Qui est responsable du « nettoyage ethnique » au Myanmar?

GLOBAL RELAY NETWORK

Myanmar_2dd65Par Gearóid Ó Colmáin, le 30 septembre 2017

Les Rohingyas: Nouvelle Cause de l’Impérialisme [1ère partie]

Le 15 septembre, les cadavres de toute une famille ont été découverts par les forces de sécurité birmanes à Mayu Mountain, dans l’État d’Arakan. La famille aurait appartenu à la minorité Daingnet. Les meurtres ont été imputés à l’Armée du Salut Rohingya d’Arakan [ARSA, Arakan Rohingya Salvation Army, anciennement Harakah al-Yaqin, NdT], un groupe terroriste doté de liens avec l’Arabie Saoudite et le Pakistan.

L’État d’Arakan au Myanmar connaît une vague de violences depuis que des terroristes de l’ARSA ont attaqué des forces de sécurité le 25 août dernier, tuant 10 officiers de police, 9 officiers de la sécurité et plusieurs civils.

View original post 1 230 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s