  • Arabie Saoudite
  • Lactalis Chine
  • Lactalis Japon
  • Maghreb Méditerranéen
  • Lactalis Hong-Kong
  • Afrique Subsaharienne
  • Reste de l’Asie
  • Pacifique
  • Lactalis Europe de l’Est
  • Lactalis CEI
  • Lactalis Australie

    L’Algérie concernée par le retrait du lait Lactalis

    Le gouvernement français a annoncé,  aujourd’hui dimanche le retrait du lait infantile fabriqué par le groupe Lactalis, destinés à la France et à des marchés étrangers dont l’Algérie. La raison ? Il est question d’un risque de contamination par des salmonelles. « Le rappel concerne près de 7.000 tonnes de produits fabriqués et potentiellement contaminés » a expliqué à ce propos Michel Nalet, directeur de la communication du groupe à l’agence France presse.  De nombreux pays sont concernés : Algérie, Maroc, Grande-Bretagne, Taïwan, Roumanie, Grèce, Bangladesh, Chine, Pérou, Géorgie ou encore Pakistan. Pour rappel, les salmonelloses sont des  infections liées  à une bactérie nommée Salmonella. Il s’agit de l’une des principales causes d’intoxication alimentaire allant de la gastroentérite bénigne à des infections plus graves. Elles sont potentiellement plus dangereuses pour les jeunes enfants

    Finalement, Lactalis reprendra toutes les boîtes de lait infantile produites dans son usine de Craon (Mayenne). Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, l’annoncé vendredi 12 janvier dans l’après-midi, après une rencontre avec le PDG du groupe, Emmanuel Besnier.

    Ce rebondissement est le dernier d’une longue série, depuis l’alerte gouvernementale lancée le 2 décembre dernier, demandant le retrait du marché de 12 lots de lait infantile fabriqués dans cette usine, et possiblement contaminés aux salmonelles. Deux autres retraits ont suivi, le 10 décembre et le 21 décembre. En tout, des millions de boîtes commercialisées dans une soixantaine de pays ont dû être rappelées, selon les chiffres de Bercy.

    Scandales dans le scandale, on a appris ensuite, par le Canard enchaîné, que l’industriel avait déjà repéré des salmonelles en février et en août dernier, que les services sanitaires de l’État eux-mêmes, en septembre, avaient contrôlé l’usine, et que personne n’avait rien vu — ou rien voulu voir. Puis en ce début janvier, cela a été au tour de la grande distribution d’admettre qu’elle avait failli, Leclerc puis Casino, Intermarché, Cora, Auchan, reconnaissant qu’ils avaient continué de vendre, malgré les rappels, des boîtes de lait à risque. En tout, en France, au moins 36 nourrissons ont été touchés par la salmonelle, et ont finalement pu rentrer chez eux sains et saufs, la bactérie ne présentant « pas de résistance antibiotique particulière ».

    Salmonellose. Quels sont les symptômes ?

    Salmonellose

     

    Les salmonelloses

    Les salmonelles sont généralement responsables d’une gastro-entérite bénigne, mais elles peuvent aussi entraîner des infections graves en particulier chez les personnes fragiles (jeunes enfants, personnes immunodéprimées, sujets âgés).

    La période entre la contamination et l’apparition des premiers signes (incubation) est courte, de 12 à 72 heures. Puis les symptômes de gastro-entérite aiguë apparaissent de façon assez brutale : diarrhée, douleurs abdominales, nausées, vomissements, fièvresouvent élevée (38 à 40° C).

    Les selles sont liquides, jaunâtres, contiennent parfois du mucus et du pus (selles muco-purulentes) ou du sang. Le risque de déshydratation lié à la diarrhée est particulièrement important chez les enfants, mais aussi chez les personnes âgées. Des céphalées complètent parfois ce tableau.

    Chez la majorité des malades, l’infection évolue favorablement et guérit en trois à sept jours. Mais dans certaines circonstances, les salmonelles entraînent une septicémie (infection du sang) et des infections locales extra-digestives atteignant d’autres régions de l’organisme comme les méninges (enveloppe recouvrant le cerveau), les os et les articulations, le cœur

    Les salmonelloses extra-digestives

    Au cours des salmonelloses, les atteintes extra-digestives se développent à partir d’une septicémie.

    Ces manifestations extra-digestives sont diverses :  

    • Les atteintes neuro-méningées, en particulier les méningites, se voient surtout chez le nourrisson. Des abcès cérébraux peuvent aussi se développer.
    • Les atteintes ostéo-articulaires de type ostéoarthrite purulente affectent surtout les personnes qui ont une prothèse articulaire ou celles souffrant d’une drépanocytose ou d’une thalassémie (maladie de l’hémoglobine du sang). A la suite d’une salmonellose, on a décrit une forme de rhumatisme dit post-salmonellien.
    • Les atteintes pleuro-pulmonaires se manifestent sous la forme d’une pneumonieavec ou sans abcès ou d’une pleurésie (atteinte de la plèvre, membrane qui entoure les poumons).
    • Les complications cardiaques peuvent prendre la forme d’une endocardite (atteinte de la paroi interne du cœur), d’une myocardite (atteinte du muscle cardiaque). Les salmonelles peuvent aussi attaquer les artères entraînant un anévrisme (dilatation).

    D’autres atteintes sont possibles : vésicule biliaire (cholécystite), appareil urogénital,reinfoie.

    Les fièvres typhoïdes et paratyphoïdes

    L’incubation dure de une à trois semaines après la contamination. Les symptômes qui apparaissent ensuite peuvent être modérés ou sévères. Ils incluent une fièvre continue souvent élevée (39°-40° C), une perte d’appétit (anorexie), des céphalées, des douleurs abdominales, une constipation ou une diarrhée, une sensation de malaise, un abattement. Les fièvres paratyphoïdes engendrent des manifestations similaires, mais généralement moins marquées.

    Dans les cas favorables, le malade s’améliore progressivement, entre en convalescence puis guérit. La période de convalescence peut durer plusieurs semaines. Dans les autres cas, il peut souffrir de complications avec une atteinte de divers organes (intestin, cœur, vésicule biliaire…). Si l’infection n’est pas ou mal traitée, elle peut être mortelle (10 % des cas).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :