«Mais vous, qui êtes-vous ?»


«Mais vous, qui êtes-vous ?»

Par R. Mahmoudi – En l’absence de réaction officielle à l’agression verbale caractérisée perpétrée par l’émir de Sharjah, Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi, contre l’Algérie, son histoire et sa souveraineté, en affirmant que le général de Gaulle «a accordé l’indépendance à l’Algérie pour faire plaisir au président égyptien Nasser afin de gagner la sympathie des Arabes», les internautes algériens ont pris sur eux d’y riposter massivement, en inondant les réseaux sociaux, et notamment la page officielle dudit prince sur Twitter. En voici un échantillon.

Ainsi, un internaute se donnant comme pseudonyme «Tahya El-Djazayer» commente la phrase insultante du prince émirati, en écrivant : «Il vomit sa frustration comme ses frères.» Un autre publie en guise de «lettre» à Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi un passage d’un discours du président Boumediène daté du 16 octobre 1973, décrivant les monarques du Golfe comme des «agents dont il ne faudrait rien attendre».

Autre commentaire, celui de Lotfi qui s’adresse, lui aussi, directement, au prince émirati : «La Révolution algérienne fut la seule à avoir ébranlé la IVe République française.» Message qu’il appuie par une illustration montrant l’ampleur des destructions et des massacres commis par la France coloniale en Algérie et par une citation attribuée à Boumediène : «Entre la France et nous, il y a des fleuves de sang et des montagnes de crânes.»

Un autre Algérien, marquant son tweet par un hachtag : «Honte à vous, ô gouverneur de Sharjah», préférant, lui aussi, s’adresser directement à cet émir illuminé : «Connaissez-vous Charles de Gaulle et qu’avez-vous lu de lui ? C’est une atteinte grave à l’histoire de la lutte algérienne.» Dans la même veine, mais avec un style incisif, un internaute signant «Algeria Forever», écrit : «L’Algérie a donné un million et demi de martyrs. Notre Révolution est étudiée dans le monde entier, et est glorifiée par de grands dirigeants, comme Fidel Castro et Gamal Abdel Nasser. Mais vous, qui êtes-vous ?» s’adressant à Soltane Al-Kassimi.

«Macilia algérienne», s’adressant aux citoyens émiratis sur un ton sarcastique, écrit : «Votre pays ne fait-il pas dans la promotion de la lecture ? Vous auriez dû instruire Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi sur la Révolution algérienne.»

Deux participants au forum ont essayé d’apporter la contradiction à l’avalanche de commentaires déboulonnant l’émir. Le premier, une femme marquant son message par un hachtag «Soltane aime l’Algérie» en veut comme preuve de l’amour que porte son prince à l’Algérie l’organisation de la 9e édition du Festival du théâtre arabe à Oran, en janvier dernier. Plus vénéneux, l’autre, signant Ali Al-Hammadi, écrit : «Quelles que soient les attaques visant Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi, il restera une personnalité culturelle d’envergure mondiale. Ses détracteurs ne font mal qu’à eux-mêmes.»

Faut-il comprendre par cette sentence que l’émir de Sharjah ne va jamais s’excuser ? A consulter le site officiel qui lui est dédié, et qui reprend ses activités quotidiennes, on retrouve bien la vidéo dans laquelle cet émir a lâché sa phrase assassine mais nulle trace des réactions que celle-ci a suscitées en Algérie.

One comment

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s