L’économie chinoise se développe en Amérique latine

Le PIB annuel de la Chine a augmenté de 7,2%, soit plus de 2,6% de l’économie mondiale et 4% des économies en développement moyennes de 2013 à 2017.

Chine, économie mondiale

La Chine est une super économie avec près de 1400 millions d’habitants. Leur capacité à croître et à se positionner sur le marché mondial au milieu d’une crise financière internationale a fait qu’une grande partie du monde considère le géant asiatique comme un pari sûr, surpassant les États-Unis alors que la première économie mondiale est en train de se développer.

Son économie a représenté 30% du produit intérieur brut au cours des dernières années et figure parmi les cinq premiers pays qui investissent le plus dans d’autres marchés.

Les chiffres de la Commission économique pour l’Amérique latine (CEPALC) affirment déjà que la Chine est devenue en 2017 le plus grand partenaire commercial du continent latino-américain, ce qui pourrait l’emporter sur les États-Unis en tant que principal partenaire commercial de la région.

 

M. Xi surveille l’Amérique latine et les Caraïbes

L’Amérique latine voit dans les investissements chinois une porte pour transformer sa structure productive. La Chine est actuellement le deuxième partenaire commercial de la région, les relations bilatérales visent donc la coopération économique et commerciale.

Les économies de la Chine et de l’Amérique latine et des Caraïbes sont actuellement les pôles de la croissance mondiale car elles vont croître dans les prochaines années entre deux et trois fois plus vite que les économies industrialisées, estime la CEPALC.

Les investissements directs non financiers chinois en Amérique latine ont enregistré une croissance de 39% en glissement annuel et ont atteint 29,8 milliards de dollars en 2016, selon le ministère chinois du Commerce.

L’Amérique latine est devenue l’un des principaux partenaires commerciaux de la Chine, ce n’est donc pas une nouveauté d’investir dans le yuan dans la région.

En 2009, l’Argentine a signé un accord d’échange de 70 milliards de yuans, la même année le Brésil a exprimé son intention de faire de même, tandis qu’en 2011, le Pérou était le premier pays d’Amérique latine à ouvrir un compte de liquidation.

L’une des réalisations de Xi depuis son arrivée à la présidence a été la présence croissante de la Chine à l’étranger sous tous ses aspects, donnant à l’Amérique latine une plus grande priorité avec une nouvelle stratégie axée sur la promotion du développement et des investissements. coopération financière, générer de nouvelles énergies à travers l’articulation des industries et créer de nouvelles opportunités pour la coopération dans son ensemble.

Xi Jinping tient les rênes du pays avec le plus haut produit intérieur brut (PIB) dans le classement du CIA World Factbook 

L’investissement du pays asiatique dans ce territoire dépasse 110 milliards de dollars, la majorité allouée au cours des cinq dernières années.

Il y a quelques jours encore, lors de la clôture du XIXe Congrès du Parti communiste chinois, le plus grand parti au monde (89 millions de membres), il était proposé de garantir un avenir meilleur « à travers la construction du système de gouvernance mondiale ».

Les membres du bureau politique ont convenu dans la célébration de cet événement central pour la vie politique de la Chine, pour promouvoir la construction d’un nouveau type de relations internationales basées sur le respect mutuel, la coopération et gagnant-gagnant, « en vue de construire ensemble avec les peuples d’autres pays, un monde caractérisé par une paix durable.  »

Les axes de sa nouvelle politique à l’égard de l’Amérique latine et des Caraïbes ont été annoncés dans un document publié en novembre 2016, après la visite officielle du président Xi Jinping au Pérou, en Équateur et au Chili.

Aujourd’hui, le géant asiatique est le principal partenaire commercial du Brésil, du Chili et du Pérou. Et le deuxième des pays comme le Mexique, l’Argentine et le Venezuela.

Buts des relations bilatérales entre la Chine et l’Amérique latine

1. Accords de respect et de confiance mutuelle, adhérant aux cinq principes de la coexistence pacifique.

2. Approfondir la coopération de l’avantage réciproque et du profit partagé.

3. Les échanges culturels et humains dans un but d’apprentissage mutuel et de progrès.

4. Relations d’une organisation proche au niveau international et de la coopération dans son ensemble.

5. Les relations bilatérales qui sont suivies.

Pourquoi l’Amérique latine est-elle importante pour la Chine?

Nous savons que la Chine continue de travailler à sa position finale en tant que grande puissance mondiale, non seulement avec les grands investissements réalisés dans l’axe eurasienne, au Moyen-Orient ou en Afrique, mais en Amérique latine, comme l’a confirmé par la Commission économique pour l’Amérique latine (Cepal) , qui fait valoir que la Chine est devenue le plus grand partenaire commercial du continent latino-américain jusqu’à présent en 2017, ce qui pourrait conduire à dépasser les États-Unis en tant que principal partenaire commercial de la région.

L’Amérique latine est une région de pays en développement qui fait face à des défis communs pour vaincre la pauvreté, et représente également une région d’opportunités, représente un important réservoir de ressources stratégiques pour qui est aujourd’hui le principal importateur industriel et locomotive de la planète: la Chine.

La méthode chinoise consiste à développer des investissements dans l’infrastructure, des lignes de financement, la cooptation de ressources stratégiques et l’ouverture à des lignes commerciales pour ses exportations. Jusqu’à présent, la Chine compte plus de deux mille entreprises dans la région et un investissement cumulé de 217,150 millions de dollars, soit 15,3% des investissements totaux de la Chine à l’étranger, selon le ministère chinois des Affaires étrangères. la Chancellerie chinoise

Dans ce contexte, le Forum des médias Chine-Amérique latine, qui s’est tenu à Beijing le 27 octobre et au cours duquel des représentants de plus de trente médias de Chine et de vingt autres de dix pays d’Amérique latine, dont teleSUR, étaient présents, il y avait plusieurs clés qui nous permettent de comprendre quels sont les intérêts du rapprochement entre les peuples latino-américains et le géant asiatique .

Forum des médias Chine-Amérique latine (Beijing, 2017)

Actuellement, les exportations de la Chine vers l’Amérique latine sont concentrées dans les machines et produits électroniques et la haute technologie, tandis que les importations des pays d’Amérique latine vont des produits traditionnels liés à l’énergie et aux minéraux aux produits agricoles. Shao Yingjun forum du ministère des Affaires américaines du ministère chinois du Commerce.

Cette année, l’accord de libre-échange a été d’une aide transcendantale, le Chili est le premier pays d’Amérique latine à avoir signé un accord de ce type avec le pays asiatique et est devenu la principale source d’importation de fruits et de vins frais. nous a permis de nous rapprocher « , a déclaré Shao.

Il explique également que la première impression de l’Amérique latine pour la Chine est la distance géographique et la langue, mais qu’Internet et les nouveaux médias ont surmonté ces obstacles qui les séparent.

  • À la fin de 2016, le système financier chinois a bénéficié du soutien du plus grand secteur bancaire du monde, avec des actifs combinés d'une valeur de plus de 232 milliards de yuans (34 trillions de dollars), À la fin de 2016, le système financier chinois a bénéficié du soutien du plus grand secteur bancaire du monde, avec des actifs combinés valant plus de 232 milliards de yuans (34 milliards de dollars), |
  • La Chine est un pays dont la population agricole représente la majorité absolue et l'agriculture est d'une importance vitale dans l'économie nationale.La Chine est un pays dont la population agricole représente la majorité absolue et l’agriculture est d’une importance vitale dans l’économie nationale.
  • À la fin de 2016, le système financier chinois a bénéficié du soutien du plus grand secteur bancaire du monde, avec des actifs combinés d'une valeur de plus de 232 milliards de yuans (34 trillions de dollars), À la fin de 2016, le système financier chinois a bénéficié du soutien du plus grand secteur bancaire du monde, avec des actifs combinés valant plus de 232 milliards de yuans (34 milliards de dollars),
  • La Chine est un pays dont la population agricole représente la majorité absolue et l'agriculture est d'une importance vitale dans l'économie nationale.La Chine est un pays dont la population agricole représente la majorité absolue et l’agriculture est d’une importance vitale dans l’économie nationale.

ISLAMOPHOBIE Un mystérieux « commando » revendique des attaques aux marteaux

Dijon. Un mystérieux « commando » revendique des attaques aux marteaux

  • Un « commando » disant vouloir « contrer l’islamisation » de la France, a revendiqué des attaques au marteau ayant blessé légèrement trois personnes à Dijon en septembre.
    Un « commando » disant vouloir « contrer l’islamisation » de la France, a revendiqué des attaques au marteau ayant blessé légèrement trois personnes à Dijon en septembre. | Photo d’illustration Ouest-France 

Un « commando » disant vouloir « contrer l’islamisation » de la France, a revendiqué, auprès du quotidien local Le Bien Public, des attaques au marteau ayant blessé légèrement trois personnes à Dijon fin septembre.

Il s’agit de mails reçus jeudi et vendredi. Un mystérieux « commando » disant vouloir « contrer l’islamisation » de la France, a revendiqué, auprès du quotidien local Le Bien Public, des attaques au marteau ayant blessé légèrement trois personnes à Dijon fin septembre.

S’il est trop tôt pour juger de l’authenticité de cette revendication, « nous allons l’exploiter très sérieusement », a déclaré vendredi le procureur de la République de Dijon, Éric Mathais. « Ce groupuscule n’est ni connu localement, ni nationalement », a-t-il ajouté, précisant que l’enquête se trouve entre les mains de la police judiciaire.

« Les personnes qui ont fait cette bande sonore sont bien renseignées »

« S’il s’agit d’une revendication opportuniste, ce qu’on a plutôt tendance à penser dans un premier temps, certains propos ne sont pas tolérables, des menaces de mort ou incitations à la haine raciale, et sont susceptibles de faire l’objet de poursuites » en eux-mêmes, a-t-il averti.

Le procureur s’est également étonné du temps écoulé entre les faits et la revendication. Si celle-ci est authentique, « elle serait susceptible d’aider à identifier les auteurs, voire les complices » des attaques, a-t-il poursuivi.

Dans un message audio lu par une voix synthétique, transmis jeudi par mail au Bien Public, le groupe, qui s’est baptisé « commando de défense du peuple et de la patrie française », affirme que les attaques « sur le site de l’université de Bourgogne […] au cœur de l’un des symboles du multiculturalisme, marquent l’acte de naissance de [leur] mouvement ».

L’enregistrement ajoute que les victimes ont été « choisies » en raison notamment de leur port du voile ou de leur couleur de peau, des éléments qui coïncident avec les faits et qui « montrent que les personnes qui ont fait cette bande sonore sont bien renseignées », selon le procureur.

« Intention de passer une nouvelle fois à l’acte »

Le 26 septembre, un agresseur au visage dissimulé avait attaqué une femme et deux hommes à coups de marteau dans les environs de l’université de Dijon.

Dans un autre mail reçu vendredi par Le Bien Public« le groupe déclare son admiration pour Anders Behring Breivik », l’auteur d’une tuerie qui a fait 77 morts en Norvège en 2011. Il « fait également part de son intention de passer une nouvelle fois à l’acte », selon le quotidien régional.

Deux autres attaques au marteau avaient eu lieu le 15 septembre à Chalon-sur-Saône dans le département voisin de Saône-et-Loire, dont une au cri d’« Allah Akbar », mais les enquêteurs n’ont jusqu’ici pas établi de lien entre ces affaires.

La presse française s’est complétement abstenue du moindre commentaire sur la disparition de Dennis Banks 

Disparition de Dennis Banks, fondateur de l’American Indian Mouvement


 Culture – Amériquo-indiennes

La presse française s’est complétement abstenue du moindre commentaire sur la disparition de Dennis Banks : l’histoire en sérieuse perte de perspective. Suite à notre article du 2 novembre [1], François René Simon nous a adressé ce texte de Roger Renaud. La photographie de Milo Yellow Hair (de dos), Russell Means et Dennis Banks est de Guy Le Querrec lors d’une rencontre à Kili Radio sur la réserve de Pine Ridge où nous étions aussi invités le 26 décembre 1990 lors du Big Foot Trail.

Comme en ce moment, encore plus que de coutume, je me tiens peu au courant de
« l’actualité », c’est seulement à l’instant que je viens d’apprendre, par l’intermédiaire d’un ami, le décès survenu il y a quelques jours de Dennis Banks, l’un des fondateurs de l’American Indian Movement et, sur un plan purement personnel, l’une des très belles rencontres de ma vie. Il n’est pas dans la tradition indienne nord-américaine de célébrer les morts et de se retourner sur eux. La mort en même temps qu’une fin est considérée comme un don ; c’est une vie qui, en même temps, s’éteint et se multiplie, qui, en l’occurrence, d’une naissance à un décès, s’efface comme évènements mais se multiplie comme parole.

Dennis appartint à cette génération exceptionnelle (Leonard Crow Dog, Russell Means, John Trudell, Clyde et Vernon Bellecourt, etc. et derrière, invisibles au monde médiatique euroaméricain, mais essentiellement présentes et devant, au premier rang de l’essentiel, d’un point de vue indien : tant de femmes) qui fonda à la fin des années 1960 et fit entendre au début des années 1970 l’American Indian Movement. Génération exceptionnelle, non certes par simples mérites personnels, mais par conjoncture historique : ils avaient grandi dans une résistance indienne, qui, contrairement à ce qu’on imagine souvent, n’avait à aucun moment baissé pavillon mais qui, par la force des choses et parce qu’elle n’avait ni les moyens ni le savoir de se faire entendre au-dehors, était tout intérieure : ils ont rongé le monde tout autour de nous ; ils ne le rongeront pas du moins au-dedans de nous. Mais ils avaient aussi, de diverses façons, appris à grandir au sein du monde euroaméricain, dans ses écoles, dans ses villes, dans ses armées, dans ses prisons. Ils en parlaient la langue et ils savaient comment y agir. Ce qu’ils firent avec éclat. Ils purent et surent exprimer combativement dans l’insupportable présent modelé par le monde qui avait supplanté les leurs ce qui de ces derniers s’était maintenu dans un exil du temps. Ils contribuèrent à remettre dans le courant de l’histoire une indianité qu’on avait tellement voulu rendre muette qu’elle avait pris l’habitude de se taire, au point qu’on avait pu la croire effectivement muette, alors qu’elle n’était que silencieuse, préférant plutôt que de parler en vain à des sourds ne parler qu’à elle-même, aux vents et au fantôme bien vivant de l’Aigle-Tonnerre. Et non pas pour se laisser emporter par ce courant de l’histoire et se mêler à tous les naufrages et vociférations qu’il charrie, mais pour le détourner, pour le chevaucher, pour le conduire, in the Indian way, non comme animal chose qu’on croit diriger où l’on veut, mais comme animal allié avec lequel s’invente un trajet.

Dennis fut de ceux-là : aux côtés de Russel Means,retournant violemment, comme la lame d’un couteau qu’on déplie, toutes les blessures de l’histoire pour s’en faire non pas une plainte, certes, mais une arme,Dennis était plutôt, dans le même engagement, une sorte d’élégance lucide : vous ne m’avez pas touché, je me tiens là où vous ne m’avez pas touché, c’est mon arme (et les deux armes, celle de Russell et celle de Dennis sont bien sûr complémentaires).

Et tel était encore Dennis la dernière fois que je le vis, non pas en chair et en os mais sur une vidéo tournée il y a deux ans par un ami avec Edith Patrouilleau servant d’interprète. Octogénaire, militant autant qu’il y a 40 ans, n’ayant pas d’un dixième de degré baissé la garde, pour autant pas donneur de leçons comme trop d’Indiens occidentalisés d’aujourd’hui, mais toujours insoumis, tellement insoumis qu’il n’avait aucunement besoin de le démontrer, plutôt l’humour, plutôt le bonheur de vivre. On ne cède rien, cela va tellement de soi. Mais on ne cède pas non plus le bonheur de vivre (fier) à la nécessité d’avoir à combattre pour lui.

Les provocations americaine continue

Un B-1B Lancer s’envole pour survoler la péninsule coréenne, le 10 octobre 2017. ©US AIR FORCE /Reuters
Un B-1B Lancer s’envole pour survoler la péninsule coréenne

Simultanément au périple asiatique du président américain, Donald Trump et dans un geste provocateur un avion de combat US a survolé la péninsule coréenne.

Les tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis ne semblent pas s’estomper. Simultanément à la visite de Donald Trump en Corée du Sud, rivale de Pyongyang, un bombardier américain dont on ignore toujours la mission, a survolé les côtes proches des frontières de la Corée du Nord.

Mardi, lors d’une conférence de presse commune avec son homologue sud-coréen, le président américain a une nouvelle fois affirmé que l’option militaire n’était pas exclue.

Entre temps, un rapport des médias nord-coréens témoigne de tentatives d’assassinat projetées par Washington en 2017 contre le leader nord-coréen, Kim Jong-un.

Le président américain Donald Trump devant l’Assemblée nationale sud-coréenne. 

Pour rappel, deux bombardiers américains B-1B accompagnés d’avions de combat sud-coréens et japonais ont conduit le 2 octobre, des exercices militaires à proximité de la péninsule coréenne.

Des bombardiers B-1B sur la base Andersen, à Guam. ©US Air Force 

Selon Pyongyang, ces exercices simulaient l’attaque de cibles nord-coréennes majeures.

OUVERTURE DU MUSÉE YVES SAINT LAURENT MARRAKECH, UN BÂTIMENT HAUTE-COUTURE……

l’« enquête impossible » de la police sur la pédophilie au Maroc   les noms d’Yves Saint-Laurent, Pierre Bergé etc….Avant de partir ils ont leurs collés un musée….C’est à Marrakech, dans la ville où Saint Laurent avouait avoir « découvert la couleur  et autres choses concernant les enfants…»,  la Fondation Pierre Bergé/Yves Saint Laurent a décidé de créer un musée ….le peuple marocaina besoin d’autres choses..que çà…

Comment  » Israël  » contraint aux aveux des garçons d’Eqods Palestine

 

Les forces racailles…israéliennes arrêtent un jeune Palestinien à El-Qods

« Israël » soumet de jeunes détenus palestiniens de Jérusalem à « un vaste déni de leurs droits », selon un nouveau rapport.

Le mauvais traitement des enfants détenus fait partie d’une plus large politique « qui vise à inciter les résidents palestiniens à quitter la ville », déclarent les associations israéliennes de défense des droits.

Ces violations comportent des dommages physiques, équivalant parfois à de la torture, et d’autres moyens de contraindre les enfants, généralement suspectés de lancer des pierres sur les forces d’occupation, à signer des aveux qui pourraient causer leur mise en accusation.

Plus de 1.700 garçons palestiniens de Jérusalem Est occupée, âgés de 12 à 17 ans,

Les associations ont réuni les témoignages de 60 garçons âgés de 12 à 17 ans, qui ont été arrêtés et interrogés à Jérusalem Est par les forces israéliennes

Arrêtés dans leur lit

Plus de la moitié des garçons interviewés par B’Tselem et HaMoked ont été arrêtés chez eux, entre 11 H. du soir et 5 H.30 du matin, la plupart d’entre eux alors qu’ils dormaient dans leur lit. D’autres ont été arrêtés dans la rue ou ont été convoqués au poste de police pour interrogatoire.

Seize des garçons racontent qu’ils ont été physiquement maltraités pendant le trajet vers les centres d’interrogatoires. Une fois au centre d’interrogatoire, la plupart ont été l’objet de souffrances et de malaises pendant qu’ils attendaient.

« On a ordonné aux garçons de s’asseoir dans des positions pénibles (par exemple accroupis) sur de longues durées », déclarent les associations de défense des droits. « Dans certains cas, ils avaient les mains douloureusement attachées, ou on leur ordonnait de se tenir face au mur avec interdiction de tourner la tête. »

Certains enfants se sont vus refuser de la nourriture ou de l’eau ou l’accès aux toilettes, et d’autres ont raconté qu’ils ont été physiquement maltraités par les policiers pendant qu’ils attendaient.

La plupart des enfants n’ont pas été informés de leurs droits, comme exigé par le droit israélien.

« Le droit de garder le silence était soit oublié, soit dénaturé », déclarent les associations. La moitié des garçons « ont entendu de leurs interrogateurs qu’exercer ce droit leur ferait du tort au tribunal ; qu’ils feraient mieux de ne pas garder le silence car cela prouverait leur culpabilité. »

La plupart des garçons ont eu la possibilité de parler avec un avocat avant l’interrogatoire, mais n’eurent « droit qu’à une brève conversation de quelques minutes ».

Onze des 42 garçons qui ont pu parler à un avocat avant leur interrogatoire l’ont fait « en présence de l’interrogateur, sur le téléphone de l’interrogateur, sur un numéro que l’interrogateur avait lui-même appelé. »

Presque tous les garçons interviewés par B’Tselem et HaMoked ont dit que ce n’est qu’au moment de l’interrogatoire qu’on leur disait pourquoi ils étaient arrêtés.

Seuls les policiers ou les agents du renseignement israéliens étaient présents pendant la vaste majorité des interrogatoires, même alors que le droit israélien requiert la présence d’un parent pendant l’interrogatoire d’un mineur.

« Pourtant, une fois qu’un mineur est en état d’arrestation », selon les associations de défense des droits, c’est la police qui « décide si oui ou non ils accordent ce droit ».

Les associations ajoutent que les policiers arrêtent les enfants plutôt que de les convoquer à un interrogatoire parce que cela permet « aux policiers de contourner l’exigence de la présence des parents à l’interrogatoire ».

Interrogatoire et aveux forcés

L’interrogatoire lui même durait généralement quelques heures ; certains des garçons ont été interrogés de multiples fois. Neuf ont subi cinq séances d’interrogatoire ou plus.

Les garçons ont été giflés et battus pendant l’interrogatoire, ou menacés, injuriés et les interrogateurs leur hurlaient dessus. Froid intense et privation de sommeil ont aussi été utilisés contre les garçons.

On a dit à certains qu’ils n’auraient le droit d’aller aux toilettes ou de manger ou de boire que s’ils confessaient les allégations portées contre eux.

Cinquante parmi les garçons ont signé des aveux. « Dans 41 de ces affaires, les aveux étaient écrits en hébreu et les garçons ne comprenaient pas ce qu’ils signaient », a déclaré l’association.

La plupart de ces garçons étaient détenus au fameux centre d’interrogatoire de l’Enceinte Russe à Jérusalem, où beaucoup ont été fouillés à corps et privés de tout contact avec leur famille.

Un garçon a affirmé qu’il avait été retenu deux semaines à l’isolement dans une petite cellule éclairée d’une lumière brillante à toute heure.

« C’était plus facile d’être retenu à l’interrogatoire que d’être dans cette cellule froide tout seul », a déclaré le garçon, âgé de 16 ans à l’époque de son arrestation.

« Etre à l’isolement était très dur. J’ai signé plein d’aveux. Ils m’en ont fait signer après chaque interrogatoire. »

Les associations de défense des droits disent que les policiers, les interrogateurs et les gardiens de prison jouissent d’une totale impunité tandis que les droits des enfants détenus sont très largement violés.

Ce genre de conduite n’a rien de nouveau. Un rapport émis par B’Tselem en 1990 faisait un constat similaire.

« Le système s’efforce de faire semblant appliquer les dispositions et les règlements légaux », déclarent HaMoked et B’Tselem, mais ces sortes de garanties « sont couramment rendues creuses et vides de sens. »

Comment développer l’intelligence de votre enfant?

Comment développer l’intelligence de votre enfant?

img_20161129_181050

Avouez que le titre de cet article vous interpelle. En effet, qui n’aimerait pas avoir un enfant super intelligent? Bonne nouvelle : certains facteurs jouent un rôle dans le développement des capacités intellectuelles. On vous dit tout.

Il y a 20 ans, le psychologue américain Howard Gardner présentait la théorie des intelligences multiples. Selon celle-ci, il existe huit formes d’intelligences : logico-mathématique, spatiale, interpersonnelle, corporelle, verbo-linguistique, intra-personnelle, musicale et naturaliste. Il suffit de faire une recherche Google avec les termes « intelligences multiples » pour accéder à une foule d’articles informatifs, ainsi qu’à plusieurs tests et activités permettant de développer chacune de ces formes d’intelligence.

