Dévoiler ce type de vérités cachées dérange profondément les représentants du courant qui se planquent souvent derrière le panthéisme pour diffamer les musulmans et leur religion.

Les mémoires de Hempher ou la fable « Wahhabite »

Les mémoires de Hempher ou la fable "Wahhabite"

Après la réponse à Vernochet, le professeur Dortiguier a pris la défense de son camarade en justifiant ses attaques.

L’article « d’Étienne à Vernochet — L’imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique » a démontré à l’évidence que la mouvance dite « dissidente » en France est, en grande partie, intoxiquée par la propagande mensongère des panthéistes français, dont certains sont en étroite collaboration avec la franc-maçonnerie.

Dévoiler ce type de vérités cachées dérange profondément les représentants du courant qui se planquent souvent derrière le panthéisme pour diffamer les musulmans et leur religion. Souvenez-vous les vidéos odieuses apparues sur « Kontre Kulture » dans lesquelles Jean-Michel Vernochet s’attaque avec haine, virulence et d’une façon on ne peut plus diffamatoire aux musulmans qui souhaitent maintenir leurs valeurs et convictions.

Suite à la publication de la première réponse contre Jean-Michel Vernochet, une réclamation a été faite par le professeur de philosophie Pierre Dortiguier dans laquelle il prend la défense de son collègue Vernochet et cela, en justifiant sa critique de ce qu’il nomme le « Wahhabisme ».

Selon le professeur Dortiguier, le « Wahhabisme » a été contrôlé par l’Angleterre qui aurait envoyé un de ses espions, Hempher, pour contrôler l’esprit de Mohammed Ibn Abdel-Wahhâb et ainsi programmer la destruction de l’Empire ottoman.
Dans cette nouvelle étude, l’auteur retourne dans le passé pour vérifier si le «_Wahhabisme » est réellement le fruit d’un complot anglais comme le prétend le professeur Dortiguier…


Les mémoires de Hempher ou la fable "Wahhabite"

2. L’intrigue « Wahhabite »

Certes, le mythe qui entoure Mohammed Ibn Abdel-Wahhâb est omniprésent [1]. Pour certains, il fut le chef d’un mouvement terroriste, pour d’autres, un agitateur implanté, un agent secret de l’Occident et un hypocrite. Ce ne sont que quelques légendes que l’on retrouve dans une partie de la littérature musulmane et non-musulmane.

Les grands médias ne sont pas seuls dans leurs attaques contre Ibn Abdel-Wahhâb et ce qu’ils nomment le « Wahhabisme ». Même les médias alternatifs, qui sont censés procurer aux gens un substitut plus équilibré et viable, manquent à leur devoir lorsqu’ils traitent le sujet du « Wahhabisme ».

Au Canada, le pseudo-islamologue David Livingstone se référa il y a environ huit ans à un site soufi populaire pour véhiculer l’accusation mensongère [2] que profère aujourd’hui le professeur Dortiguier.

Livingstone prétend qu’au XVIIIe siècle « les francs-maçons britanniques avaient créé la secte Wahhabite d’Arabie Saoudite pour atteindre leurs objectifs impérialistes ». En mentionnant un document intitulé « Les Mémoires de M. Hempher » qui, selon lui a été publié dans le magazine allemand ‘Spiegel’, Livingstone explique que le document est un compte rendu de première main rédigé par Hempher, membre de la mission britannique, afin de saper l’Empire ottoman.

Livingstone mentionne que la politique la plus importante de cette mission fut la stratégie « d’insérer des hérésies dans les principes du credo des musulmans pour ensuite critiquer l’Islam et l’accuser d’être une religion de terreur ». Pour la réalisation de ce stratagème, déclare Livingtone, un espion britannique nommé Hempher aurait localisé un individu « particulièrement corrompu au nom de Mohammed Ibn Abdel-Wahhâb ». Malheureusement, comme c’est le cas pour la vaste majorité des pseudo-spécialistes de l’Islam, Livingstone n’a fait aucune tentative pour étudier la biographie de cet « individu corrompu », il n’a même pas pris la peine de s’y référer d’une façon ou d’une autre.


Les mémoires de Hempher ou la fable "Wahhabite"

2. L’intrigue « Wahhabite »

Quant à l’accusation qu’Ibn Abdel-Wahhâb fut un espion britannique, alors une lecture rapide des « Mémoires de M. Hempher » permet de montrer qu’il s’agit d’une fourberie évidente. Hormis la langue particulière du texte qui a clairement été écrit par un musulman anti-« Wahhabite », les dates mentionnées par l’auteur prouvent explicitement que ce document est un faux. On nous dit, par exemple, dans la préface du livre, que le gouvernement britannique a « pris au piège une personne nommée Mohammed du Najd à Basra. Les Anglais l’ont alors trompé durant plusieurs années et ont fait en sorte qu’il établisse une secte nommée le Wahhabisme en 1125 de l’hégire (c.-à-d. en 1713) »

Si Livingstone avait vérifié ces dates, il aurait su qu’Ibn Abdel-Wahhâb est né en 1115 de l’hégire (c.-à-d. en 1703) [1]. De là, on comprend que, d’après la préface des « Mémoires de M. Hempher », l’espion secret choisi par le gouvernement britannique aurait établi son mouvement « Wahhabite » à l’âge de dix ans et cela, après avoir été trompé « durant plusieurs années ».

