Beaucoup de migrants se retrouvent coincés en Libye, livrés à l’arbitraire de milices et de trafiquants sans scrupules.

Macron a reçu le mercredi 22 novembre dans l’après-midi, au palais de l’Élysée à Paris, son homologue guinéen et président de l’Union africaine, Alpha Condé. Les deux chefs d’État ont aussi évoqué, lors d’un point presse, la situation des migrants victimes de trafics humains en Libye. Le président français Emmanuel Macron a qualifié mercredi de « crimes contre l’humanité » les ventes de migrants africains comme esclaves en Libye. 

L’Occident se rend à l’évidence. Le chaos qu’il a créé en Libye par son intervention militaire de 2011 a les pires conséquences : trafic d’esclaves et développement du terrorisme.

Tout récemment, ce qui se disait déjà depuis longtemps dans les médias alternatifs a été confirmé par la chaîne étasunienne CNN, probablement car l’évidence était devenue impossible à cacher : l’existence d’un sinistre système de marchés d’esclaves sur le territoire libyen.

Un documentaire choc de CNN diffusé le 14 novembre a montré des images d’une vente aux enchères d’esclaves près de Tripoli, suscitant une vague d’indignation, notamment en Afrique.

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi, les passeurs, profitant du vide sécuritaire et d’une impunité totale, font miroiter à des dizaines de milliers de personnes cherchant une vie meilleure un passage depuis les côtes libyennes vers l’Italie, qui se trouve à 300 kilomètres des côtes libyennes.

Beaucoup de migrants se retrouvent coincés en Libye, livrés à l’arbitraire de milices et de trafiquants sans scrupules.

Ahmed Ramy, directeur de « Radio Islam » en Suède, et Pierre Dortiguier, expert des questions politiques, nous donnent plus de précision à ce sujet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.