les interdits qu’ils pronent ne sont pas pour eux…

Les autorités de l’Arabie Saoudite ont arrêté un certain nombre de fêtards suspects après une vidéo est apparue montrant les boire et danser lors d’une soirée «mixte» à Jeddah, rapport de médias locaux.

Le clip, posté sur YouTube mardi dernier, montre un groupe de jeunes hommes et femmes bénéficiant eux-mêmes sur la terrasse d’un immeuble tandis que la musique joue en arrière-plan. Les femmes sont habillées dans des vêtements de style occidental tandis que les bouteilles et les boissons, probablement alcoolique, sont visibles sur la table.

Après le clip est allé virale, la police Jeddah a organisé un groupe de travail spécial pour examiner la vidéo dirigée par le major-général Saeed Al-Qarni et supervisé par le chef de la police Jeddah brigadier-général Abdulwahab Al-Asiri, selon le journal quotidien saoudien Okaz .

L’équipe a utilisé l’analyse d’imagerie pour localiser l’adresse du rendez-vous apparent, qui ils ont identifié en observant le Jeddah Flagpole vu en arrière-plan. Le Jeddah Flagpole est le plus haut mât dans le monde depuis son inauguration en 2014, passant à 170 mètres du sol.

Le principal suspect, un Jordanien, a été arrêté alors qu’il tentait de fuir le pays. Après avoir été interrogé par la police, il a finalement admis à l’ organisation du parti. Ensuite, trois invités féminins, une femme libanaise et ses amis, ont été interrogés et admis être à la fête, a rapporté  Almasar en ligne.

L’affaire a été renvoyée au Bureau des enquêtes et des poursuites, qui peut procéder à des poursuites, et les travaux ont commencé à identifier tous les autres clients.
L’accusé pourrait faire face à une peine particulièrement sévère. L’ Arabie Saoudite a des règles strictes régissant la socialisation mixte d’hommes et de femmes indépendantes, ainsi que l’interdiction totale de l’utilisation et la vente d’alcool. Contrairement à d’autres pays islamiques, les règles valent également pour les musulmans et les non-croyants. En Novembre 2015, un 74-year-old grand-père britannique, Karl Andree, a été libéré après avoir passé un an en prison et avoir été menacé avec plus de 350 coups de fouet après avoir été pris avec une bière maison.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.