L’eau de mer


L'eau de mer

Le Prophète صلى الله عليه وسلم avait dit concernant la mer :

 

« Son eau est purificatrice et ses animaux crevés sont licites » 

 

Allah Le Loué a rendu l’eau de mer salée, saumâtre et fortement amère pour l’intérêt des créatures vivantes : les humains et les bestiaux.

 

L’eau de mer est stagnante et renferme une infinité d’animaux qui y périssent sans être inhumés.

 

Si l’eau de mer était douce elle aurait pué à cause de sa faune maritime vivante ou morte, l’air enveloppant le monde aurait acquis cette odeur puante et le monde se serait déterioré.

 

Allah azzawajel a rendu par Sa sagesse, l’eau de mer pareille à une saline: si toutes les charognes et toutes les moisissures du monde y sont jetées, elles ne l’altéreront aucunement et ne l’affecteront guère depuis sa création jusqu’à ce qu’Allah fasse périr ce monde.
Telle est la cause finale de sa salinité.

 

L’agent collaborateur est le fait que son sol est salin.
Se laver avec de l’eau de mer pallie plusieurs fléaux qui émergent à la surface de la peau alors que son absorption et son utilisation extérieure est nuisible car elle provoque la diarhée et l’émaciation et déclenche la démangeaison, la gale, la flatulence et la soif.

Celui qui est contraint à la boire devra procéder à des méthodes qui permettent de repousser sa novicité :

 

placer l’eau de mer dans un récipient sur lequel seront déposés des roseaux couverts de laine ébouriffée.

Le récipient sera placé sur le feu jusqu’à ce qu’à la vapeur de l’eau atteigne la laine.

Si la vapeur est intense, on essore la laine jusqu’à ce qu’on obtienne de l’eau en quantité suffisante.

La laine acquerra une vapeur pure et ne restera dans le récipient que l’eau amère.

 

Un autre moyen préventif consiste à :

 

perforer sur la plage un grand trou dans lequel l’eau salée s’infiltrera.

Un autre trou sera creusé à proximité du premier qui permetta à l’eau de mer de s’y infiltrer.

Un troisième trou sera créé jusqu’à ce que l’eau salée devienne douce.

 

Si le besoin incite un individu à boire l’eau trouble, il devra y jeter des noyaux d’abricots ou un morceau de bois de teck ou une braise qui sera eteinte ou de l’argile arménienne ou de la farine fine de froment et sa boue se déposera au fond.

Catégories :H.B.Lakhdar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :