Le massacre de Sabra et de Shatila

Le massacre de Sabra et de Shatila a débuté dans l’après-midi du 15/9/1982, lorsque les unités de reconnaissance de l’armée d’occupation sioniste ont pris d’assaut le camp pour tuer 63 civils palestiniens et retirer ces unités et reprendre les tâches d’achèvement du massacre des outils d’occupation de certains corps libanais pour entrer dans le camp 350 éléments le 16/9/82 Engager, pendant 43 heures, l’un des massacres les plus laids du vingtième siècle contre les femmes, les enfants et les personnes âgées civils non armés.

Je suis tombée dans le massacre de quatre mille quatre mille cinq cents martyrs de 12 nationalités, selon l’écrivain américain Ralph Scheunemann témoignage devant le Comité d’Oslo en Octobre 1982, le plus grand nombre de martyrs des réfugiés palestiniens, suivis par les martyrs des Libanais, des Syriens, des Egyptiens, des Iraniens, Pakistanais, Bangladais, les Jordaniens, les Turcs, l’inscription du Soudan et Mktomi Algérie et le martyr est le Amal Abdel-Qader Yahyaoui (25 ans) et le martyr tunisien, Saleh surnommé sentinelle Abu (65 ans), et Shahid Osman tanzanien surnommé Osman Soudan (25 ans), et il y a 484 des victimes sont encore en vertu du kidnappés et disparus ne sont plus encore aucun d’entre eux Selon l’historien Dr déclaration d’argile de baleine Noueihed dans son livre, « Sabra et Chatila Septembre de 1982 ».

En ce qui concerne le responsable officiel du massacre, le penseur et écrivain américain Noam Chomsky croit que l’administration américaine est responsable de donner le feu vert à l’entité sioniste pour envahir le Liban en 1982. Chomsky croit également que les États-Unis « ont trahi » le gouvernement libanais et les Palestiniens quand il a donné les parties Garanties de la sécurité des Palestiniens après le départ du Fedayeen Beyrouth, mais les forces américaines se sont retirées deux semaines avant la fin du mandat de l’original après avoir supervisé le départ des combattants de l’OLP avant de protéger la population civile … Le massacre a eu lieu, Le général des Nations Unies condamne le massacre. Chomsky croit que « les tueurs de certains partis libanais n’étaient pas seulement soutenus par Israël, mais étaient aussi bien connus de l’intelligence américaine et israélienne ».

Nous croyons que l’image horrible de commettre le massacre n’a pas encore terminé, et ne sera achevé que quand il se réveille la conscience de certains de ceux qui ont commis le massacre, ils sont d’envahir les forces sionistes ou par certains partis libanais, Victb-leur ce qu’ils ont vu et ce qu’ils ont fait vraiment, pourquoi sont documentées tout encore. En ce qui concerne la remise en état des victimes et des survivants du massacre, il n’y aura que par une seule façon, les responsables du massacre et à tous les procès niveaux sous le toit d’un tribunal juste de prononcer le droit, pour ne pas échapper aux auteurs du massacre en toute impunité et leur faire savoir que les crimes contre l’humanité ne tombent pas avec le passage du temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s