[Horreur] Des colons israéliens écrasent et tuent une Palestinienne de 70 ans !


Pendant que la pression contre la population Palestinienne s’accentue, les colons eux coulent des jours heureux. Non contents d’avoir pris possession illégalement des terres appartenant à des bédouins Palestiniens, les colons n’ont de cesse de provoquer les villageois avec la complicité de leurs soldats.

Si les Palestiniens ont l’interdiction de circuler sur les routes ou les implantations volées par les extrémistes juifs, ces derniers eux ne subissent aucune restriction et peuvent circuler où bon leur semble. Et si au détour d’un chemin ils écrasent une Palestinienne âgée, qui va leur demander de rendre des comptes ?
Hilweh Abu Ras, une grand-mère Palestinienne âgée de 70 ans a été mortellement percutée par un véhicule conduit par des colons aux abords de son village d’al-Sawiya (Naplouse), ceux-ci ont pris la fuite non pas par peur de devoir répondre de leur crime, mais probablement angoissés à l’idée d’être pris à partie par les villageois.

Bien sûr au point de vue pénal ils ne risquent pas grand-chose, les crimes commis contre les Palestiniens sont monnaie courante et ne sont jamais sanctionnés.
Mais pour un jet de pierre, un jeune Palestinien peut être condamné à croupir en prison durant des années dans le meilleur des cas, dans les autre cas il finira abattu froidement.

Nous avons encore tous en mémoire l’exécution du jeune Abd Elfatah Acharif, 21 ans. Alors qu’il gisait blessé et hors d’état de nuire, il a été achevé d’une balle dans la tête par un soldat franco-israélien de 19 ans, Elor Azria. Celui-ci a défrayé la chronique après que son meurtre ait été filmé, ce qui a poussé les autorités israéliennes à organiser un procès de circonstance.
Plusieurs personnalités politiques ont soutenu le soldat présenté comme « l’enfant » de tous les israéliens. Parmi les leaders politiques à avoir pris la défense d’Elor Azria, Avigdor Lieberman, l’actuel ministre de la Défense ainsi que le leader du parti sioniste religieux « Foyer juif » et ministre de l’éducation, Naftali Bennett. Ils ont estimé que le sergent incriminé devait bénéficier d’une grâce présidentielle.
Il sera finalement condamné à 18 mois de prison, une peine ridicule que l’Autorité palestinienne a estimé être un «  feu vert  » aux «  crimes des militaires  ».

A l’annonce du verdict, le premier ministre israélien Benjamin Netenyahou s’est déclaré inquiet de l’effet que pourrait avoir le procès sur les soldats qui hésiteraient dorénavant à tirer de crainte d’être mis en cause.

Catégories :H.B.Lakhdar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :