La pomme de terre est un légume


La pomme de terre est un légume faisant partie de la famille des Solanacées. Elle est originaire d’Amérique du Sud.

Les semis se font  en pleine terre :

  • Fin avril pour les régions aux températures les plus rigoureuses
  • Mi-mars dans l’Ouest
  • Fin février dans le Midi
FLEURS LILAS
Certains jardiniers préconisent d’attendre la
floraison du lilas 
pour commencer à planter
les pommes de terre.

pommes dre terreLES VARIETES DE POMME DE TERRE

Plus de 100 variétés de pommes de terre sont proposées sur le marché du jardinier amateur, il nous sera donc difficile de vous les énumérer toutes.

 

Il vous faudra choisir entre :

  • les variétés précoces (ou hâtives) : récolte 80 à 90 jours après la plantation
  • les variétés  mi -hâtives (ou semi-tardives) : récolte 90 à 120 jours
  • les variétés tardives : 120 à 150 jours
Les variétés de pommes terre Le tableau récapitulatif
A B C D E F J K M N O P R S T
LA PLANTATIONgif pommes de terre

La pomme de terre aime les sols profonds et riches, il faut donc bien enrichir (avec un engrais riche en potassium) la terre et bien labourer.

Il faut déposer les tubercules dans des sillons profonds de 15 cm, les germes vers le haut.
Il n’est pas nécessaire de tasser la terre, jeter la tout simplement pour combler le sillon.

Chaque sillon doit être espacée d’environ 50 cm

distance de plantation de pommes de terre

Température minimale : 10°

La pomme de terre n’aime pas les températures élevées et la sécheresse.
Tout au long du dévellopement il faudra procéder à des buttages (commencer lorsque la plante fait 10/15cm de hauteur) car cela favorise le rendement, empêche la stagnation de l’eau et maintien l’humidité.

ATTENTION : il ne faut pas cultiver les pommes de terre deux années de suite au même emplacement. Il ne faut pas non plus qu’elles succèdent à des tomates, des aubergines, des piments, des poivrons (famille des SOLANACEES)

pieds de pommes de terre                           FLEURS DE POMMES DE TERRE

LA RECOLTE

On peut arracher les pommes de terre au fur et à mesure de ses besoins, dans ce cas il faut les consommer rapidement car elles ne se conserveront pas.

Pour les conserver longtemps attendez que le pied soit intégralement séché.

Attention ne laissez pas vos pommes de terre à la lumière car elles verdiront et deviendront toxiques.
BANNIERE LES MALADIES DES POMMES DE TERRE

LES VIRUS DE LA POMME DE TERRE

Il existe de nombreux virus pouvant contaminer les plants de pommes de terre.
En général, l’achat de plants certifiés permet d’avoir des plants plus résistants aux virus.

Ce sont LES PUCERONS qui en général transmettent ces virus.

Les plus courants en France sont :

  • Le virus Y  ordinaire :
    symptômes : taches nécrotiques noires sur les feuilles, sur les nervures (bigarrure). Les feuilles cassantes se déssèchent en restant attachées à la plante. Déformation des feuilles (frisolée) qui ont un aspect gauffrées (la feuille semble boursouflée et rugueuse)

 

  • Le virus Y  nécrotique :

symptômes :les mêmes que le virus Y ordinaire, mais les taches noires sur la plante sont plus nombreuses (sur les feuilles ces tâches peuvent en forme de feuille de chêne),

  • Le virus X :

symptômes : ils sont de type mosaïques

FEUILLE SAINE FRISOLEE MOSAIQUE
 FEUILLE SAINE DE POMME DE TERRE  virose sur feuille de pomme de terre  mosaque sur une feuille

LOGO CREATIVE COMMONSsource photos : wikipedia auteur : RASBAK / RASBAK   /Howard F. Schwartz

VIRUS Y SUR TUBERCULE
LOGO CREATIVE COMMONSsource : wikipedia photo de Chrisvis

  • Le virus A : symptômes : semblable à la mosaïque
  • Le virus S : symptômes : le feuillage est rugueux au toucher et le plant est de taille réduite et à un port retombant
  • Le virus M : symptômes : les feuilles du sommet de la plante s’enroulent (feuilles en cuiillères) . Il existe également des symptômes semblable à la mosaïque (mosaïque internervaire)
  • Le virus de l’enroulement : symptômes : les feuilles du sommet de la plante s’enroule, jaunissent ou rougissent. Le tubercule se nécrose.

LES VIRUS CONTAMINENT LES PLANTS EN DEUX TEMPS : 

  1. en attaquant les plants au niveau des feuilles et des tubercules la première année,
  2. en utilisant l’année suivante des tubercules issus de plants contaminés l’année précédente. Cette contamination est souvent plus virulente;

 PRINCIPES POUR LA LUTTE CONTRE LES VIRUS

  • ROTATION DES CULTURES : ne pas planter des pommes de terre deux années de suite au même endroit
  • LUTTER CONTRE LES PUCERONS : en utilisant par exemple de l’huile minérale, des cultures pièges, …
  • ARRACHER LES PLANTS CONTAMINES : en évitant lors de l’arrachage de les mettre en contact avec les plants sains,
  • PRENDRE DES PLANTS CERTIFIES : surtout lorsque l’on n’est pas sur de l’absence de contamination de ses plants.

LES MALADIES FONGIQUES DE LA POMME DE TERRE

Les maladies fongiques sont des maladies provoquées par des champignons, les principales maladies fongiques de la pomme de terre sont :

LE MILDIOU 
On peut observer plusieurs symptômes :
  • sur les jeunes pousses : une sorte de duvet blanc
  • sur les feuilles : elles se décolorent deviennent « huileuse » puis se brunissent (le pourtour devenant  vert clair)
  • sous les feuilles : on retrouve du duvet blanc
  • sur le haut de la plante : les feuilles brunissent et racornissent
  • sur les tiges : elles brunissent et se nécrosent
  • sur les tubercules : lorsqu’on les coupent  on trouvent des parties de couleur rouille

mildiou de la pomme de terremilidiou de la pomme de terre
LOGO CREATIVE COMMONSWIKIPEDIA : photos de FK et de Blazar82

mildiou de la pomme de terre

 

La contamination par le mildiou est favorisée par une forte humidité et une température
supérieure à 16° .

PRECAUTIONS A PRENDRE :

  • destructions des tas de déchets,
  • traitement préventif dès les premières pousses jusqu’aux récoltes avec de la BOUILLIE BORDELAISE
  • Dès l’apparition du mildiou, seul un traitement anti-mildiou peut stopper la contamination avec l’arrachage (avec précaution) des plants malades.
L’ALTERNARIOSE

Cette maladie est provoquée par deux champignons Alternaria solani et A. alternata.

Elle est surtout présente dans les régions à climat continental à savoir le Nord Est de la France, mais les autres régions ne sont pas pour autant épargnées.

Sa présence est liée à la « sénescence » de la plante c’est-à-dire à son vieillissement, c’est donc

sur les plants en fin de culture sur les feuilles les plus vieilles (après la floraison) que les premiers symptômes apparaissent.

 

LES SYMPTOMES
MALADIE DE LA POMME DE TERRE ALTERNARIOSE

  • FEUILLE SAINE DE POMME DE TERRESur les feuilles : taches noires dites nécrotiques situées sur les feuilles du bas du plant

de pommes de terre (sur les taches les plus grandes on peut appercevoir des anneaux concentriques)

  • pommes dre terreSur les tubercules : pourritures brunes et noires sèches qui forment un creux sur la pomme de terre

LUTTE CONTRE L’ALTERNARIOSE 

La lutte est uniquement préventive :

  • Evitez de « stresser » vos plants :
    •  évitez l’excés d’eaugif jardinier sous la pluie et la sécheresse et ne mouiller pas les feuilles
    • Maintenez la fertilité du sol avec un apport d’engrais (évitez les carences en azote et en magnésium)
    • clipart pulvérisateurLes fongicides anti-mildiou fonctionnent sur ces champignons, vous pouvez donc utiliser préventivement la Bouillie Bordelaise.

    Certains traitements chimiques efficaces existent mais au vue de leur toxicité ils sont à utiliser avec précaution et modération : LISTE DES TRAITEMENTS et ne sont pas utilisable en agriculture biologique.

    • Dès que la maladie est déclarée : arrachez les plants maladesARRACHAGE DE POMMES DE TERRE en ne laissant rien sur le sol (ni feuilles, ni tiges, ni tubercules)
    • L’année suivante : privilégiez les variétés de pommes de terre résistante à l’alternariose
    • Surtout pratiquez la rotation des légumes : les plants de pomme de terre ne doivent pas être plantés (au minimum) deux années de suite au même emplacement.

    Attention : la pomme de terre fait partie de la famille des SOLANACEES, donc on ne plante pas non plus sur une parcelle ayant reçu la même famille de légumes !
    Exemples de SOLANACEES : tomates, poivrons, piments, aubergines.

LA DARTROSE

Comme toutes les maladies fongiques c’est un champignon le Colletotrichum coccodes qui cause la dartrose.
C’est au cours des étés chauds que ce champignon aime proliférer -température optimum entre 25 et 30°- il apparait sur des plantes en fin de période végétative.

JAUNISSEMENT PLANT DE POMME DE TERRE LES SYMPTOMES

Sur la végétation
On observe :

  • un jaunissement de la plante alors que la tige reste verte,
  • un enroulement vers le haut puis la tige se déssèche,
  • à la fin on peut voir une destruction des racines avec un décollement de leurs enveloppes, ainsi que de nombreux points noirs assez gros.

Sur le tubercule

On peut voir des plaques de couleur grise à brun, ternes, avec des points noirs.
Sur les tubercules les plus infectés on observe un pourrissement.
Une autre maladie peut être confondue avec la dartrose, il s’agit de la gale argentée.

Comment différencier la dartrose de la gale argentée? 

La tache argentée n’attaque pas la partie aérienne (végétation) du plant de la pomme de terre.
Concernant le tubercule qui est contaminé il est très difficile de faire la différence entre ces deux maladies sauf de sortir le microscope !

Pour info, dans la gale argentée les anomalies de coloration semblent mieux délimitées et moins rugueuses.
Malheureusement, bien souvent les deux maladies coexistent.

Attention : des tubercules sains entreposés pendant plusieurs mois peuvent avoir une peau terne et rugueuse ressemblant à la dartrose, mais il ne s’agit que de déssèchement superficiel de la peau de la pomme de terre.

LUTTE CONTRE LA DARTROSE

  • Pratiquer une rotation longue : au mieux 4 ans entre chaque culture au minimum deux ans.
  • Elimination des plants infectésARRACHAGE DE POMMES DE TERRE
  • Stockage des pommes de terre à une température inférieure à 5°
  • En cas de contamination plusieurs années de suite : privilégier des plants de pommes de terres précoces car ils arrivent à maturité avant l’été.

LES AUTRES MALADIES CAUSEES PAR DES CHAMPIGNONS

Il existe bien d’autres maladies causées par des champignons mais elles sont plus rares, on peut citer :

En suivant les liens vous accèderez au fiche technique du site « Le plant de Pomme de Terre français » excellent site sur les pommes de terre.

GIF CANARD

MALADIES DES POMMES DE TERRE LES BACTERIES

Il existe quatres maladies bactériennes attaquant la pomme de terre :

LA GALE COMMUNE

On distingue deux types de gales communes, dont les symptômes sont visibles sur la peau des tubercules.

) _ La Gale Commune en pustule ou en relief

Présence de pustules en relief sur la peau mais qui dans les cas graves forment un cratère dans la pomme de terre.

2°) La Gale Commune plate ou en liège

Catégories :AGRICULTURE ALGERIENNE, CUISINES ALGERIENNE, H.B.Lakhdar, LÉGUMOLOGIE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :