Aucun être humain, doté de la moindre notion de probité ou d’amour propre, accepterai de voir une brute sioniste donner un coup de pied à un palestinien en train de prier

Vos sionistes,

 

 

Aucun être humain, doté de la moindre notion de probité ou d’amour propre, accepterai de voir une brute sioniste donner un coup de pied à un palestinien en train de prier ! (Photo relevée d’une vidéo qui parcourait le net). Est-ce que cela s’appelle-t-il « le respect de la vie et de la dignité humaine » qui se trouve dans l’accord que votre Institution double-face a récemment signé avec les sionistes ?

Oui, Bergoglio, Vos sionistes, car sans le trompeur accord que votre Institution Vatican/Saint Siège, que vous représentez gaillardement, a signé le 13 décembre 1993, ratifiant la reconnaissance du dit « Etat d’Israël », la situation actuelle sur la Terre de Palestine n’aurait point eut lieu, et l’exécrable audace de ces colonisateurs n’aurait point atteint ce degré génocidaire. Un certain nombre de pays refusaient de ratifier cette reconnaissance de brigands, puis se trouvèrent « obligés » de l’admettre, après l’approbation du 13 décembre 1993.

Dans cet accord fondamental, Israël et le Saint-Siège soulignent « la nature unique de la relation entre l’Eglise catholique et le peuple juif… » et s’engagent à coopérer « pour combattre toutes les formes de racisme et d’intolérance religieuse, et pour promouvoir la compréhension entre les nations, la tolérance entre les communautés et le respect de la vie et de la dignité humaine ». Un texte pareil est compréhensible entre deux Etats souverains, mais entre une Institution religieuse et une entité de colonisateurs-pillards qui n’a aucun droit historique ou religieux sur cette terre de Palestine, est un crime qui porte atteinte à tous ceux qui le fomentèrent, et prouve l’incontestable contradiction d’une Eglise menée par le bout du nez…

Une réhabilitation dégradante :

Cette complicité a déjà été couronnée avant Vatican II (1965), les concessions qu’imposèrent les sionistes, qui l’avaient infiltré grâce au Cardinal Béa et autres, font de l’Eglise une Institution qui se contredit, et n’a point le droit d’oser se prétendre divine face à ses adeptes. La réhabilitation des juifs du meurtre déicide, imposé par ce Vatican II, est un précédent dégradant pour une Eglise qui traqua les juifs pendant presque deux millénaires, imposât la foi en ce crime déicide à ses adeptes avec la même férocité, puis, tout d’un coup, fait volte-face et réhabilite ces meurtriers. Et dire que même les Apôtres, selon les Actes, accusèrent les juifs pour le fameux meurtre déicide !

La réhabilitation des juifs de ce meurtre poussa l’Eglise dans l’abîme d’une pleine décomposition en contredisant toute son histoire. Car la promesse que Dieu donna à Israël était conditionné, des conditions rigoureuses, précisant de garder et d’observer ses jugements sous peine d’invalider le pacte d’alliance…  Les juifs ont tout violé de la manière la plus absolue, la plus ignoble. Ils ont repris le Veau, tué les prophètes, et au lieu d’accomplir les Commandements, ils ont tout transgressé. Puis, les voilà arrivés jusqu’à à travestir la vérité du problème juif. La réalité historique toute crue prouve qu’ils ne sont même pas un peuple, mais un ramassis de groupes khazars européens, qui n’ont aucun droit ni sur la Terre de Palestine, ni sur le site de la mosquée Al-Aqsa.

UN CRIME INTERNATIONAL

Tous les préparatifs qui précédèrent la réalisation de ce crime international, l’implantation de cette entité sioniste, représentent non seulement un flagrant délit contre la Palestine et les Palestiniens, mais planifiaient l’usurpation d’un Etat souverain et la mainmise sur l’Europe et le Moyen-Orient ? Les Etats vainqueurs à la seconde guerre mondiale, en 1945, dans le Traité de Yalta, sous forme de clause secrète précisent : « Soumission de toute l’Europe occidentale à l’influence conjointe au directoire de la judéo-maçonnerie Anglo-U.S., toutes deux dirigé par les hauts responsables juifs mondialistes : la haute finance juive et américaine. Qui dit : « toute l’Europe », dit Vatican y compris », (Maurice Pinay : 2000 ans de complots contre l’Eglise). Depuis cette date, l’Institution vaticane est sous la tutelle des sionistes. Ce qui explique toutes les concessions commises et surtout ce coup de pied donné au christianisme grâce à ladite réhabilitation des juifs.

Ce qui explique toutes les voltefaces et les concessions que pratique l’Institution Vaticane, depuis la décision de ce CRIME, ratifié Vatican II, et poursuivi par les trois papes postconciliaires. A ne citer que le fameux Jean-Paul II, ce « Woytila, le théosophe et ex-acteur juif spirite et luciférien, ce pape du Nouvel Age, sosie d’Anaclet II en pire », comme dit Maurice Pinay.

Une célébration dégradante

L’article élaboré pour marquer le 50anniversaire de la Déclaration conciliaire Nostra Aetate, sur les rapports de l’Eglise avec le judaïsme, publié le 10 décembre 2015, est d’un parti-pris fort révélateur : outre le fait qu’une Institution ne discute point avec une abstraction, une religion, le titre du document est un soutien qui se veut divin : « Les Dons et l’appel de Dieu sont irrévocables » (Romains 11 : 29), à noter, dans le texte du Nouveau Testament c’est écrit : « sans repentance » Bible de Jérusalem, et « sans remords » dans d’autres. Elasticité du texte biblique !

Des phrases d’un parti-pris prémédité, dotant les colonisateurs d’une certaine forme divine : « Dieu a confié à Israël une mission spéciale » ; ou surtout : « l’Alliance que Dieu a conclue avec Israël n’a jamais été révoquée et elle demeure toujours valable, en raison de la fidélité sans faille de Dieu envers son peuple » ou même : « Vatican II avait précisé que les enseignements de l’Eglise catholique à l’égard des juifs ont foncièrement changés et sont irrévocables ». Quelle Honte ! C’est Dieu qui est resté fidèle, et les juifs n’ont point tout violé de la manière la plus absolue ! Pour ne rien dire de la comique exemption des juifs de l’évangélisation, surtout qu’ils ne reconnaissent point Jésus et accusent sa mère d’adultère ! Bien plus, écrire « qui vise à prouver que les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables à l’égard des juifs », est une énorme concession qu’assume l’Eglise qui impose la fallacieuse universalité du salut en Jésus-Christ.

Toutes ces concessions posent un point d’interrogation immuable face à celui qui occupe le poste de pape catholique, qui accepte toutes ces concessions à l’égard des juifs, et font de cette Institution un Vatican sur le point de chavirer, comme dit le pape émérite Benoît XVI il y a quelques jours…

Une Haine inextricable

Il est révoltant de lire : « dimanche dernier, après la prière de l’Angélus au Vatican, le 23 juillet, le pape François a lancé un appel invitant à la modération et au dialogue à Jérusalem après les tensions et les violences qui se sont produites dans la ville ces derniers jours » !

Inviter deux camps foncièrement disproportionnés à la « modération et au dialogue », d’un côté des usurpateurs-colonisateurs-génocidaires, de l’autre un peuple propriétaire millénaire dépouillé de son pays, est une phrase qui crie à la complicité, à l’injustice, et révèle la profondeur d’une Haine inextricable que tout cet occident chrétien judéo-maçonnique porte contre l’Islam, les musulmans et le Qur’ān. Bien plus, elle révèle d’une fourberie nauséabonde, car vous n’ignorez point que les sionistes se sont accaparés des 97 % de la Palestine, grâce au sur-financement, au surarmement, au soutient scandaleux que vous lui accordez tous. Ce bastion bâtard est le seul, au Moyen-Orient, qui possède des armes nucléaires, le seul qui refuse de ratifier la non-prolifération de ces armes.

Est-ce cela ce que vous appelez « combattre toutes les formes de racisme et d’intolérance religieuse, et promouvoir la compréhension entre les nations, la tolérance entre les communautés et le respect de la vie et de la dignité humaine » ? On ne peut être plus myope ou plus frauduleux !

Au lieu de fomenter une troisième guerre mondiale, phrase que vous avez répété une dizaine de fois, disant qu’elle « a déjà commencé par morceaux », n’est-il pas plus honnête de gommer cette entité sioniste, de redistribuer ces khazars d’où ils sont sortis, de restituer la Palestine à ses véritables propriétaires, car juifs et sionistes n’ont aucun droit religieux ou politique sur cette terre. Et surtout, surtout, d’arrêter cette guerre de religion, que vous menez obstinément depuis l’expansion de l’Islam pour imposer un christianisme auquel vous et vos savants avez donné un coup de balais ?!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s