L’Algérie compte environ 1000 centenaires (Allah y barrek)

L’Algérie compte environ 1000 centenaires

 L'Algérie compte environ 1000 centenaires
Par B.A                                                                                                                                          L’émission « Désintox » de la chaîne de télévision franco-allemande Arte a planché hier, jeudi 14 décembre, sur le sujet des centenaires africains. Elle a, à cette occasion, corrigé une surprenante contre-vérité (dûe certainement à la précipitation) du vice-président de la Côte-d’Ivoire qui a déclaré, il y’a quelques jours, que « le nombre des personnes âgées de 100 ans et plus, en Afrique, était estimé à 20% de la population mondiale ».

Arte s’est empressé de donner les bons chiffres sur ce sujet, puisés des dernières estimations de la division démographique de l’ONU, selon laquelle la population mondiale comptait, en 2015, 434000 centenaires dont seulement 1% vivaient en Afrique, soit 4000 centenaires environ, dont (et c’est ce qui nous intéresse ici) 1 millier en Algérie, autant en Egypte et autant en Afrique du Sud. C’est l’Asie qui abriterait le plus grand nombre de centenaires avec 190000, devant l’Europe (111000) et l’Amérique du Nord (69000).

Le journal français « Le Monde », dans son édition du 6 octobre 2016, nous apprend par ailleurs que « les Etats-Unis et le Japon sont aujourd’hui les pays où sont recensés le plus de centenaires (environ 50000 chacun). « Contrairement à l’espérance de vie, ajoute ce journal, l’évolution de celle des centenaires est difficilement identifiable, car vivre au delà de 100 ans relève encore de l’exception. Elle est avant tout l’affaire d’individus ayant des prédispositions génétiques ».

Pour le Docteur Lotfi Bendiouis « À la fin du XIXe siècle, l’homme décédait en moyenne à 43 ans, et la femme à 46 ans. Aujourd’hui, en Algerie, l’espérance de vie est de 74 ans. Chaque année, cette espérance de vie augmente de 1 à 3 mois. On estime donc qu’une petite fille sur trois, née en 2003, deviendra centenaire. La question n’est donc pas de savoir si l’augmentation du nombre des centenaires constitue ou non une bonne chose, mais de voir comment il est possible de vieillir en gardant intactes, le plus longtemps, toutes ses facultés. La majorité des maladies qui assombrissent le vieillissement peuvent être prévenues.

C’est tout au long de la vie et même dès le plus jeune âge que l’on peut s’entraîner à bien vieillir. Il existe aussi une corrélation entre la façon de distribuer les richesses et l’espérance de vie. Le Japon, pays où les femmes vivent en moyenne jusqu’à 86 ans et les hommes à 79,2 ans, est une social-démocratie très égalitaire. En Angleterre, aux États-Unis et au Brésil, où le ratio entre ce que gagnent les plus riches et les plus pauvres peut aller jusqu’à 20 fois (contre 2 au Japon et 3 en France), l’espérance de vie est plus faible ».

Revenons pour conclure à l’Algérie (avec peut-être un peu d’humour) et pourrait-on alors dire que notre pays- où l’espérance de vie et le nombre de centenaires sont élevés-n’est pas, au moins par certains côtés, l’enfer sur terre que certains s’acharnent à vilipender.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s