La garde à vue

La garde à vue dans la patrie des (droits de l’homme ) ,de flagrants et scandaleux abus de pouvoir et d’autorité et des conditions sanitaires…..

Cette vidéo est une capsule de l’émission « 66 minutes » de la chaine commerciale M6 sur les conditions de garde à vue en France, et les abus de mauvais policiers et policières, indignes d’être dans la police française.

 

L’abus de pouvoir :

Un abus de pouvoir est l’acte d’une personne qui dépasse les limites légales de sa fonction, qui en fait un usage déloyal.

L’abus de pouvoir peut se traduire par des actes d’intimidation, de harcèlement, de menace, de chantage, de coercition…

Pour un fonctionnaire, l’abus de pouvoir est le fait d’outrepasser le pouvoir qui lui est confié et d’accomplir des actes qui ne lui sont pas permis.

Source : Dictionnaire Toupie.


Encore quelques jolies cellules de garde à vue.

 

L’abus d’autorité – définition :

L’abus d’autorité consiste en une contrainte morale, exercée par une personne qui s’appuie sur son autorité de fait ou de droit, sur une autre personne pour l’amener à accomplir certains actes.

Sur le plan civil, l’abus d’autorité peut engager la responsabilité civile de son auteur et conduire à l’annulation des actes accomplis par la victime.

Un abus d’autorité peut également être commis par un dépositaire de l’autorité publique. L’abus d’autorité commis par des fonctionnaires et prévu et puni par le Code pénal.

Ainsi, selon l’article 432-1 du Code Pénal, « le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique, agissant dans l’exercice de ses fonctions, de prendre des mesures destinées à faire échec à l’exécution de la loi est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende ». Selon l’article 432-2 du Code Pénal, cette peine est portée à dix ans d’emprisonnement et à 150 000 euros d’amendes, lorsque l’infraction visée à l’article 432-1 a été suivie d’effet.

Enfin, l’article 432-3 du Code Pénal punit de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public ou par une personne investie d’un mandat électif public, ayant été officiellement informée de la décision ou de la circonstance mettant fin à ses fonctions, de continuer à les exercer.

Source : Le Droit des Affaires.

Une vidéo tout à fait emblématique des abus d’autorité policiers et des conditions de garde à vue inadmissibles dans un État de droit prétendant de surcroît défendre un universalisme français et donner des leçons de morales au monde entier.

 

Aaaahh, pour trouver des milliards pour renflouer les banques, sauver la Grèce ou l’Europe, là on en trouve, mais de l’Argent pour acheter des milliers de couvertures, assurer un service de rotation et de blanchissement de celles-ci, et embaucher des femmes de ménage pour tenir propres les cellules où sont confinés des êtres humains, là il n’ya plus aucun crédits. Des hypocrites, des faux culs, des traîtres cyniques à toutes les valeurs de la république et de l’humanisme, voilà la réalité des nos hommes politiques qui se foutent éperdument des conditions de détention des gens. Lamentable.

 

..

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.