Une vieille allemande de 87 ans vient d’être condamnée à 8 mois de prison

Allemagne : Huit mois de prison pour une allemande de 87 ans qui nie en bloc l’holocauste !

Allemagne : Huit mois de prison pour une allemande de 87 ans qui nie en bloc l’holocauste !

Selon l’agence de presse iranienne Fars, Ursula Haverbeck, une vieille allemande de 87 ans vient d’être condamnée à 8 mois de prison pour avoir nié une fois de trop, l’existence de l’holocauste.       

Selon les allemands, elle a affirmé au cours de ses dernières déclarations sur l’holocauste que les juifs n’avaient jamais fait l’objet de torture « dans le camp de travaux forcés d’Auschwitz »

Un tribunal de Dortmund vient donc de la condamner pour ces propos.

Cette femme allemande a même écrit une lettre au maire de Dortmund, Rayner Heler dans laquelle elle confirmait qu’Auscwitez n’avait été qu’un camp de travail. Cette lettre avait été livrée au maire à l’époque du jugement d’un des gardiens d’Auschwitz, Raynold Haning.

Haning qui avait été condamné à 5 ans de prison à 94 ans et pour le motif « d’avoir pris part à l’assassinat de 170 000 personnes qui étaient majoritairement des juifs. »

Les juges saisis du cas Ursulma Haverbeck viennent donc d’écarter toute hypothèse d’amnistie ou de circonstance atténuante. Il est probable qu’Haverbeck forme un recours contre cette décision. Elle qui a déjà été condamnée pour des propos semblables qualifiés « incitation à la haine » par plusieurs tribunaux allemands.

L’année dernière, elle avait affirmé que « l’holocauste était le plus gros mensonge de l’histoire ».

En Allemagne, le fait de nier l’holocauste est passible de 5 années de prison.

En savoir plus sur http://reseauinternational.net/allemagne-huit-mois-de-prison-pour-une-allemande-de-87-ans-qui-nie-en-bloc-lholocauste/#2hi4iRSp0SayUVTD.99

L’affaire de l’étiquetage en arabe

Importations : pourquoi l’affaire de l’étiquetage en arabe est un scandale

 Sonya Lyes

Depuis 2009, une charge vient chaque année alourdir la facture des importations, payée en devise. Il s’agit du prix de l’étiquetage en arabe, qui était jusqu’à la fin de l’année 2016 obligatoirement réalisé à l’étranger. Selon le ministère du Commerce, pour la seule année 2016, l’étiquetage en langue arabe à l’étranger des produits importés par l’Algérie est estimé à 584,175 millions d’euros. Calculée sur la base de 2016, cette obligation aura coûté entre 4 et 5 milliards d’euros en huit ans.

 

Cette décision, prise le gouvernement Ouyahia puis maintenu sous Sellal, illustre la manière avec laquelle les décisions économiques sont prises dans le pays. En 2009, le gouvernement Ouyahia avait-il effectué une estimation chiffrée de la mesure ? Savait-il que l’Algérie allait dépenser annuellement près de 600 millions d’euros pour traduire des étiquettes que souvent personne ne lit ? Si la réponse est oui, il s’agit bien d’un acte de sabotage. Si la réponse est non, il s’agit d’un acte de négligence grave.

Ensuite, une fois la mesure en vigueur, pourquoi n’a-t-elle pas été abrogée ou évaluée par le gouvernement Sellal ? Il a fallu attendre l’arrivée de Bekhti Belaib à la tête du Commerce pour voir les choses évoluer. Entre-temps, l’Algérie a perdu inutilement plusieurs milliards de dollars qui auraient pu servir dans d’autres secteurs.

Il n’y a pas de reméde sans diagnostique…



Il n’y a pas de reméde sans diagnostique…Le peuple Algerien accuse les dirigeants incompétant d’avoir failli à leurs missions..et aussi de lacheté..le peuple accuse tout ceux qui ont renoncé au combat..le combat pour la justice..pour la liberté..pour la verité..le peuple accuse  aujourd’hui,ceux qui tentent avec empressement de faire passer pour pertes et profits tous les detournement..toutes cette corruption latente etc…Le peuple accuse la  doctrine qui n’est qu’un habillage du pouvoir dont la seule mission est de se maintenir..assurer sa  perennité ,son train de vie,son arrogance lorsqu’ils adressent au peuple,vous n’etes aucunement porteurs d’ideal..Mais qui de nous peut se declarer surpris par les evenements…de BEJAIA….En effet la moindre etincelle peut nous amener aux pires..Ces bandes de voyous et de voleurs formatés et manipulés…ou neutres par oisivité qui saccagent et détruisent.. Lorsqu’on proteste , on le fait pacifiquement et dans le calme, on ne va pas piller les commerces et les entreprises. D’autre part les citoyens de Bejaia sont connus pour leur amour pour leur ville ( leur université est la plus cotée du pays et la ville est l’une des plus importante ville touristique), c’est pour dire que les bougiotes sont des gens civilisés….Pour conclure… Espérons que les autorités algériennes n’ont pas oublié les leçons d’un passé très proche et la menace de destabilisation  qui plane sur nous… Aucune violence ne peut apporter l’apaisement, ni convaincre de se soumettre….(devise Algerienne de nos chouhadas)..il faut le dire,  les Algériens(e) sont sous tensions. Les forces de l’ordre aussi. Les politiques (y compris ceux de l’opposition auront-ils la présence d’esprit de se montrer bons médiateurs)….inchallah pourquoi pas..Notre Algerie le mérite amplement.
Votre frére H.B.Lakhdar

Tentative de troubles à Alger: 39 personnes arrêtées…

Trente-neuf (39) individus ont été arrêtés à Alger pour tentatives de trouble à l’ordre public, a appris Algérie24 auprès des services de la Sûreté de la wilaya d’Alger. Les personnes appréhendées par la police sont, en majorité, des repris de justice et des exclus des opérations de relogement, accusés de troubles à l’ordre public, agressions et vols. Des cocktails Molotov fabriqués par des trafiquants de drogues ont, par ailleurs, été découverts à dans un magasin à Ain Naâdja. La capitale connait ces derniers jours un déploiement sécuritaire très renforcé; des policiers en tenues civile et officielle patrouillent durant la nuit dans les différents quartiers, afin d’assurer le maintien de l’ordre.

Traditionnellement, il est de bon temps à l’aube d’une nouvelle année de souhaiter les meilleurs vœux pour notre pays et que l’année qui s’annonce soit meilleure que celle qui s’est achevée.

Zoheir Rouis  Traditionnellement, il est de bon temps à l’aube d’une nouvelle année de souhaiter les meilleurs vœux pour notre pays et que l’année qui s’annonce soit meilleure que celle qui s’est achevée. Or, comment pouvoir le faire lorsque l’on sait pertinemment que ce qui attend l’Algérie pour 2017 risque d’être encore plus difficile à supporter que cela n’a pu l’être en 2016 ?

Pour autant, faut-il céder à la tentation facile de l’angélisme et faire comme si réellement 2017 pouvait être meilleure que 2016 ? Si on regarde, de manière que j’espère objective, ce qui s’est passé en Algérie en 2016, on relève les quelques faits suivants :

– un régime autocratique qui s’est maintenu en place une année de plus avec un président toujours aussi absent pour les Algériens ;

– une modification expéditive de la Constitution, une réforme du code électoral pour fermer le champ aux partis, et des dispositions haineuses à l’égard de la communauté algérienne à l’étranger ;

– une situation économique et sociale qui a continué à se dégrader faute de stratégie économique, d’ambition ou de volonté politique, le tout du fait de l’effondrement des prix du pétrole. Donc une année de plus de dépendance tragique aux hydrocarbures ;

– affirmation massive sur la scène politique du monde de l’argent sale et aliénation visible du sérail politique à cette sphère ;

– retour quasi triomphal de Chakib Khellil et tournée des zaouïas alors qu’un mandat d’arrêt international le réclame !

– des règlements de comptes au sommet entre les différents clans qui composent le régime et qui annoncent les batailles à venir et les conditions dans lesquelles elles vont se dérouler ;

– des émeutes répétitives à l’intérieur du pays ;

– des arrestations et des détentions de journalistes, de militants des droits de l’Homme, de militants de partis, de blogueurs… pour atteinte soit au Président, soit aux institutions, soit à la sûreté de l’Etat…

– et on a même eu droit à une opération de sorcellerie nationale faisant la promotion d’un hurluberlu qui aurait créé un médicament contre le diabète !

– et tant d’autres signaux de l’abîme économique, politique, social et intellectuel (tel le désormais fameux trou de Ben Aknoun)… jusqu’à terminer l’année avec le décès en détention de Mohamed Tamalt suite à sa condamnation pour outrage aux institutions et au Président !

Alors oui, après avoir connu en 2016 autant de mépris, de violences, de bassesses, d’indignité, on ne peut que souhaiter le meilleur pour 2017. Mais que savons-nous déjà de 2017 et qui pourrait nous laisser espérer un meilleur possible ? Ce que nous savons déjà de ce qui est planifié pour 2017 :

– en 2017 entrera en vigueur la loi de finances de 2017 et avec elle les augmentations de prix dues pour l’essentiel à la hausse des taux de TVA, des taxes (TIC) et autres impôts qui frapperont non pas les seuls plus aisés, mais l’ensemble de la population et, donc, de manière plus forte les familles les plus démunies.

L’augmentation des prix, outre l’appauvrissement supplémentaire qu’elle créera, induira une baisse de la consommation qui elle-même induira une baisse de la production et donc une augmentation du chômage des catégories les plus faibles.

