Il n’y a pas d’âge pour se sentir orphelin.

Bismi lahi rahmani rahim

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MOHAMED

Il n’y a pas d’âge pour se sentir orphelin….. Même si on est un adulte responsable et qu’il y a longtemps qu’on ne dépend plus de nos proches, la douleur de les perdre n’en est pas moins vive ni moins longue à guérir.Après la mort de ses proches , la vie change beaucoup, voire même énormément. Devenir orphelin, même lorsqu’on est adulte, oui celà existe…orphelin par la perte de ses parent..orphelin par la perte de ses freres  et soeurs…oui celà existe….Dans le fond de chaque personne, il y a toujours cet enfant qui a pu recourir à son père ou à sa mère…. à ses freres et soeurs.. pour se sentir protégé.Surtout si on est le dernier de la fratrie… On arrête de les voir pour le reste de la vie. Les parents ..freres et soeurs sont des personnes  avec qui on a partagé… intimité..histoire..et pleins d’autres choses .Ils ne seront plus ces êtres grâce à qui, en grande partie, nous sommes devenus, ce que nous sommes aujourd’hui.Nous ne sommes jamais complètement préparés à affronter la mort, et encore moins lorsqu’il s’agit de ses parents…freres et soeurs…. C’est une grande adversité qu’il est toujours très difficile de surmonter totalement.C’est l’un des grands mystères de l’existence : peut-être le plus grand. Ce n’est pas seulement un corps qui s’en va, mais tout un univers, un monde fait de mots, de joie partagés..de caresses, et de gestes….de souvenirs,de jeux ,d’histoires etc….. La mort ne prévient pas. Elle peut s’anticiper, mais on ne sait jamais vraiment quand elle va arriver.Nous pensons, en général, que ce jour ne va jamais arriver, jusqu’à ce qu’il arrive et qu’il prenne toute sa réalité.Nous sommes choqué La mort nous fait comprendre de nombreux aspects de la vie des personnes mortes.  Nous sommes des êtres humains et cet adieu doit aussi comporter des pardons : de la part de celui qui part envers celui qui reste ou de celui qui reste envers celui qui part. Quand nos parents y compris freres et soeurs  meurent, peu importe leur âge, on ressent souvent un sentiment d’abandon. C’est une mort différente des autres.La famille pére,mére,freres et soeurs  sont nos premiers amour,l’union qui nous a fait ce qu’on est….qui a construit notre identité. Peu importe le nombre de conflits ou de différences qu’il y a eu entre nous .La famille pére et mére et la fratrie ce sont des êtres uniques et irremplaçables dans le monde émotionnel, même si nous sommes autonomes et indépendants….Quand ils ne sont plus là, on ressent leur absence et on ne bénéficiera «plus jamais» de leur protection ou de leur soutien…..leurs conseils.. 

Amicalement votre frére, Mohamed Bahlouli

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.