Calais : quand ton étoile jaune, c’est ton visage

Passeurs d'hospitalités

Hier, parc Saint-Pierre, vers 15h. Une voiture de police parcours les allées. Elle passe devant des personnes assises sur des bancs. Puis elle croise deux jeunes, peut-être 15 – 16 ans, et là elle s’arrête. Le visage des jeunes peut indiquer une origine étrangère. Contrôle d’identité, longue discussion, les jeunes expliquent qu’ils vont rejoindre des copains qui sont sur un banc un peu plus loin. Palpations de sécurité appuyées. Les policiers finissent par les laisser partir. Des personnes dont le visage ne fait pas penser à une origine étrangère éventuelle passent, une s’arrête regarder le contrôle. Ces personnes ne sont pas contrôlées.

Plus tard, à une centaine de mètres de là. Quatre personnes habitant Calais et dont le visage peut faire penser qu’elles pourraient avoir une origine étrangère sont contrôlées et arrêtées. Quelques minutes plus tard, parmi les personnes marchant sur le trottoir qui mène à la gare, les policiers…

Voir l’article original 140 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.