Les forces sionistes rasent la terre à Bethléem pour l’établissement de nouveaux avant-postes de colons


Les forces sionistes rasent la terre à Bethléem pour l’établissement de nouveaux avant-postes de colons sionistes

BETHLEEM (Ma’an) – Les bulldozers israéliens ont rasé plus de 15 dunums (4 acres) de terres dans la région de Khallet al-Qutun près Tuqu dans le district occupé de Bethléem en Cisjordanie jeudi. Les habitants ont dit à Ma’an que la terre était en cours de préparation pour un nouvel avant-poste de colons israéliens.

activiste local Hmeid Mizher a dit à Ma’an que les bulldozers israéliens ont rasé la terre dans la région et ont déraciné des arbres après avoir détruit les barbelés que les résidents avaient placé autour d’eux.
Mizher a ajouté que les terres appartiennent à Omar al-Afandi et son frère Mustafa al-Afandi, Jamal al-Zghari, Muhammad Abed al-Qader Abu Laban, Ahmad Abu Srour, Bassam al-Farrahin et al-Abbasi Riyad.
Il a également souligné que les résidents ont une affaire en cours devant les tribunaux israéliens actifs contre la confiscation des terres dans la région, en disant que la destruction totale d’Israël des terres était « inattendu » compte tenu de la bataille juridique en cours.
Mizher a déclaré que les autorités israéliennes envisagent de prendre ces terres pour construire un nouvel avant-poste de colon israélien, même considéré comme illégal par le gouvernement israélien, près de la colonie déjà établie d’Efrat – construit en violation du droit international.
Un porte-parole de COGAT, l’agence israélienne responsable de la mise en œuvre des politiques israéliennes dans le territoire palestinien occupé, ne fut pas immédiatement disponible pour commenter.
Vendredi , les forces israéliennes ont nivelé 12 dunums (environ 2,9 acres) de terres palestiniennes privé dans le village Artas au sud – est de Bethléem.
Le gouvernement israélien ces derniers mois ont augmenté considérablement leurs plans de colonisation dans le territoire palestinien par l’adoption de la législation en faveur des colons, tout en approuvant des milliers de nouvelles unités de colons sur les terres palestiniennes occupées et la mise en place d’une nouvelle colonie israélienne dans le district de Cisjordanie, Ramallah pour la première fois en 20 ans.
Le parlement israélien, la Knesset, a adopté l’avant – poste « loi Régularisation » en Février , ce qui pourrait accorder une reconnaissance gouvernementale israélienne officielle à plus d’une douzaine de colonies de peuplement illégales en Cisjordanie établies sur des terres privées palestiniennes. Des groupes de droits ont souligné que la loi prévoit un feu vert pour les colons israéliens d’intensifier la mise en place d’avant – postes sur les terres palestiniennes.
La loi stipule que toutes les colonies construites en Cisjordanie « de bonne foi » – sans savoir que la terre sur laquelle il a été construit a été privé appartenant à des Palestiniens – pourrait être officiellement reconnu par Israël en attendant la preuve minimale de l’appui du gouvernement dans son établissement et une certaine forme de compensation aux propriétaires palestiniens.
Pendant ce temps, le jeudi soir, un cabinet de sécurité israélien a approuvé une nouvelle colonie israélienne près de la colonie illégale déjà établie de Shilo dans le district occupé de Ramallah en Cisjordanie.
Au cours de la même séance, M. Netanyahu a également annoncé son approbation finale pour la commercialisation des terres qui pourraient fournir la construction jusqu’à 2.000 nouvelles unités de colons et de la déclaration de 977 dunums (241 acres) de terres palestiniennes comme terres de l’État israélien pour la légalisation rétroactive de trois avant-postes de colons israéliens.
Les membres de droite de la Knesset israélienne ont mené un projet de loi à l’ annexe du règlement massif Maale Adumim. Maale Adumim est le troisième établissement de la taille de la population, qui englobe une large bande de terre profonde à l’ intérieur du district de Jérusalem de la Cisjordanie occupée. Beaucoup d’ Israéliens considèrent comme une ville de banlieue israélienne de Jérusalem, bien qu’il soit situé sur le territoire palestinien occupé , en violation du droit international.
Catégories :H.B.Lakhdar

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :