La crédibilité des élections législatives



La crédibilité des élections législatives du 4 mai prochain, tel est le leitmotiv de la rencontre, hier dimanche, qui a regroupé l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), en collaboration avec la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), les responsables de l’audiovisuel public et des cinq chaînes privées «accréditées légalement».
 Une rencontre que le président de l’ARAV qualifiera, dans sa courte allocution introductive aux débats tenus à huis-clos, «d’historique», tenant de prime à bord à dire que l’information n’est pas publique ou privée puisque l’important est dans son «authenticité». Pour Zouaoui Benhamadi, cette rencontre, la première qui en appellera bien d’autres à l’avenir, d’échanges et de sensibilisation autour des prochaines élections législatives, il a soutenu que le «plus grand facteur des consensus nationaux de par le monde est la télévision». Ceci pour signifier, on ne peut plus amplement, tout le rôle attendu des chaînes de télévisions, notamment privées ayant des accréditations dans le pays, au nombre de cinq, à accompagner le rendez-vous électoral du 4 mai prochain pour lui conférer toute la crédibilité requise.
Une crédibilité sur laquelle le secrétaire général de la HIISE s’est, dans sa prise de parole, appesanti, rappelant, pour ce faire, l’importance de cette instance qui constitue, selon lui, un des «résultats des réformes politiques» initiées par le président de la République. Mais aussi, a reconnu Fouad Makhlouf, «le fruit des pressions» de la classe politique, celle de l’opposition. Pour lui, l’HIISE est un acquis et relève d’une nouvelle logique de l’édification institutionnelle en ce sens qu’elle participe à l’encadrement des processus électoraux dans le pays». Lors des débats qui ont suivi, l’ARAV et la HIISE ont eu à clarifier le rôle de chacune d’elles avec leur «aide de facilitation dans le travail des organes d’information audiovisuels», comme l’a précisé, la veille samedi, un communiqué de l’Autorité qui s’est dite «consciente de l’ampleur des missions que la loi lui confère» et que, «pour la première fois des devoirs s’imposent à elle face à un événement important dans la vie nationale de notre pays, en l’occurrence les prochaines élections législatives qui exigeront de tous les médias audiovisuels autorisés une couverture honnête et équitable». L’ARAV s’est, par ailleurs, engagée à l’application et au respect des décisions de la HIISE en matière de répartition du temps d’antenne», soulignant qu’elle «usera de son autorité pour faire valoir auprès des médias audiovisuels publics et privés autorisés, le respect des principes d’équité et d’équilibre entre tous les candidats durant toute la période des élections».

Catégories :H.B.Lakhdar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :