Les «civilisés» et leurs valets auteurs des guerres en Palestine, en Afghanistan, en Irak, au Sahara Occidental, en Somalie, en Syrie, en Libye, au Mali, etc., se présentent toujours comme les ennemis du terrorisme…..et du racisme… La belle affaire ! C’est la blague qu’on ne peut gober que sous l’influence d’un sédatif de Bacchus, d’une drogue ou par un individu convaincu de son illusion.

– La première arme du terroriste est l’illusion. Une illusion qui prend sa source dans la philosophie antique. Elle est fourbie depuis l’antiquité par cette philosophie

1 2 3