Saad Hariri : le revers de la double nationalité

Le blog de Brahim Younessi

Détenteur du pouvoir exécutif, Saad Hariri était le Président du Conseil des ministres et chef du gouvernement du Liban jusqu’à ce samedi 4 novembre lorsqu’il annonce subitement sa démission depuis Riyad qu’il justifie, curieusement, par la « mainmise de l’Iran », ennemi juré de l’Arabie Saoudite, sur son pays.

Voir l’article original 206 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.