Par ailleurs, les ressources escomptées de l’augmentation de la TVA et des taxes ne seront pas au RDV puisque les Algériens ne pourront pas se payer les produits rendus plus chers. Par conséquent, le faux équilibre budgétaire annoncé sera un déséquilibre certain qui obligera le gouvernement à abandonner le budget d’équipement pour réussir peut-être à payer les salaires des fonctionnaires, en s’aidant du reste du FRR (Fonds de régularisation des recettes) qui n’est plus alimenté et d’une partie des réserves de changes qu’il continuera à siphonner.

– En 2017, il y aura aussi des élections législatives auxquelles des partis de l’opposition vont octroyer des lettres de démocratie et de légitimité par leur participation. Certains se préparent même à partager le «pouvoir» ou la rente, en annonçant leur disponibilité à participer à un gouvernement d’union nationale piloté, bien sûr, par le régime et pour appliquer le «programme» du Président ! Ce faisant, les partis de l’opposition participationniste vont prolonger en 2017 le maintien de ce régime qu’ils font mine de dénoncer par ailleurs.

En 2017, et à l’occasion de ces élections, la fraude sera de nouveau à l’honneur, parole des mêmes partis de l’opposition participationniste qui, comme une posture de circonstance, la dénoncent déjà tout en maintenant leur participation !

En 2017, l’opposition participationniste aura fait faire un bond en arrière sans précédent à l’opposition qui avait réussi de manière inédite en 2015 et, en partie, sur 2016 à unifier ses rangs, sa prise de parole et ses revendications pour l’instauration d’un Etat de droit face à un régime définitivement réfractaire à toute alternative qui ne le maintienne pas à la tête du pays. Alors, à l’aube de 2017, faut-il déjà désespérer de cette nouvelle année ?

L’année 2016 a été en apparence pire que 2015. Mais en apparence seulement. Car en 2016, et malgré tout, des Algériens se sont plus massivement levés pour s’exprimer et défendre leurs droits. Ce faisant, ils ont fait preuve d’engagement, de maturité et de prise de conscience. En cela, ils ont montré le chemin.

L’année 2017, et malgré les difficultés réelles qui nous attendent, peut être appréhendée avec l’espoir d’un engagement encore plus fort des Algériens pour renforcer les rangs de tous ceux qui agissent pour un véritable changement, pour que notre pays ne sombre pas et pour l’édification d’un véritable Etat de droit.

Pour que 2017 ne soit pas un gâchis ou simplement une année de plus, elle devra être saisie par chacun et chacune non pas pour ruminer dans son coin sa désespérance, mais pour agir avec ceux qui proposent pacifiquement, sereinement et de manière déterminée et désintéressée une autre vision de l’Algérie, débarrassée de ses boulets de toujours. Agir avec ceux qui refusent la compromission destinée à légitimer le régime, à prolonger sa survie et à partager avec lui la rente finissante et les avantages d’une Algérie dépouillée. Agir avec ceux qui veulent s’appuyer sur les nouvelles générations pour bâtir des institutions démocratiques et un véritable Etat de droit.

A la base du désir de changement, il doit y avoir un engagement citoyen fort, pacifique et déterminé. Alors je forme le vœu que l’année 2017 soit l’année de l’engagement citoyen pour écrire ensemble une nouvelle page de notre Histoire.

Z. R.
Secrétaire national de Jil Jadid

Les médecins russes à Alep – YouTube — Boycott

Danger http://tiny.ph/dvuShttps://www.youtube.com/watch?v=Z5MJSeTLla4&list=TLGGKQNujwLFnckwNDAxMjAxNw – Origine(s) source(s) voir lien(s) ci-dessus. – Articles & commentaires restent sous la totale responsabilité de leurs auteurs respectifs. – Promesses campagne http://tiny.ph/NTJ6 – Langage politique http://tiny.ph/lSK6 – Hem Day http://tiny.ph/DjW2 – – – http://www.jlm2017.fr/http://melenchon.fr/ – –

via Les médecins russes à Alep – YouTube — Boycott

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'

JEMINFORMETV.COM

UN ŒIL SUR LE WEB

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Bahlouli Lakhdar soutien et participe au HIRAK

Pro Fide Catholica

Le site de Laurent Glauzy

L'Ours géopolitique

Le fond de l'air est géopolitique

Youssef Hindi

Géopolitique, Histoire des Religions

Mes petites économies

Les finances personnelles au quotidien

CAMPAGNE BDS FRANCE MONTPELLIER

UNE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE EFFICACE AVEC LA LUTTE PALESTINIENNE POUR LES DROITS S’ÉCRIT : B. D. S. !" Comité National BDS Palestinien (BNC) 10 juillet 2014.

Kalimate - Blog féministe

WORDS FOR A BETTER WORLD

Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis

Chez Moi Chez Vous

Enhancing your Parisian experience

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

histoireetsociete

dieu me pardonne c'est son métier...

Aphadolie

News Worldwide

Ma Revue De Presse DZ

Parlons-en ! L’Actu Algérienne, Mais pas que...

Le SEUM Collectif

Lutte contre les oppressions. Si on gagne, tant mieux.

wakongo.wordpress.com/

NUNI KU DUMUK' KU BIK LUSSAL'