« Ces sites racontent beaucoup de conneries », prévient Serge Larivée, professeur en psychoéducation à l’Université de Montréal, dont la plus grande partie des travaux a trait à l’intelligence humaine, sa nature, son développement et sa mesure. Selon lui, la théorie de Gardner est un vrai coup de maître : « Gardner avance que si le petit Joseph n’est pas bon en mathématiques ou en français, mais qu’il l’est en musique ou en sport, ou qu’il a une sensibilité hors du commun pour comprendre les autres, c’est ça, son intelligence. Et ça, ça pogne. Si j’étais un enseignant à l’école primaire, j’adorerais la théorie de Gardner parce que ça me permettrait de dire quelque chose de positif à tous les enfants.»

Et avouez que c’est également plutôt réconfortant pour un parent.

Quotient intellectuel ou habiletés intellectuelles?

Trois des huit formes d’intelligence de Gardner sont mesurées par les tests d’intelligence traditionnels : logico-mathématique, spatiale et verbo-linguistique. « Les autres aspects, ce ne sont pas des intelligences au sens strict, mais des talents. C’est aussi simple que ça » affirme M. Larivée. Ce dernier mentionne que l’un n’exclut pas l’autre. Ainsi, un enfant peut être talentueux en sport et être également très brillant. « Il faut arrêter de confondre tout ça. Si ça embête les gens de parler de quotient intellectuel, parlons plutôt d’habiletés intellectuelles, habiletés sportives, habiletés musicales, etc. », dit le professeur.

Peut-on développer notre intelligence?

Bonne nouvelle : l’intelligence n’est pas scellée dans notre ADN. Une certaine part est attribuable aux gènes, mais l’environnement joue également un rôle important dans le développement des capacités intellectuelles. « Les gènes ne s’expriment que dans un environnement donné » résume le professeur en psychoéducation. Ainsi, plus on grandit dans un environnement stimulant, plus on a de chances de développer nos capacités intellectuelles.

Est-ce que cela veut dire qu’on devrait passer notre temps à stimuler nos enfants, à les inscrire à une foule de cours et à les envoyer dans les plus grandes écoles? Non. Parce qu’aux gènes et à l’environnement s’ajoute une autre variable : les expériences personnelles de chacun. Par exemple, un enfant de 9 ans qui n’est pas très bon à l’école et qui est rejeté par tout le monde pourra voir son quotient intellectuel monter s’il change d’école et qu’il devient soudainement l’ami de tous.

À l’inverse, un enfant qui a un bon QI et qui réussit bien à l’école pourrait voir ses capacités intellectuelles chuter considérablement après un événement dévastateur comme la mort d’un parent.

« Le résultat final c’est de n’être jamais découragé devant un enfant qui a des difficultés car le hasard vient jouer un rôle important », affirme Serge Larivée. Le professeur en psychoéducation avoue avoir lui-même échoué deux années avant d’arriver à l’université. « Je n’aurais jamais dû être à l’université sur la base de mes résultats scolaires » mentionne-t-il.

L’ALGÉRIE ENVISAGE DE SUPPRIMER LA TVA SUR LES ALIMENTS DE BÉTAIL

L’ALGÉRIE ENVISAGE DE SUPPRIMER LA TVA SUR LES ALIMENTS DE BÉTAIL

TVA Bétail Algérie

L’Algérie envisagerait de supprimer en 2018 la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) des aliments de bétail, dont le Maïs et l’orge, a déclaré ce mercredi un responsable algérien à Reuters.

En effet, cette suppression de TVA envisagée vise, selon la même source, à protéger le marché algérien d’aliments de bétail contre la hausse des prix mondiaux, surtout que l’Algérie importe presque la totalité de ses besoins en Maïs et de grande quantités d’orge, en raison d’une production locale insuffisante.

L’Algérie a, rappelons-le, importé pour près d’un milliard de dollars de Maïs et d’orge en 2016.

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'