Évacuation brutale et injustifiée de la mosquée de Clichy


https://twitter.com/Ant_Baudino/status/844596499006787584Évacuation brutale et injustifiée de la mosquée de Clichy

Le CCIF a appris avec effarement l’évacuation ce matin à 8h30 de la mosquée de Clichy située au centre ville par les CRS et la police nationale.

L’association et les fidèles de la mosquée ont contacté notre service d’assistance.

Nous apportons tout notre soutien à la communauté musulmane de Clichy, victime d’un procédé d’expulsion indigne des valeurs prônées par la République.

Ce sont en effet des fidèles présents sur place qui ont été brutalement évacués des lieux, dont de nombreuses personnes âgées.

Par ailleurs, les forces de l’ordre envoyés sur les lieux n’ont aucunement respecté la sacralité, due à tous lieux de culte.

Les tapis de prière foulés par les bottes des CRS symbolisent terriblement la manière dont les autorités « gèrent » le culte musulman en France : une relation basée uniquement sur le contrôle d’une population, par des injonctions et humiliations répétées. Ce sont bien les moyens de la République qui ont été utilisés aujourd’hui contre des fidèles pacifiques qui ne demandent qu’une chose : maintenir un lieu de culte largement utilisé par des milliers de citoyens de la ville et des alentours.

Ces pratiques dignes d’un état policier ne devraient plus exister en France.

Nous tenons à rappeler que la liberté de culte fait partie des libertés fondamentales d’un état de droit. La mosquée de Clichy appartient à la communauté musulmane de Clichy qui la fréquente déjà depuis plusieurs années. Aujourd’hui, ce sont des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui sont directement impactés par cette descente policière. La mosquée n’est pas qu’un lieu de prière, mais aussi un lieu de rencontre dans lequel est organisé de nombreuses activités éducatives et culturelles.

Le CCIF communiquera dès demain en donnant la parole aux premiers concernés : les habitants de Clichy.

Nous serons déterminés à défendre les droits fondamentaux de ces communautés locales, qui comme tous leurs concitoyens, ont droit à la liberté de culte, tout en rejetant l’instrumentalisation politique qui est faite de leur appartenance religieuse, en période électorale.

Catégories :DIASPORA Algerienne, FRANCE, H.B.Lakhdar, Islamophobie, PRESSES-MAGAZINE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :