Les aborigènes abandonnés de tous

Les aborigènes abandonnés de tous, un témoignage d’Ingetje Tadros Résidant depuis dix ans à Broome, en Australie-Occidentale, la photographe documentaire néerlandaise, Ingetje Tadros, raconte les difficultés auxquelles les peuples autochtones de l’Australie doivent faire face: privation de droits, alcoolisme, violence, suicide… Ce travail est un témoignage sur des conditions de vie effroyables de la communauté aborigène de Kennedy Hill, rejetée par le gouvernement et la … Continuer de lire Les aborigènes abandonnés de tous

Pas besoin de tes pommes surtout venant d’un pommé(paumé) comme toi

Importation de la pomme française : la provocation de trop de Christian Estrosi  19/02/2017   La décision de l’Algérie de bloquer les importations de certains fruits affecte durement la pomme des Alpes françaises dont la filière est menacée de disparition. Dans un communiqué publié ce samedi 18 février, Christian Estrosi, président de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA), demande au premier ministre français Bernard Cazeneuve d’intervenir auprès … Continuer de lire Pas besoin de tes pommes surtout venant d’un pommé(paumé) comme toi

Wallah ma tehech mou…Un president en otage…….Tout en souhaitant du fond du cœur la guérison de monsieur Bouteflika,je demande a ceux qui le maintiennent a la tète de l’État en dépit de sa maladie handicapante(car celà s’appelle bien une prise d’otage..) de songer aux torts qu’ils causent au pays et à son peuple.. Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir,vous serez juger par l’histoire et surtout par Allah, celle de l’au-delà….là y aura pas d’echappatoire Soyons pour une fois honnéte avec nous même et reconnaissant la vérité amère que le pays est sans guide depuis belle lurette. Un président qui ne s’adresse pas a son peuple et qui n’assiste pas aux sommets des chefs d’état ne peut prétendre guider une nation telle que l’Algérie et la préserver des dangers qui la guettent. J’implore les responsables algériens d’agir avant qu’il ne soit trop tard pour sauver le pays qui a été irrigués par le sang de millions de martyrs afin que l’Algérie vive et devient une grande NATION qui inspire le respect.

Le président Bouteflika souffrant : inquiétudes sur l’état de santé du Président Angela Merkel avec le président Bouteflika à Alger, en 2008. Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, est malade. Selon un communiqué de la présidence de la République, le chef de l’Etat souffre d’une «bronchite aiguë». C’est du moins le motif avancé pour justifier le report de la visite de travail que la chancelière … Continuer de lire Wallah ma tehech mou…Un president en otage…….Tout en souhaitant du fond du cœur la guérison de monsieur Bouteflika,je demande a ceux qui le maintiennent a la tète de l’État en dépit de sa maladie handicapante(car celà s’appelle bien une prise d’otage..) de songer aux torts qu’ils causent au pays et à son peuple.. Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir,vous serez juger par l’histoire et surtout par Allah, celle de l’au-delà….là y aura pas d’echappatoire Soyons pour une fois honnéte avec nous même et reconnaissant la vérité amère que le pays est sans guide depuis belle lurette. Un président qui ne s’adresse pas a son peuple et qui n’assiste pas aux sommets des chefs d’état ne peut prétendre guider une nation telle que l’Algérie et la préserver des dangers qui la guettent. J’implore les responsables algériens d’agir avant qu’il ne soit trop tard pour sauver le pays qui a été irrigués par le sang de millions de martyrs afin que l’Algérie vive et devient une grande NATION qui inspire le respect.