Ce que cache la crise libano-saoudienne

Ce que cache la crise libano-saoudienne

par K H

La crise libano-saoudienne ouverte par l’inqualifiable traitement infligé à Ryadh au Premier ministre libanais Saad Hariri a en focalisant sur ses péripéties l’attention internationale et celle en particulier du monde arabo-musulman permis à la monarchie wahhabite de mettre en marche un autre complot qui est celui d’en finir avec le problème palestinien. Ce n’est pas un hasard en effet si c’est au plus fort de la crise libano-saoudienne que les autorités de la monarchie wahhabite ont annoncé que leur pays souscrit au plan américain que Trump et son administration ont élaboré en vue de mettre un terme au conflit israélo-palestinien.

En créant la diversion libanaise, elles en ont espéré que les opinions en question réagiraient avec moins d’indignation à la spoliation des Palestiniens qui découlerait de l’application du plan américain qui n’exige ni plus ni moins d’eux que leur renonciation à la création de leur Etat national. Convoqué en catimini à Ryadh, le président Mahmoud Abbas a été sommé de souscrire à ce plan sur lequel l’accord s’est fait entre les Saoudiens, les Américains et les Israéliens. La trahison des Palestiniens par la monarchie saoudienne n’est pas pour surprendre car s’inscrivant dans la logique consistant pour celle-ci à ne pas entretenir de divergence conflictuelle susceptible de faire obstacle à la consolidation de l’axe anti-iranien formé par Ryadh, Washington et Tel-Aviv. Outre la dotation financière et le silence du monde arabe que l’Arabie saoudite apporte à l’axe ainsi constitué, elle met dans la corbeille son lâchage des Palestiniens qui permettrait à Israël et aux Américains de régler à leur convenance la question palestinienne.

Sous l’autorité de Mohammed Ben Salmane, la monarchie wahhabite n’a qu’une seule obsession, celle de se protéger contre la menace iranienne. Aux yeux des princes de cette monarchie, la sauvegarde de celle-ci n’est possible que par son alliance sans restriction avec les Etats-Unis et l’entité sioniste, lesquels jouant sur leur délirante obsession en obtiennent les plus infamantes trahisons dont celle du sacrifice des Palestiniens et de leur cause nationale.

La monarchie wahhabite a trahi le monde arabe et musulman en renonçant aux conditions qu’elle a elle-même posées en leurs noms pour la résolution du conflit israélo-palestinien. Par ses ingérences dans les Etats constitutifs de ces mondes arabe et musulman, la monarchie wahhabite s’imagine qu’elle a créé les conditions qui lui permettent de porter l’ultime coup de couteau dans le dos des Palestiniens.

Mais tout comme les Etats-Unis et l’Etat sioniste elle se trompe en pensant que le énième complot anti-palestinien dont elle est présentement complice viendra à bout de la résistance palestinienne.

En s’engageant sans voilement sur la voie de la trahison de la cause palestinienne, la monarchie wahhabite s’est totalement disqualifiée en tant que référent politique ou religieux y compris pour ceux qui l’ont considérée comme telle dans le monde arabo-musulman. Ce qui la rend encore plus vulnérable à l’onde de choc que finira par provoquer le dévoilement du complot anti-palestinien auquel elle a donné sa bénédiction et pour la réalisation duquel elle manœuvre pour obtenir l’aval des Etats arabes et musulmans qu’elle pense obtenir en leur distribuant subsides financiers ou en agitant contre eux la menace de leur déstabilisation.

Algérie-Focus Cédée Au Mossad. Fayçal Anseur Empoche Son Pactole Et Livre Son Site A La Nébuleuse Juive.

Algérie-Focus Cédée Au Mossad. Fayçal Anseur Empoche Son Pactole Et Livre Son Site A La Nébuleuse Juive.

Grâce à l’hébergement de l’entreprise familiale talmudipède Klaba,
le mot ordre du site:
«L’ambition d’ALGERIE-FOCUS est de décrypter l’information en profondeur et promouvoir la production intellectuelle principalement de la communauté algérienne et de sa diaspora»

– Production intellectuelle ?

– Plus clairement de la propagande juive anti-algérienne et de la délinquance morale à profusion (voir sujets traités par le site, plus loin)
– Diaspora ?
 Ceux que Ferhat M’Henni a représenté lors de sa visite à Tel Aviv ?
Un air de Famille ?
«Aujourd’hui, le 15 mai, je vous annonce cher(e)s lecteurs et lectrices, mon départ d’Algérie-Focus. En effet, j’ai décidé de transmettre le flambeau et de céder cette lourde responsabilité à une nouvelle équipe, car je quitte mes fonctions de rédacteur en chef pour des raisons personnelles.»(« Au revoir, Fayçal Anseur« )
« Sa lourde responsabilité » a été allégée par l’achat de son site et  un chèque « personnel »  délivré par le MOSSAD israélien via les courtiers juifs KLABA, photo ci-dessus et introduction à leur entreprise OVH au Lien (Wikipedia).
Dernière innovation technologique (SIC) :
Algérie-focus parraine le Crypto Kamel DaÔud, le libertin et islamophobe. Le sans pudeur poursuit sa vendetta personnelle contre Boutéflika, son dénigrement de l’Islam et des Musulmans, son travail de sape psychologique contre la société algérienne, etc…
Installé à Paris dans le sérail de la propagande juive, l’ennemi de l’intérieur et mercenaire de la plume (que la Maçonnerie tlemcénienne a enguirlandé de Prix littéraires au frais du contribuable  – LienLienLien!) bénéficie des derniers outils de l’ingénierie sociale : les réseaux sociaux gravitant autour de « Facebook, des sites et forums. Exemples, « mouwatin.com », « citizen.think.net », gérés par Kamel Haddar un ambitieux technocrate abreuvé de mythologie maçonnique et adepte du NOM, nous rabâche sa dévotion pour les TIC servant les idéaux de liberté et de démocratie. Pendant que les institutions internationales et leurs pantins de dirigeants (ONU et ONG’s) chargés de la promotion de ces utopies idylliques, se sont débarrassées des  caprices philosophiques de leur charte en se soumettant au diktat des belliqueux généraux de l’OTAN et d’Israël, pointent à l’horizon du web ces énergumènes à l’envergure de technocrates sans conscience qui prêchent les bienfaits du modernisme et souhaitent nous convertir au culte satanique du Nouvel Ordre Mondial Talmude.
Bercés d’illusions, le crane bourré de l’endoctrinement juif et possédés par les pratiques cabalistiques dispensées par les hautes écoles de « business management », ces disciples de la maçonnerie de bas étage s’enflent de leur promotion au rang de futurs jeunes leaders, leaders du monde virtuel que la juiverie internationale leur fait lorgner à l’horizon.  Les observateurs avertis leur préférant le qualificatif d’idiots utiles, entendre «utiles à la cause des talmudipèdes du Peuple Élu ».
_____________________________________________
(Note : Capital.fr fait l’éloge de l’ISP et dévoile l’étendue de son pouvoir qui réconforte le contrôle juif de l’internet. Une gifle aux internautes assoupis qui s’imaginent que la toile est un monde féerique où seules la science et la technologie règnent en maitres.
Voir également plus d’infos au Lien :
La femme de couleur au premier rang, Sou Mookien, est une Falasha israélienne recyclée en DRH pour la circonstance.
_____________________________________________
Les thèmes favoris d’Algérie-Focus :
– Le dénigrement gratuit et sans retenue de l’Algerie
– Le travail de sape de l’opinion algérienne grâce au rabâchage des
insuffisances du pays, selon les techniques d’intox similaires à celles développées par d’El Watan, le cheval de Troie Rothschildien (BNP Paribas).
– L’apologie du blasphème et des abominations morales et spirituelles véhiculés par le NOM, à savoir laicité/athéisme, homosexualité (Lire article , Lien), en un mot la dégénérescence humaine prêchée par les enfants de Satan et adoptée par l’idiot utile Fayçal et ses acolytes.
Un aperçu du « savoir » que Algérie-Focus tente de vous inculquer,  échantillon de sa propre décadence :
Ou encore (Lien) :
 Sans trop tarder sur la ligne rédactionnelle nauséabonde de ce quotidien on-line, il est bon de souligner sa parfaite symbiose avec les quotidiens « indépendants » (El Watan, Le Matin, etc…) sur tous les thèmes chers au NOM. Le dernier en date traitant de la destruction en cours de la Syrie par l’OTAN et ses hordes de coupes-têtes d’Al Qaida. L’opération calquée sur celle de la Libye, rencontre chez les « ennemis de l’intérieur » du monde arabo-musulman la même ferveur « révolutionnaire ». Au mépris des vies humaines innocentes et de la ruine totale du pays, les harkis de la plume se sont engagés dans la campagne d’intox internationale aux cotés des mass-média juifs.
-Une simple coïncidence ?
-Ou plus vraisemblablement l’expression d’une communauté de convictions morales/religieuse latentes. La virée de Ferhat M’henni en Israël et son éloge des criminels juifs qui tyrannisent la planète, signalent l’existence parmi nous de renégats dont la complicité avec les tenants du NOM talmude ne devrait pas tarder à apparaitre au grand jour. Une tradition ancestrale de ceux qui se revendiquent de la descendance de Massinissa, le mercenaire à la solde de Rome qui choisit le camp du plus fort au détriment de ses autres concitoyens !
Inébranlables quand à eux, les descendants de Tarek Ibnou Ziad et de Amirouche veillent à ce que l’histoire ne se répète pas.
 Allah l’interdisant en cette noble terre musulmane chèrement acquise à la Foi !

A Marseille, dans le quartier le plus pauvre de France

Alors on joue à cache-cache

La frégate F-714 Guépratte

Pas si invisible: la frégate furtive française n’a pas pu échapper aux radars russes

La technologie Stealth, censée assurer la furtivité des bâtiments de guerre, n’a pas réussi à dissimuler la frégate française F-714 Guépratte de type La Fayette des radars russes. Le bâtiment est entré dimanche en mer Noire et navigue actuellement vers sa partie orientale.

La frégate française F-714 Guépratte de type La Fayette n’a pas réussi à échapper à l’œil attentif de la station d’observation de la Flotte de la mer Noire……

Dotée de la technologie Stealth, qui empêche la détectabilité du bâtiment, assurant ainsi sa furtivité, et équipée de missiles antinavires, la frégate est entrée lundi en mer Noire. les radars russes sont capables de détecter les bâtiments de ce type à des centaines de mètres de distance.

«La surfaite technologie Stealth a trébuché face à l’industrie radioélectronique russe. [La frégate] La Fayette s’est fait remarquer sur les écrans des services radio et techniques de la Flotte de la mer Noire alors qu’elle traversait le Bosphore», a expliqué la source.

Selon les estimations, la frégate française se dirige vers la partie orientale de la mer Noire, notamment vers la Géorgie. «[La frégate] La Fayette ne nous échappera pas dans la mer Noire. Nous l’observerons jusqu’à l’amarrage», a ajouté l’interlocuteur de l’agence.

La dernière visite de ce navire en mer Noire remonte à mars 2017. La frégate avait alors fait une escale dans le port roumain de Constanta et participé à des exercices navals franco-roumains. En mars 2015, la Guépratte avait visité le port ukrainien d’Odessa.Ces dernières années, les bâtiments des marines de guerre des États-Unis et d’autres membres de l’Otan se sont à plusieurs reprises rendus en mer Noire. Conformément à la Convention de Montreux de 1936, les navires militaires des pays non riverains de la mer Noire peuvent passer dans cette mer 21 jours consécutifs. Le document impose également des restrictions quant à la classe et au tonnage total de ces bâtiments, qui ne doit pas dépasser 30.000 tonnes en temps de paix.                                   RT