Ils sont repartis avec plus de 4 500 euros chacun»

 


Bingo, Ouyahia a mis dans le mille. Ses déclarations sur le financement non conventionnel, autrement dit sur l’usage de la planche à billets, ont presto mis le feu à la «Bourse» parallèle. L’euro a grimpé d’un saut comme propulsé par le trampoline. A notre Wall Street interlope, le square Port-Saïd, les cambistes n’en espéraient pas tant. A plus de 200 DA le misérable euro, y a de la marge pour eux. Et surtout que l’alarmisme du Premier ministre a d’abord fait mouvoir ceux qui sont au fait de la gravité de la situation et qui nous bassinent à longueur de temps avec les tartufferies nationalistes. Un cambiste sauvage confiait à El Watan qu’il a reçu «ces deux derniers jours un haut cadre accompagné de son ami travaillant pour un député qui a craint de se présenter lui-même de peur d’être reconnu. Ils sont repartis avec plus de 4 500 euros chacun» Et voilà !
Mais il n’y a pas que ça ! Il y a de tout, dans cette masse informe qui se bouscule devant les cambistes de Port-Saïd. Du cadre au petit trabendiste, du député harab au jeune futur harrag, tous ceux qui peuvent ou veulent se débarrasser du dinar naufragé.
C’est le rush. Les rats quittent le navire, évidemment le capitaine en tête. On imagine tout ce qu’on ne voit pas, les opérations considérables que les grosses légumes doivent faire pour épargner leur fortune en dinars, déjà rongée par la dévaluation.
Malheur aux vaincus, on le sait depuis longtemps. Et ce que ne sait pas Ouyahia, c’est que les vaincus, la grande majorité des Algériens, l’écoutent d’une oreille incrédule. Ils l’ont déjà expérimenté, et ils savent où ça mène.
A. T.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s