L’Age Viking et l’influence du paradis de l’Islam….

L’Age Viking et l’influence du paradis de l’Islam

Des soieries d’âge Viking découvertes dans des cimetières suédois recelaient des calligraphies arabes dans leurs trames.

Fragment de ruban tissé provenant d’une tombe de Birka

Fragment de ruban tissé provenant d’une tombe de Birka (Suède). Ce qui était auparavant considéré comme étant des motifs typiques de l’âge viking se sont avérés être des caractères coufiques.

© ANNIKA LARSSON

« Alors que j’examinais des fragments de textiles d’époque Viking* pour une exposition**, j’ai découvert pour la première fois dans la trame de l’un d’eux des calligraphies coufiques (la plus ancienne forme de calligraphie arabe, NDLR) et surtout les noms d’ Allah et d’Ali… ! », s’enthousiasme Annika Larsson, dont la découverte, réalisée au printemps 2017, vient d’être rendue publique.

En observant un ruban tissé de soie et d’argent, cette archéologue du département d’archéologie et d’histoire ancienne de l’université d’Uppsala (Suède) s’est en effet aperçu que des motifs géométriques ressemblaient en fait à l’écriture arabe présente sur des mosaïques de certains monuments funéraires d’Asie centrale. « Ce qui confirme d’intenses échanges commerciaux avec cette région d’où provenaient les soies destinées aux tombes de l’époque Viking », précise-t-elle à Sciences et Avenir.

Depuis plusieurs années, l’archéologue étudie en effet inlassablement les textiles d’époque Viking : des centaines d’étoffes, de lainages et soieries sont ainsi passées sous la loupe de sa binoculaire. Après une thèse sur  » Le changement dans les vêtements des guerriers viking autour de l’an 1000 « , la jeune-femme décide en effet en 2012 de revisiter tous les éléments textiles retrouvés dans les sépultures d’époque viking, à commencer par celles provenant des bateaux- tombes mis au jour dans le centre et l’est de la Scandinavie.

« Dans le Coran, il est écrit que les habitants du Paradis porteront des vêtements de soie »

Modèle agrandie de calligraphie coufique au nom d’Allah retrouvé sur un textile de soie d’âge viking. Crédit Annika Larsson

Et en particulier les nombreuses découvertes effectuées par Hjalmar Stolpe à la fin du 19e dans des sépultures à Malardalen et Gamla près d’Uppsala, auxquelles personne ne s’était vraiment intéressé jusqu’alors. « Ce n’est en effet que très récemment que la Suède a formé des spécialistes du textile », explique-t-elle. C’est ainsi qu’elle a pu déterminer la présence répandue de la soie orientale dans ces tombes de l’âge viking.

« Dans le Coran, il est écrit que les habitants du Paradis porteront des vêtements de soie, ce qui peut expliquer l’abondance de cette matière dans les sépultures, ajoute-t-elle. Les coutumes funéraires de l’âge Viking semblent avoir été influencées par l’Islam et l’idée d’une vie éternelle au Paradis après la mort ». Ce lien entre les mondes vikings et l’Islam était déjà connu des spécialistes. En 2015, le nom d’Il-la-lah” (“Pour Allah”) avait ainsi été retrouvé délicatement gravé sur un anneau du 9e siècle, retrouvé dans une inhumation en Suède.

*L’âge viking  » (793-1066) (concerne différentes sociétés des actuels Danemark, Norvège et Suède)

** Exposition sur les textiles d’Age Viking au musée d’Enköping, Suède. Ce qui était auparavant considéré comme des motifs typiques de l’âge viking en argent s’est avéré être des caractères géométriques kufiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s