En ce qui concerne les dates de ce stratagème supposé, l’auteur précise dans ses «_mémoires » en quoi consistait sa mission :

« En l’an 1122 de l’hégire (c.-à-d. en 1710), le ministre des Colonies m’a envoyé en Égypte, en Irak, au Hedjaz et à Istanbul en tant qu’espion pour obtenir des informations nécessaires et suffisantes pour causer la division des musulmans. » [2]

Dans le même document, nous lisons le passage suivant:

« Notre Grande-Bretagne est très vaste. Le soleil s’élève sur ses mers, et se couche, à nouveau, en dessous de ses mers. Notre État est encore relativement faible dans ses colonies en Inde, en Chine et au Moyen-Orient. Ces pays ne sont toujours pas entièrement sous notre domination. Cependant, nous avons poursuivi une politique très active et fructueuse dans ces endroits dont nous serons très bientôt en pleine possession. Deux choses sont d’une importance capitale: 1. Nous devons tout faire pour maintenir les endroits que nous avons déjà obtenus. 2. Nous devons prendre possession des endroits que nous n’avons pas encore conquis. » [3]

Si l’auteur de ce document avait fait des recherches sur la séquence d’événements historiques qui ont eu lieu en 1710, qui est la date mentionnée dans le texte, il aurait su que la Grande-Bretagne n’avait pas de colonie à cette époque en Inde ou en Chine, faibles soient elles ou fortes.


3. Une Tromperie Maladroite

Les mémoires de Hempher ou la fable "Wahhabite"

La Compagnie britannique des Indes orientales n’est devenue une formation coloniale qu’en 1757 [4], alors que Hong-Kong ne fut colonisé par les Anglais qu’en 1841 [5], plus de cent trente ans après la date de 1710 qui est mentionnée dans le texte.

En citant un plan de quatorze points qui serait apparemment utilisé « pour annihiler l’Islam en moins d’un siècle », l’auteur des « Mémoires de M. Hempher_» confirme la nature mensongère de ce document lorsqu’il mentionne le point suivant: « Nous devons établir une coopération avec la France dans la démolition du monde islamique aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur ».

Si nous devions supposer, de façon purement hypothétique, que cette conspiration était vraie, il s’agirait en effet d’un grand stratagème. Alors que la Grande-Bretagne et la France étaient occupées à se battre dans la Guerre de Succession d’Espagne [6], elles conspiraient ensemble avec des personnes comme Hempher et Ibn Abdel-Wahhâb qui lui, à son tour, serait à la tête d’une conspiration contre l’Islam à l’âge de dix ans, et cela, bien sûr, après avoir été trompé durant plusieurs années.

Néanmoins, l’aspect le plus étonnant dans cette conspiration est qu’Ibn Abdel-Wahhâb, l’espion présumé, corromprait les musulmans en les appelant à être complètement sincères envers le Créateur en Lui vouant un culte exclusif dans toutes les différentes formes d’adoration. Il leur inculquait même de ne plus adorer d’autres divinités – peu importe leur genre – avec le Créateur, et cela en se référant à des versets coraniques dans le but de faire croire aux musulmans que c’était une chose aimée par Dieu.

De plus, cet agent secret se serait chargé de détruire la nation musulmane en enseignant aux musulmans de suivre fidèlement l’exemple de leur Prophète (sallallahu a’leyhi wa sallam). Il recourrait aussi aux récits des compagnons de Mohammed (sallallahu a’leyhi wa sallam) pour expliquer les textes islamiques au lieu de les comprendre selon les croyances issues des coutumes indigènes qui s’étaient développées à travers les siècles.


Les mémoires de Hempher ou la fable "Wahhabite"

4. Dortiguier, allez-vous accepter?

Après cette analyse historique, nous pouvons conclure que Livingstone, ainsi que le soufi malhabile qui a inventé les « Mémoires de M. Hempher », ne furent clairement pas calés en histoire ni en mathématiques.

Cependant, la possibilité que le professeur Dortiguier n’accepte pas notre conclusion est bien réelle. Il faut savoir que les gens de son entourage font croire que nous sommes des « zonards hérétiques » et des « voyous au service des États-Unis » [1]. C’est pourquoi nous mentionnons ici le témoignage d’une personne que le professeur Dortiguier respecte et dont il acceptera la parole sans la moindre objection. Vous l’avez deviné, il s’agit de Jean-Michel Vernochet qui, lui-même, admet que les « Mémoires de M. Hempher » sont une imposture. Dans une vidéo sur le site d’Alain Soral, le nouveau papi de l’islamophobie dit:

« Il existe une hypothèse légendaire, je dis bien légendaire, qui voudrait que ce soit une conspiration contre l’Islam. Je renvoie au livre qui évoque cette thèse. Il existerait, mais on sait qu’il s’agit d’un faux, d’une « forgery » (c.-à-d. une falsification), un texte d’un espion anglais Humpher ou Humphereur qui montrerait comment on aurait fabriqué le Wahhabisme dans une visée impérialiste »

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.