Le MAK a trompé les services en utilisant un faux nom(Cette supercherie n’a été découverte que plusieurs heures après l’ouverture de la Fête», a écrit le directeur du journal communiste français, qui a affirmé que le MAK «est un mouvement séparatiste de Kabylie de droite extrême soutenu par la droite israélienne».)

Patrick Le Hyaric : «Le MAK a trompé nos services en utilisant un faux nom»

L'Humanité Le Hyaric

Patrick Le Hyaric, directeur du journal L’Humanité. D. R.

 Patrick Le Hyaric a démenti que le journal qu’il dirige ait invité le MAK de Ferhat Mehenni à la Fête de L’Humanité. «Nous n’avons, en aucune façon, accordé la possibilité à ce mouvement de disposer d’un stand à la Fête de L’Humanité. Il a trompé nos services en s’inscrivant sous le nom d’une banale association sans connotation politique. Cette supercherie n’a été découverte que plusieurs heures après l’ouverture de la Fête», a écrit le directeur du journal communiste français, qui a affirmé que le MAK «est un mouvement séparatiste de Kabylie de droite extrême soutenu par la droite israélienne».

Le député européen qui a assuré qu’il veillerait «à ce que de tels dysfonctionnements et tromperies ne puissent se reproduire», dans une lettre à l’ex-candidat européen du Front de Gauche Boualem Snaoui et dont Algeriepatriotique a pris connaissance, démontre, ainsi, que le mouvement séparatiste de Ferhat Mehenni est capable des pires ignominies pour s’incruster dans le paysage politico-médiatique français aux fins de donner l’illusion d’une audience dont il jouirait outre-Méditerranée.

Le directeur de L’Humanité désapprouve, à travers sa mise au point, une de ses journalistes, Rosa Moussaoui, qui s’en était prise violemment à notre site et avait tenté de justifier la présence du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie en soulignant que «L’Humanité invite à sa fête annuelle sans se soucier de l’obédience politique de ses hôtes».

Le candidat à l’élection européenne sur la liste du Front de Gauche, Boualem Snaoui, avait emboîté le pas au député honoraire du Gard, Bernard Deschamps, en s’adressant à son tour à Patrick Le Hyaric pour dénoncer la présence du MAK à la fête annuelle de ce journal militant de gauche. «Vous savez certainement que le MAK (mouvement d’extrême droite algérienne kabyle) se vante sur son site d’avoir été invité à la Fête de L’Huma. En effet, comment un tel groupe ne tirerait pas une certaine gloire à avoir réussi à se faufiler dans un rassemblement qui s’honore depuis des décennies d’accueillir les représentants des luttes sociales et des peuples victimes d’oppression ?» avait écrit l’ex-candidat.

«Je ne trouve pas de qualificatif pour exprimer ma totale désapprobation d’une telle initiative, laquelle constitue, sans aucun doute, une contradiction avec l’histoire et les engagements anticolonialistes des militants du PCF», avait ajouté le militant associatif, pour qui «cette initiative, dénoncée d’ailleurs par beaucoup de militants présents à la Fête de L’Humanité, dont le député honoraire du Gard, Bernard Deschamps, est en contradiction avec la mémoire des victimes de la répression du métro Charonne ou des guillotinés pour l’indépendance de l’Algérie».

K. B.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s