Skip to content
Publicités

Ce que cache la crise libano-saoudienne

Ce que cache la crise libano-saoudienne

par K H

La crise libano-saoudienne ouverte par l’inqualifiable traitement infligé à Ryadh au Premier ministre libanais Saad Hariri a en focalisant sur ses péripéties l’attention internationale et celle en particulier du monde arabo-musulman permis à la monarchie wahhabite de mettre en marche un autre complot qui est celui d’en finir avec le problème palestinien. Ce n’est pas un hasard en effet si c’est au plus fort de la crise libano-saoudienne que les autorités de la monarchie wahhabite ont annoncé que leur pays souscrit au plan américain que Trump et son administration ont élaboré en vue de mettre un terme au conflit israélo-palestinien.

En créant la diversion libanaise, elles en ont espéré que les opinions en question réagiraient avec moins d’indignation à la spoliation des Palestiniens qui découlerait de l’application du plan américain qui n’exige ni plus ni moins d’eux que leur renonciation à la création de leur Etat national. Convoqué en catimini à Ryadh, le président Mahmoud Abbas a été sommé de souscrire à ce plan sur lequel l’accord s’est fait entre les Saoudiens, les Américains et les Israéliens. La trahison des Palestiniens par la monarchie saoudienne n’est pas pour surprendre car s’inscrivant dans la logique consistant pour celle-ci à ne pas entretenir de divergence conflictuelle susceptible de faire obstacle à la consolidation de l’axe anti-iranien formé par Ryadh, Washington et Tel-Aviv. Outre la dotation financière et le silence du monde arabe que l’Arabie saoudite apporte à l’axe ainsi constitué, elle met dans la corbeille son lâchage des Palestiniens qui permettrait à Israël et aux Américains de régler à leur convenance la question palestinienne.

Sous l’autorité de Mohammed Ben Salmane, la monarchie wahhabite n’a qu’une seule obsession, celle de se protéger contre la menace iranienne. Aux yeux des princes de cette monarchie, la sauvegarde de celle-ci n’est possible que par son alliance sans restriction avec les Etats-Unis et l’entité sioniste, lesquels jouant sur leur délirante obsession en obtiennent les plus infamantes trahisons dont celle du sacrifice des Palestiniens et de leur cause nationale.

La monarchie wahhabite a trahi le monde arabe et musulman en renonçant aux conditions qu’elle a elle-même posées en leurs noms pour la résolution du conflit israélo-palestinien. Par ses ingérences dans les Etats constitutifs de ces mondes arabe et musulman, la monarchie wahhabite s’imagine qu’elle a créé les conditions qui lui permettent de porter l’ultime coup de couteau dans le dos des Palestiniens.

Mais tout comme les Etats-Unis et l’Etat sioniste elle se trompe en pensant que le énième complot anti-palestinien dont elle est présentement complice viendra à bout de la résistance palestinienne.

En s’engageant sans voilement sur la voie de la trahison de la cause palestinienne, la monarchie wahhabite s’est totalement disqualifiée en tant que référent politique ou religieux y compris pour ceux qui l’ont considérée comme telle dans le monde arabo-musulman. Ce qui la rend encore plus vulnérable à l’onde de choc que finira par provoquer le dévoilement du complot anti-palestinien auquel elle a donné sa bénédiction et pour la réalisation duquel elle manœuvre pour obtenir l’aval des Etats arabes et musulmans qu’elle pense obtenir en leur distribuant subsides financiers ou en agitant contre eux la menace de leur déstabilisation.

Catégories

Dernieres infos

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :