Que les journalistes se rassurent, j’ai croisé plusieurs blogueurs, aucun d’eux n’a l’intention de vous prendre votre boulot. En général les blogueurs sont des gens qui ont déjà un métier. Ce sont parfois des médecins, artistes, cuisiniers,retraités etc. »

 

Donner l’information est-il l’apanage des journalistes ? Peut-on faire confiance à une information donnée par un simple citoyen qui n’a pas appris la déontologie et l’éthique journalistique ((helas beaucoup sont en manque la plus part placés par la connaissances)…..Le métier du journaliste est-il en danger si tous les citoyens se mettent à donner de l’information via les réseaux sociaux ……loin de là…y a des super journalistes…par contre d’autres font du plagiat…du sur place????derriere leurs bureaux..ils s’octroient des articles…les signes et le tour est joué…d’ailleurs si je vous en parle..c’est pour expliquer..un incident…en effet,comme la plus part des blogueurs…on fait soit un genre de revue de presses et méme des fois on donnent notre avis ….un genre de synthése…mon cas…Nous assistons aujourd’hui au bouleversement d’un ordre établi et personne ne sait jusqu’où cela ira. Je parle ici de l’information verticale. Les rédactions savent à présent que cette dictature qui leur permettait dans le passé de hiérarchiser les informations à leur guise et de passer sur leurs ondes uniquement ce qu’ils jugent important est révolu. Que cette aliénation, cette manipulation à grande échelle dont je parle,et qui veut que cela soit les politiques et les médias qui décident vers quel coté on doit orienter nos regards.  (Et il faut être dans le secret des dieux pour savoir pourquoi aujourd’hui on allume les projecteurs sur tel pays ou tel événement alors qu’aux quatre coins de la planète il se passe des choses préoccupantes dont personne ne parle.)

Aujourd’hui, il y a une nouvelle tendance. Les journalistes sortent de moins en moins des scoops mais les blogueurs sont nombreux à faire le buzz. Des citoyens lambda, activistes des droits de l’homme, artistes à travers leurs plumes révèlent à la planète entière des faits qui échappent aux professionnels des médias, ou plutôt des faits que les médias par contraintes professionnelles passent sous silence. Du coup, ce sont les blogueurs qui s’emparent de la chose. J’ai plus de quatre milles amis sur Facebook. …y compris avec twitter…sans compter mon site qui a plus 65000 vue à ce jour et plus de 1350 abonnés…Presque de tout (jeunes, vieux, commerçants, lycéens, universitaires…etc….) Ces infos sur les réseaux sociaux servent entre autre à  communiquer, échanger, voire donner des alertes. ….on informe..on s’informe.En un mot ce sont des médias (moyens de diffusion d’informations)…….à petite echelle….

Ces nouveaux médias  peuvent-être utiles à la fois pour les médias traditionnels et les populations de plusieurs manières….bien-sur que oui…y a un echange..Du coup, personne ne peut mieux parler d’une région, que nous méme,la faire connaitre, montrer ses problèmes au monde entier . Ce travail revient aux journalistes citoyens issus de ces communautés qui écrivent sur leurs réalités et rendent ainsi service à leurs communautés.Une radio FM est limitée dans un espace bien déterminé alors que si vous postez un contenu en ligne dans la seconde qui suit vous mettez le monde entier au courant de vos problèmes. Non seulement vous pouvez avoir de l’assistance en ligne, des expériences qui ont marché ailleurs qu’on peut adapter dans notre contexte ,mais encore faire à travers votre simple publication un plaidoyer auprès de la planète entière, et auprès des partenaires au développement pour voler à votre secours.

On peut ne pas émettre en streaming mais mettre les contenus de nos productions (textes, sons, photos sur le web) pour créer des interactions et susciter les réactions des internautes sur les contenus de nos programmes. A ce moment l’association de l’internet et du média traditionnel donne une valeur ajoutée au travail du journaliste. Ces derniers devraient poursuivre les débats traités dans leurs émissions sur le net (blogs et réseaux sociaux) pour créer l’interaction et donner la chance à un plus grand nombre de gens d’en discuter. Beaucoup de jeunes n’écoutent pas la radio mais peuvent cliquer sur le lien d’un article au titre racoleur à-partir de Facebook ou Twitter et avoir ainsi accès à cette information.

Ensuite, même dans les grandes rédactions, il y a des sujets qui sont purement et simplement écartés. Ceci à cause des mœurs locales, de la législation en vigueur dans le pays, de la ligne éditoriale de la station. Du manque de liberté d’expressions dans de nombreux pays…

Autre raison de tenir compte du travail du journaliste citoyen, c’est que les journalistes ne sont pas toujours là à l’heure H où se passe un événement. Une photo, une vidéo, une dépêche d’un citoyen peut-être ensuite utilisée par les médias traditionnels.

Un citoyen n’a-t-il pas le droit de se prononcer sur un sujet qui le touche en particulier Les blogs sont une mines d’informations et de sujets de reportages, écrit par des citoyens

Le rôle du journaliste est de rechercher et vérifier l’information avant de la diffuser au public. Les blogueurs utilisent le plus souvent les genres d’opinion. Le blog peut dans ce cas apporter un plus à travers une vision décalée de la situation. Le blogueur qui écrit sur un sujet n’a pas les mêmes contraintes professionnelles que le journaliste (ligne éditoriale, charte, format de quelques secondes A ce moment, un blog qui se contente de genres factuels et donne les informations comme les médias traditionnels représente peu d’intérêts. Il existe des milliers de médias avec de grands moyens capables de faire la retransmission en direct d’un événement, d’interviewer les principaux acteurs et qui ont en terme de crédibilité un clair avantage sur le blog. Ce qui est plus intéressant à mon humble avis c’est soit un témoin oculaire qui écrit son témoignage, le blogueur qui raconte les choses d’une autre manière que les médias traditionnels qui eux ne privilégient pas forcement certains aspects importants pour les concernés. Ainsi que les commentaires, analyses avec images ou vidéos à l’appui de ces informations. Un blog doit rechercher le plus qui n’est pas dit aux infos au lieu de faire le même travail que les médias traditionnels. Il contribue ainsi à ne pas sevrer celui qui a envie d’en savoir plus sur un événement.Le travail du journaliste et du blogueur sont complémentaires. Le plus important c’est l’auditeur, le téléspectateur ou le lecteur. Il faut lui donner la possibilité d’avoir une vision panoramique de la situation.

La question du groupe cible est également important, on ne blogue pas pour les mêmes groupes cibles. Tout comme il y a des médias spécialisés en politique, en sport, en art et culture ou en économie etc. Un blog doit adapter son contenu à son lectorat. L’information est comme un produit de consommation et doit répondre aux aspirations des consommateurs. S’il existe des médias d’information générale ce n’est pas la même chose quand on décide de créer un blog où on parle à la fois de cuisine, de football et de philosophie ……on a très peu de chance de fidéliser un lectorat…..Malgré que c’est gratuit…

Les médias sérieux recherchent vérifient et diffusent les informations après plusieurs recoupements. Un journaliste ….à commenté un article…me reprochant de l’avoir plagier..et que c’etait honteux, je me suis senti géné..et méme prés a m’excuser…mais comme le ton du commentaire était arrogant…je ne l’ai pas fait..et mieux j’ai cherché..et trouvé ,l’article…et bien figuré-vous bien que lui il a bonnement plagier…n’est-ce monsieur AKRAM B……(le quotidien d’Oran)

A chacun son boulot……à chacun d’ecrire comme il pense…je continue sur mes pages groupes et site….Amicalement H.B.Lakhdar…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s