Mise en service d’un nouvel hôpital à Tipasa

Mise en service d’un nouvel hôpital à Tipasa

Un nouvel hôpital aux critères internationaux assurant de nombreuses spécialités médicales dont la cardiologie, une première dans la wilaya, a été mis en service lundi à Tipasa en présence du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, rapporte l’APS.

« Cet hôpital est un véritable acquis pour la carte sanitaire de la wilaya de Tipasa », a estimé M. Boudiaf dans une déclaration en marge de son inauguration de cet établissement sanitaire, en compagnie du wali Moussa Ghelai.

Et d’ajouter que la carte sanitaire, à Tipasa, a enregistré des changements radicaux depuis 2013, à travers son renforcement par de nombreuses structures et de médecins spécialistes dont le nombre est estimé, actuellement, à plus de 425 médecins.

M. Boudiaf a souligné l’inscription de tous ces projets « au titre de la politique gouvernementale visant la promotion des prestations sanitaires offertes aux citoyens, outre le rapprochement des structures médicales des malades », tout en faisant des wilayas de Tipasa, Blida et Boumerdès « une ceinture de sécurité pour la capitale, dans un objectif d’atténuation de la charge sur les établissements d’Alger », a indiqué le ministre.

Après avoir loué la qualité de réalisation de cet hôpital, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a invité son staff médical à le « préserver et à être au diapason des systèmes numériques adoptés en son sein, notamment au titre du suivi électronique des dossiers médicaux ».

Selon les explications fournies sur place par le directeur de la santé de la wilaya, Amrani Toufik, le nouvel hôpital de Tipasa assure sept (7) spécialités, dont la cardiologie, la chirurgie cardiaque et la rééducation fonctionnelle, introduites, pour la première fois, à l’échelle de la wilaya.

L’établissement, réalisé pour une enveloppe de plus de 2,4 milliards de dinars, compte également des services pour la chirurgie générale, la chirurgie médicale, la médecine interne, la réanimation, l’oncologie et la cancérologie pédiatrique. La structure englobe aussi des laboratoires et un service de radiologie, doté d’un scanner.

Outre ce nouvel hôpital, la wilaya de Tipasa compte un hôpital psychiatrique à Nadhor, des services hospitalo-universitaires pour la médecine et la neurologie à Cherchell et des services d’oncologie, parallèlement à 16 établissements publics de santé de proximité.

Le secteur, qui dispose également de pas moins de sept (7) scanners, a été renforcé à l’occasion de cette visite ministérielle, par l’inauguration d’un Centre de wilaya de collecte de sang, premier du genre à l’échelle locale, réalisé pour une enveloppe de plus de 87 millions de dinars, en plus d’un laboratoire d’analyses et d’hygiène.

M. Boudiaf a insisté, sur place, sur l’impératif de coordination des actions entre les bureaux de santé et la société de distribution d’eau, en vue d’atténuer les risques liés aux intoxications alimentaires. Il a cité, à titre indicatif, l’intoxication collective survenue, dernièrement, à Chorfa (Bouira).

Le ministre s’est également rendu à l’hôpital de Sidi Ghiles (à l’ouest de Tipasa) pour l’inauguration d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM), « unique à l’échelle de la wilaya de Tipasa ».

Au cours de chacune de ses haltes, il a insisté sur l’impératif d’assurer la meilleure prise en charge possible aux malades, tout en œuvrant à l’amélioration du rendement des employés du secteur, conformément aux développements technologiques en cours et grâce à un programme de formation adapté.

Cette visite se poursuivra par l’inspection d’autres structures sanitaires, sises à Sidi Amar et Hadjout, avant la tenue d’une rencontre élargie aux cadres du secteur.

Constantine – Chutes de neige: Le trafic routier perturbé

Dès les premières heures de la journée d’hier, dimanche, toutes les routes de la wilaya ont connu une circulation des plus difficiles, tandis que certaines, à l’instar de tronçons de l’autoroute Est-Ouest, ont été, carrément, fermées et particulièrement le contournement de Djebel Ouahch, qui l’a été de minuit jusqu’après deux heures du matin.

C’est ce qu’a indiqué le responsable du Centre des opérations du groupement territorial de Constantine de la gendarmerie nationale, le commandant Tabbache, qui ajoute qu’actuellement toutes, les routes sont praticables et rouvertes à la circulation, cependant et en considération des importantes chutes de neige, les déplacements des véhicules se font encore lentement ,sur l’ensemble des axes routiers, et même très lentement sur certains d’entre eux. Et dira-t-il, au contournement de Djebel Ouahch de l’autoroute Est-Ouest, les usagers sont appelés à respecter, scrupuleusement, le code de la route et les consignes de sécurité. Conseillant les automobilistes, dans le cas où la circulation est vraiment dense et difficile, à s’arrêter jusqu’à l’arrivée des chasse-neige.

Pour sa part le chef de service des Travaux publics, Ali Djebba, fera état d’importants moyens humains et matériels mobilisés, à l’effet de débarrasser la neige de la chaussée et d’ouvrir des pistes et accès pour les populations des régions isolées et enclavées.

Et d’indiquer, dans ce cadre, qu’il s’agit de quatre chasse-neige disponibles, dans les daïras de Constantine, El Khroub, Ain Abid et Zighoud Youcef, en plus de camions, de niveleuses, de chargeurs et près de 60 tonnes de sel. Il y a, également, poursuivra-t-il, des équipes composées de plus de 40 agents, travaillant avec relèves, mobilisés sur le terrain H/24. Et de préciser, que certains matériels et agents sont mis à notre disposition par des entreprises privées et publiques. Enfin et selon l’ingénieur de la Station météorologique de Ain El Bey, Amine Kenida, ce mauvais temps marqué, par la pluie, la neige et par des températures froides oscillant autour de zéro, pour les minimales, persistera jusqu’à jeudi prochain.

Une cellule d’urgence a été installée, hier, à la wilaya pour parer au plus pressé.

Météo ALGERIE

Aujourd’hui

Vent : 26 Km/h, / Nord à Nord-Ouest, hum : 93 %
Pluies
Température :
Min : 1°C / Max : 4°C

Mardi

Vent : 26 Km/h, / Ouest à Nord-Ouest, hum : 88 %
Partièllement nuageux avec quelques averses de pluie
Température :
Min : -1°C / Max : 4°C

Mercredi

Vent : 20 Km/h, / Ouest, hum : 90 %
Pluies intermittentes
Température :
Min : -1°C / Max : 6°C

Jeudi

Vent : 18 Km/h, / Sud-Est, hum : 70 %
Nuageux avec quelques éclaircies

Température :
Min : -1°C / Max : 9°C

« Ces îles sont égyptiennes! ».

c2sps6rxgai_z47Egypte: annulation de la rétrocession de deux îlots de Tiran et Sanafir à l’Arabie saoudite

 

 

La Haute cour administrative égyptienne a confirmé lundi l’annulation de la rétrocession controversée par Le Caire de deux îlots de la mer Rouge à l’Arabie saoudite.

La cour a jugé que les îlots inhabités de Tiran et Sanafir étaient des territoires souverains égyptiens, contrairement à ce qu’affirmait le gouvernement qui avait annoncé leur rétrocession à l’Arabie à l’occasion d’une visite au Caire du roi Salmane en avril, rapporte l’AFP.

Cette décision avait immédiatement soulevé une vive controverse et déclenché des manifestations contre le régime du président Abdel Fattah al-Sissi. Elle avait été annulée en juin par le conseil d’Etat et le gouvernement avait fait appel.

Le gouvernement avait justifiée cette rétrocession en expliquant que les deux îlots appartenaient à l’Arabie mais que Ryad avait demandé en 1950 au Caire d’en assurer la protection.

La Haute cour a précisé que la décision sur leur appartenance à l’Egypte était « unanime ». Son annonce a été saluée par des cris de joie dans la salle du tribunal, des militants chantant: « Ces îles sont égyptiennes! ».

Cette décision risque de tendre davantage les relations entre Le Caire et Ryad, qui se sont nettement refroidies ces derniers mois, notamment sur le dossier du conflit syrien.

Le président Sissi s’est rapproché de la Russie, tandis que Ryad aide les rebelles takfiristes.

À titre de punition, Ryad a refusé de fournir à l’Egypte le pétrole dont elle a besoin.  Il y a quelques jours le Président Sissi dénonçait  lors d’un entretien  « le soutien de certains pays de la région au terrorisme » dans le but de  » le renverser », rapporte PressTV.

Le Dr Tariq prophétesse-baccalauréat en médecine et chirurgie de la bouche et des dents sourire-Ned le continent nous sommes heureux de communiquer avec vous sur 22525122

Le clone de bhl…

  1.  le flamboyant homme providentiel made frança le milliardaire qui paye les amendes des voilées et qui insulte et sali le drapeau Algerien en se faisant embarquer sans ménagement par les CRS …Cet homme qui se dit   » personnalité » a qui veut l’entendre..d’ailleurs assez « privilégié » par le gouvernement français et ses analystes qui doivent s’ imaginer qu il risque d’ etre un trés influent algérien …..déjà le nom de famille Nekkaz , ça ne court pas les rues,jamais rencontré de mon existence je suis aller vérifier sur internet…..ensuite , et c’est là que le mystère prend des couleurs….Nekkaz, ça ne veut rien dire) par contre si on le lis a l’ envers, REVELATION !! tu obtiens Zakkèn qui signifie « vieillard » en…Hébreu!!ce qui explique la grosse quantité de noms semblables Juifs ou Musulmans de nos jours…innombrables sont les musulmans genre : Taieb,Lalloum,Zenati,Mimoun et autres Fredj ou Henni,alors , peut être un Zakkèn ou encore Zakine (y en avait un lot e ne voulant pas se transformer en Arabe a l’ idée de garder le constitutif de son nom…et en inversant les lettres (ainsi sauvegardées) tu obtiens Nekaz et aprés consultation de google , que dalle aucun « nekkaz » autre connu au bataillon !

    Alors Rachidou le bhl nouveau genre quelle impression ça te fait d’ apprendre, mais je suis convaincu que tu le savais, que tu n’est pas un pur sang….

    un pseudo musulman d’ occaze, le Nekaz, en vrai : ZAKEN ( vieillard, homme àgé, en Hébreu )

    Les personnages de cet article étant réels, toute ressemblance avec des individus imaginaires, Compte-rendu de circonstances  toute ressemblance n’est pas pure coïncidence…..