Barbès Blues au temps du couvre-feu (69) / Farid Taalba

Quartiers libres

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

En entrant dans la forêt des At Yemmel, revenant à la réalité présente à l’ombre des arbres dont la fraicheur l’avait extirpé du déroulement de ses souvenirs de sa première rencontre avec Si Lbachir, le maître n’eut pas le temps de dévider le poème de Qasi jusqu’à la fin. Estampés dans les caves de sa mémoire que le temps aurait recouvert comme la poussière sur des manuscrits anciens, d’autres souvenirs remontèrent à la surface quand le courant d’air rafraîchi qui s’engouffrait par les vitres entrouvertes, souffla sur son visage. Si, en 1847, les tribus de la vallée de la Soummam avaient fait, comme on disait à l’époque, leur soumission et qu’on les avait intégrées à un nouveau système d’administration sur lequel les Bureaux Arabes avaient la haute main, l’armée s’inquiéta tout de même de le consolider alors que, sur le plan…

View original post 1 088 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s