Publicités

Ça n’intéresse pas l’Europe c’est en Afrique et ce sont des Noirs-musulman… A part les matières premières,

Somalie : au moins 189 morts dans l’attentat de Mogadiscio

Des soldats somaliens patrouillent devant la scène de la double explosion dans le centre de Mogadiscio, le 15 octobre 2017. Photo Mohamed Abdiwahab. AFP
Des soldats somaliens patrouillent devant la scène de la double explosion dans le centre de Mogadiscio, le 15 octobre 2017. Photo Mohamed Abdiwahab. 

La double explosion dans le centre de la capitale somalienne, qui a également fait plus de 200 blessés, aurait fait au moins 137 morts selon un autre bilan de l’AFP. Soit l’attaque la plus meurtrière qu’ait connu le pays est-africain.

Au moins 189 morts – 137 selon un bilan de l’AFP -, et plus de 200 blessés. Voici le dernier bilan, probablebme à la hausse dans les prochaines heures, de la double explosion qui a endeuillé le centre de Mogadiscio, la capitale somalienne, samedi. Selon les sources policières, citées par AP, il s’agit de l’attaque la plus meurtrière dans la corne de l’Afrique depuis le début de l’insurrection islamiste en 2007, poussant le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, dit Farmajo, à rendre visite dimanche aux victimes de l’attentat.L’attentat au camion piégé  est survenu en milieu d’après-midi samedi sur le carrefour PK5, situé dans le district de Hodan, un quartier commercial très animé de la capitale avec ses magasins et ses hôtels. Farmajo a décrété un deuil national de trois jours.

«Attaque lâche»

«C’est une attaque horrible menée par les shebab sur des civils innocents, qui ne visait pas des responsables gouvernementaux somaliens spécifiques. Cela montre combien ces éléments violents sont sans pitié, pour viser sans distinction des gens innocents qui ne faisaient que s’occuper de leurs affaires», a déclaré le président dans un discours télévisé.

Cet attentat n’a cependant pas encore été revendiqué par les shebab ou aucun autre groupe. Mais les shebab, liés à Al-Qaïda, lancent fréquemment des attaques et attentats-suicides dans Mogadiscio et ses environs. La misison américaine en Somalie a par ailleurs condamné ces explosions, «attaque lâche» «justifiant l’engagement des Etats-Unis aux côtés des partenaires de l’Union africaine pour combattre le fléau terroriste».

L’explosion s’est produite devant l’hôtel Safari, un établissement populaire qui n’est d’ordinaire pas fréquenté par des responsables gouvernementaux. Habituellement, les islamistes shebab ciblent plutôt les hôtels dans lesquels résident les responsables officiels. Le ministère qatarien des Affaires étrangères a, lui, indiqué dimanche sur son compte Twitter que sa mission à Mogadiscio avait été touchée et gravement endommagée par l’explosion, et son chargé d’affaires blessé. Et selon l’Union nationale des journalistes somaliens (NUSOJ), un caméraman pigiste, Ali Nur Siyaad, a été tué dans l’explosion, et quatre autres journalistes ont été blessés.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :